Stéphane Perrin et ses coéquipiers deuxièmes aux 24H de Portimao

C’est dans l’Algarve au sud du Portugal que se déroulait ce week-end la cinquième manche de la saison 24h Séries, épreuve comptant pour les championnats d’Europe et Intercontinental de la Série. L’équipe AC Motorsport du Dijonnais Stéphane Perrin était au départ. Communiqué de SP Consulting

Stéphane Perrin et James Kaye étaient rejoints par Mathieu Detry (équipier de Stéphane en VW Fun Cup) et de Sam Dejonghe (pilote réserve de Mahindra en Formula E) pour cette épreuve


© SP Consulting

Essais: une Pole et quelques inquiétudes

Dès les premiers tours de roues, notre  équipage répondait présent. Meilleur temps des essais libres 3, la  voiture semblait parfaitement fonctionner sur ce magnifique tracé  portugais, version Space Montains. En qualification, Sam Dejonghe  devait s’y reprendre à deux fois pour arracher la Pole pour 85  millièmes. Tout semblait donc aller pour le mieux, sauf que les runs  étaient interrompus par des mystérieuses coupures moteur. Malgré l’appui  des ingénieurs Audi, la panne n’était pas cernée.       

                                        


© SP Consulting

Course: second au terme d’une course
riche en rebondissements!

Début compliqué

C’était Sam Dejonghe qui prenait le départ sous une forte chaleur, la bagarre en TCR était comme toujours très serrée en début de course mais Sam conservait le Lead. Après 30 minute, il était heurté à l’arrière par une Porsche GT3 trop agressive dans le trafic.  Les  dégâts étaient assez importants. Le déflecteur et l’aile arrière droite  étaient touchés, pire, la biellette de la roue arrière droite étaient  tordue et surtout desserrée. La 188 perdait deux tours dans l’affaire  et le comportement de la voiture en fût assez modifié.    

© SP Consulting

La remontada nocturne

La course se poursuivait et la 188 commençait sa remontée. Toujours parmi les plus véloces, nos compères cravachaient pour essayer de combler le retard, mais c’était maintenant les coupures moteur qui revenaient par deux fois, obligeant Stéphane à rentrer au ralenti au stand pour faire un Reset.  À la tombée de la nuit la 188 pointait en cinquième position, la stratégie était simple, attaquer tant que la voiture le permettait car les coupures moteur revenaient régulièrement stopper la remontée de l’Audi.  A ce rythme et bénéficiant du retrait de la Seat alors deuxième, la 188 pointait à la seconde place, trop loin du leader pour espérer la victoire à la régulière.

© SP Consulting

8h30: la 188 annoncée arrêtée après avoir perdu une roue

Une nouvelle fois, le sort s’acharnait sur notre quatuor. Sam alors au volant, perdait une roue, victime d’une rupture des goujons. De retour au stand, les mécaniciens réussissaient à réparer la 188 en moins d’un quart d heure.  La voiture repartait troisième dans le même tour que la Peugeot Nordshlife. Il fallait remettre le couvert. La 188 repassait deuxième à moins de trois heures de course. Ce n’est pas les deux dernières coupures moteur intervenues dans la dernière heure qui allait modifier le classement et c’est à cette belle seconde place que PERRINDETRYDEJONGHE – KAYE franchissaient la ligne. Premier podium sur une course de 24h pour le team AC Motorsport mais encore une fois la réussite n’était pas de la partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.