Limoges – DMH : Dijon en ballotage favorable

En déplacement en Haute-Vienne pour le compte du match aller des play-offs de Proligue (sorte de 1/4 de finale qualificatif pour le final four qui aura lieu à St Brieux les 18-19 ami prochain) le Dijon Métropole Handball rentre en Bourgogne avec un match nul dans ses bagages. Menés durant la quasi totalité de la rencontre,le DMH est donc en position favorable, même si rien n’est fait avant le retour de ce samedi au palais des sports.

Les phases finales sont toujours des rencontres à part. Vainqueurs à deux reprises des Limougeauds en saison régulière, le DMH a du cette fois-ci se contenter d’un nul. Il faut dire que l’enjeu est tout autre. Une qualification pour les finalités de Proligue sur une confrontation couperet en match aller retour; de quoi motiver !!

Marc Poletti aura une nouvelle fois été précieux pour les siens © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Serré

En saison régulière, les deux équipes avaient des statistiques assez proches que cela soit offensivement ou défensivement. Sur cette rencontre aller on a pu s’apercevoir qu’effectivement, les deux collectifs se tenaient. L’écart n’a jamais excéder les 3 buts (à deux reprises 6-3, 12′ et 16-13, 35′). Dijon n’aura mené que 7 minutes et d’une seule petite longueur entre la 20ème et la 27ème. Derrière au score durant toute la seconde période, les hommes d’Ulrich Chaduteaud ont arraché le nul en toute fin de rencontre.

Parfois malmené les Dijonnais n’ont jamais craqué et sont à chaque fois revenus dans le match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dijon bousculé ne rompt pas…..

Si lors du déplacement en saison régulière, Dijon avait eu les honneurs du palais des sports de Beaublanc avec une affluence incroyable de 4000 personnes, la salle Henri Normand, comble ce mercredi soir a elle aussi rugit, poussant les siens durant toute la rencontre. Un avantage que les locaux mettent à profit en prenant les devants en début de rencontre (2-0, 3′ puis 4-2, 8′) avec deux réalisations de l’ailier Yannis Mancelle en contre-attaque. L’écart grimpe à +3 au 1/4 d’heure de jeu; Dijon état hésitant en attaque à l’image d’un Oleg Macharashvili (remplaçant l’absent du soir Lilian Pasquet) en difficulté sur ces premières minutes. Comme souvent cette saison, les Dijonnais ne s’affolent cependant pas et profitent d’une double exclusion côté local pour recoller au score avec un Marc Poletti toujours précieux (7/9 hier soir) (6-6, 18′). Dijon va même prendre l’avantage pour la seule fois du match avec un Vincent Maguy virevoltant (7-9, 23′). Limoges réagit rapidement et finit en trombe la première période avec un 4-1 qui le replace en tête à mi-parcours pour la plus grande joie d’un public chaud bouillant (12-11, 30′).

En inscrivant les deux derniers buts de la rencontre, Pierrick Nuadin a permis à Dijon de décrocher unnul encourageant avant le match retour © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

….. Et finit par arracher le nul

Des Limougeauds qui repartent tambour battant à la reprise, bien mené par leur demi centre ex toulousain Romain Ternel qui trouve le chemin du but à trois reprises en 5 minutes, et revoilà les hommes de Nenad Stanic avec trois longueurs d’avance (16-13, 35′). Une nouvelle fois bousculé, Dijon fait le dos rond. Poletti maintient les siens à portée de fusil et le DMH met un quart d’heure à revenir à hauteur, Macharashvili trouvant enfin la mire et bécirovic s’arrachant dans son style caractéristique (20-20, 50′). Tout est à refaire pour les locaux qui prennent alors un temps mort à l’entame des 10 dernières minutes. Bonne pioche, deux doublé de l’arrière droit cubain, Yosdany Rios et de Yannis Mancelle, pourtant muet depuis ses deux réalisations initiales redonnent deux longueurs d’avance à Limoges dans un vacarme que l’on imagine (25-23, 57ème. Pour la troisième fois, Dijon ne craque pas et le dernier mot revient au régulateur capitaine Bourguignon Pierrick Naudin (7/10) qui au prix d’un doublé final, arrache un nul qui laisse toutes ses chances au DMH pour le retour. Mais attention rien n’est acquis, on l’a vu sur cette première manche. n soutien massif du public dijonnais, à l’image de celui apporté par les fans limougeauds aux leurs ne serait vraiment pas de trop samedi soir….. A bons entendeurs !

Les Dijonnais compteront sur un soutien public fortsamedi soir © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.