SIG – JDA: Et pourquoi pas?!

13-01-2019, palais des sports jean-michel geoffroy à dijon, 16ème journée de jeep élite de baskettball, jda dijon basket -sig strasbourg, jérémy leloup déborde ludovic beyhurst

Après 3 succès de rang en championnat, dont le dernier plein d’autorité vendredi dernier face au Portel, la JDA effectue deux déplacements en 5 jours dont un premier périlleux sur le parquet de Strasbourg pour ce qui sera l’un des chocs de la 25ème journée de Jeep Elite.

La JDA fera face à une équipe redoutable qui n’est qu’à une victoire d’elle au classement…

Bien entendu, la Jeanne est dans une forme qui peut lui donner confiance. Et de la confiance il en faudra face à une SIG qui ne sera pas complètement celle du match aller au Palais. Car depuis, les Alsaciens se sont rassurés au classement et ont remporté la Leaders Cup, éliminant au premier tour…la JDA (89-79). Emmenés par un Green et Eddie euphoriques à 3 points, ils avaient eu raison de Dijonnais qui s’en étaient essentiellement remis aux exploits de David Holston (35 points). Depuis, ils se sont renforcés avec l’arrivée de Nathan Sobey et semblent très bien armés. Sur les 4 derniers matchs, ils restent sur 3 victoires dont une probante face au Mans. A domicile, la SIG est solide et n’a plus perdu depuis le 26 décembre et le revers contre Chalon Reims. Lors de la dernière journée, Strasbourg, malgré la défaite, a réalisé une belle prestation sur le parquet de Nanterre, échouant de seulement 6 points et après avoir été porté par un énorme Eddie. Donc oui, il y aura danger au Rhénus et il faudra que la JDA atteigne un très gros niveau pour inquiéter la SIG.

Mais dans un belle dynamique, la JDA a tout à gagner…

Dans pareil contexte, on pourrait dire que la JDA n’a rien à perdre. Mais à cette formule négative, il faut préférer celle consistant à dire que la JDA à en fait tout à gagner. Elle a pris les victoires qu’elle devait prendre et arrive en Alsace sans pression. Elle est devant la SIG au classement et le restera à l’issue de ce match sauf à perdre de plus de 25 points. La Jeanne peut à l’inverse faire coup triple en s’imposant (2 victoires d’avance et un point average définitivement acquis synonyme de victoire supplémentaire). Et s’imposer, la bande d’Axel Julien en est capable. Car si ce déplacement sera des plus compliqués, les hommes de Legname sont dans un dynamique pour faire un coup en Alsace: ils viennent d’enchainer trois succès dont un très beau face au CSP Limoges et ont renoué avec la victoire à l’extérieur lors de leur dernière sortie à Cholet. Chaque joueur joue actuellement à son niveau et le danger peut venir de partout avec un rôle très important joué par le banc. Les Dijonnais font preuve en ce moment d’une magnifique adresse et continuent d’être très sérieux en défense. Surtout, la JDA a déjà prouvé qu’elle pouvait maitriser la SIG lors du match aller où elle lui a passé un très sévère 80-55 tout en ne jouant qu’avec 7 joueurs. A cette occasion, la bande d’Axel Julien avait plutôt bien muselé le géant Fall malgré ses 13 points et étouffé Jarell Eddie (2 points seulement). Les joueurs de Collet, limités à 55 points, avaient globalement été éteints par l’énorme défense de dijonnaise qui a donc les clés de poser des difficultés à la SIG.

Les clés du match pour la JDA

Attention à l’esprit de revanche des Strasbourgeois et au début de match: la claque reçue au Palais par la SIG doit être encore dans son esprit et elle tentera forcément de laver l’affront. A la JDA de ne pas la laisser emballer le début de rencontre.

Museler au maximum Fall et laisser un minimum de shoots ouverts longue distance. La forme ou la méforme d’Eddie ou Green auront une influence certaine tant le danger vient de ces shooters. En général, quand ils sont dans le coup, Strasbourg l’emporte.

Tenir le choc aux rebonds malgré la différence de taille entre les deux équipes. A l’aller la JDA avait fait jeu égal dans ce domaine. Mettre de nouveau Loum dans le 5?

La réponse d’Holston et Legname: nul doute que le coach dijonnais a dû analyser le match de Leaders Cup et tenter de comprendre pourquoi le collectif n’y était pas. Hoslton avait scoré 35 points mais avait eu un mal fou à distiller le jeu, à trouver ses partenaires. S’il y parvient ce samedi soir, ce peut-être une arme fatale.

Ce samedi soir au Rhénus, c’est bien Strasbourg qui a impérativement besoin de gagner et qui aura la pression. A la JDA d’en profiter en jouant relâchée. Ce qui ne signifie pas jouer sans envie et sans conviction. C’est en étant conquérante et persuadée qu’elle peut le faire qu’elle se mettra dans les conditions de l’emporter. Avec cette équipe tout est possible, alors oui, pourquoi pas?!

Entre-deux au Rhénus ce samedi 18h30 et sur RMC Sport 2!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.