Jeep Elite (J24): La JDA s’est fait respecter

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le gros succès contre Limoges aurait pu amené les Dijonnais à une certaine décontraction. Nous avions souligné l’importance pour la JDA d’aborder la rencontre avec sérieux et humilité. C’est précisément ce qu’elle a su faire en y ajoutant une très belle qualité de jeu. Il en ressort un énorme carton: 94-58! Avant le match de Monaco lundi soir, la Jeanne intègre provisoirement le Top 4 et fait un petit pas supplémentaire vers les play-off.

La balade Dijonnaise

On joue depuis un peu moins de 4 minutes dans cette rencontre et Ware vient tout simplement de donner 13 points d’avance à son équipe. Le score est alors de 13 à…0!! Ces premières minutes seront finalement un joli résumé de la rencontre: la JDA est sérieuse, elle a sorti les barbelés en défense et fait preuve d’une belle adresse. Le Palais ne peut qu’apprécier. S’il n’y aura pas de suspens, ce n’est pas pour déplaire aux supporters qui comme le staff, pouvaient craindre cette équipe du Portel en mal de victoire et qui avait fait souffrir la JDA à l’aller (-21). La Jeanne va proposer un joli spectacle facilité il est vrai pas des visiteurs particulièrement maladroits. Ils termineront avec un vilain 3 sur 22 à 3 points, alors que les shoots longue distance sont normalement un de leurs points forts. Mais il faut aussi rendre un bel hommage au groupe de Laurent Legname dont l’agressivité défensive explique en grande partie l’adresse Porteloise et les tous petits 58 points inscrits. Bien que largement devant toute la rencontre, Axel Julien et les siens n’ont rien lâché dans leur partie de terrain. La victoire acquise et le point average en poche (même s’il ne sera certainement qu’anecdotique vu le classement des deux formations), Laurent Legname, fait rare, a donné du temps de jeu aux 3 espoirs sur les derniers instants du match. Weber, Archinard et Dorez qui va y aller de ses deux points sur deux lancer-francs. Sur la dernière action et un contre dijonnais, le jeune Archinard caviardise Kinsey qui score au buzzer à 3 points! N’en jetez plus, la soirée était juste parfaite.

Une victoire d’équipe, Loum facteur X

Comme contre le CSP il y a une semaine, la JDA a remporté ce match avec une superbe force collective marquée par les 23 passes décisives des Dijonnais. Tous les joueurs ont participé à construire ce résultat: Holston a encore plané sur la rencontre avec ses 19 points, 8 passes décisives et 28 d’évaluation. Au-delà des stats, il a encore régalé le Palais avec un drive magnifique et des changements rythmes incroyables. Les Portelois ont dû aller chez l’ostéo une fois rentrés dans le Nord…Mais il faut souligner le rôle essentiel joué par un joueur qui monte en puissance: Abdoulaye Loum. Arrivé sur la pointe des pieds de Chalon il y a deux ans, il enchaine cette saison les bonnes performances. Aligné pour la deuxième fois de suite dans le 5 de départ, il a plus qu’assumé son rôle. Plein d’énergie des deux côtés du terrain il va capter 7 rebonds, inscrire 14 points avec une grosse efficacité (8/10) pour 22 d’évaluation! Ce qui est très intéressant, c’est la panoplie du joueur: non, Loum ne sait pas seulement claquer des dunks, il a progressé et marque désormais dos au panier, sur des shoots mi-distance et est de mieux en mieux à 3 points! Ce vendredi soir, il a été gratifié d’un superbe 2 sur 3 dans cet exercice. En continuant ainsi, Loum peut être le facteur X de cette équipe jusqu’à la fin de saison. Il en a le talent et l’état d’esprit. Le voir heureux comme un gamin en allant taper dans la main de Dorez qui venait d’obtenir deux lancer-francs en est un très bel exemple. A eux seuls, Holston et Loum totalisent l’ensemble de l’évaluation du Portel! Le reste de l’équipe a tenu son rang: 4 autres joueurs (en plus de Loum et Holston) terminent avec 10 points ou plus, dont Kinsey (10 unités) qui monte aussi en puissance. S’il n’a pas sorti sa performance de l’année, Axel Julien n’a pas complètement raté son match comme ses 0 point pourrait le laisser penser. Il s’est tout simplement illustré dans un autre registre, distribuant 7 passes décisives et captant 4 rebonds pour 8 d’évaluation. Son activité est toujours aussi remarquable et sa capacité à fédérer et encourager même depuis le banc est à noter.

En conférence de presse, Laurent Legname soulignait l’envie du groupe de « prendre sa revanche par rapport à la déculotté du match aller » (source page Facebook JDA Dijon Basket). Le moins que l’on puisse dire c’est que l’objectif est atteint. Avec sa plus large victoire de la saison (+36), la JDA a encore régalé offensivement et défensivement. Elle a aussi montré du caractère et de la maturité en réussissant à enchaîner en quelques jours. Elle aura maintenant l’occasion d’aller relever de gros défis avec des déplacements à Strasbourg et Gravelines avant de recevoir Monaco. Mais elle a rempli son contrat en prenant les victoires qu’elle devait prendre et en confortant 3 victoires d’avance sur le premier non play-offable, Le Mans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.