Jeep Elite (J23): Juste énorme!

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Après sa déconvenue en coupe de France, la JDA a sorti une prestation XXL face au CSP Limoges pour son retour au Palais à l’occasion de la 23ème journée de championnat. Elle s’impose sur un score fleuve 109-87! Dans une soirée de rêve, la Jeanne a fessé un CSP qu’elle a relégué à 2 victoires et même 3 en tenant compte du point average.

La JDA s’échauffe pendant 20 minutes avant de tout renverser, tel un éléphant dans un magasin de porcelaine!

Le Palais des Sports est très largement garni, la température commence à monter et les deux équipes prêtent à en découdre dans un match qui ressemble à un tournant dans l’optique des play-off. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le match va tenir toutes ses promesses et très vite indiquer qu’il va être hors-norme pour la JDA. Rapidement, les hommes de Legname montrent qu’ils sont dans le coup et prennent le dessus alors que deux styles de jeu très différents s’affrontent. La Jeanne trouve des solutions dans la raquette grâce à un jeu collectif très intéressant, quand le CSP, fort gêné par la défense dijonnaise trouve essentiellement son salut à 3 points. La JDA, très efficace termine avec 27 points après seulement 10 minutes contre 18 à Limoges. Laurent Legname, qui sent son équipe en place mais son meneur Holston plus en difficulté, n’hésite pas à lancer le jeune Louis Weber qui jouera 4 minutes en début de 2ème quart temps. Le collectif dijonnais tient bon et enchaîne les prestations de grande classe pour rejoindre les vestiaires avec 6 points d’avance (48-42). Si le nombre de points encaissés n’est pas conforme au standard de la Jeanne, l’attaque rassure alors même que David Holston n’est pas encore sorti de sa boîte. Lentement mais surement, la bande d’Axel Julien va accroitre son avance au fil des minutes de la deuxième mi-temps. Malgré un rapproché du CSP, la JDA termine le 3ème quart temps avec 10 points d’avance (77-67). Holston et les Dijonnais montent en température et c’est tout le CSP qui va s’y brûler. Ils vont tout simplement passer aux visiteurs un violent 32-20 dans les 10 dernières minutes pour les faire totalement exploser et ainsi leur passer 107 points…avant que le jeune Weber, rentré dans la dernière minute n’y aille de ses deux points. Dans les dix dernière minutes, Holston se sera particulièrement distingué en caviardisant ses coéquipiers, notamment Chassang. Le Palais, en fusion, aura explosé de joie à chaque action et continué de pousser en sifflant les dernières attaques de Limoges. Une ambiance aussi dingue que le match de Dijon fut incroyable.

Cette équipe…est une équipe!

Au royaume du collectif, David Holston en est surement le roi. Oui, la prestation énorme du meneur américain a encore été exceptionnelle: pas tellement pour ses 14 points inscrits (rien de stratosphérique), mais bien pour sa capacité à faire jouer ses partenaires (10 passes décisives dimanche soir) et rendre fous ses adversaires tant son jeu est imprévisible: pénétration, passes décisives, shoots à 3 points…S’il a été logiquement élu MVP de la rencontre, ce sont bien tous les Dijonnais qui doivent être mis à l’honneur. A commencer par le coach, Laurent Legname qui a tenté et remporté deux jolis paris: celui de mettre Loum à la place de Pearson dans le cinq de départ. Un choix qui a probablement perturbé Limoges et qui a été bien assumé par le joueur, bien en jambes et très bon hier. Un petite pique envers Pearson qui aura également eu son effet. Le deuxième, celui de lancer Weber à la place d’Holston en début de deuxième quart-temps. Côté terrain, chaque dijonnais aura fait son match, pas un seul ne passant à côté: 5 joueurs à 10 points ou plus, un banc qui aura scoré près de 45% des points, dont un excellent Chassang à 21 points et des joueurs revenus à leur meilleur niveau (Pearson avec 17 points) ou qui ont enfin montré leurs capacités à l’image d’un Kinsey très intéressant par sa vivacité, sa vision du jeu et ses 8 points. La force collective qui s’est dégagée dimanche soir était juste dingue: si la JDA a encaissé 87 points, elle a néanmoins fait le travail en défense (prenant beaucoup de points à longue distance). Dès qu’elle mettait de l’intensité, elle empêchait les limougeauds de jouer. En attaque, on l’aura rarement vu aussi étincelante: 65% de réussite dont 73% à deux points et 57% à 3 points. Loum, Chassang et Leloup terminant même à 100% de réussite aux shoots. Bref, impossible de cibler la performance de chacun, tant c’est l’impact d’un groupe qui s’est dégagé.

Ce fut en quelque sorte une soirée magique face au CSP. Dans une ambiance folle, la JDA s’est muée en chef cuisinier et a concocté un magnifique repas où agressivité, justesse, explosivité et finesse se sont mélangées pour offrir les plus beaux plats. La JDA s’offre surtout un 14ème succès en championnat et une 5ème place qui la rapproche un peu plus des play-off. Pour continuer de rêver, les hommes de Legname devront toutefois garder les pieds sur terre et leur dynamique, dès ce vendredi face au Portel, de nouveau au Palais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.