CDF: La coupe était pleine

Ecrit par Christophe GAVIGNET Le 19 mars 2019 à 22:57

A l’image de ce qu’elle avait produit lors de la Leaders Cup face à Strasbourg, la JDA a petit à petit perdu pieds dans son match de Coupe de France contre Le Mans et manqué l’occasion de les poser à Bercy. Focus désormais sur le Championnat et Limoges…

Des fondamentaux oubliés, un adversaire en feu et certains joueurs perdus

La JDA y aura peut-être cru 20 minutes en étant encore à seulement 7 points du Mans à la mi-temps. Et encore. En encaissant 44 points sur les seuls deux premiers quart-temps l’espoir était mince. Car on le sait, la Jeanne s’appuie sur sa défense pour l’emporter et doit quasi-systématiquement éviter les matchs offensifs. Malheureusement, cette crainte à la mi-temps ne sera que confirmée par la suite. La JDA sera même menée jusqu’à 20 points au cœur du dernier quart-temps. Comme contre Strasbourg en Leaders Cup, les Dijonnais auront tout juste le mérite de ne rien lâcher pour terminer à 8 points du Mans, 87-95, tout en bénéficiant il est vrai d’un relâchement naturel de leur adversaire. Un relâchement sur 5 minutes alors que jusqu’ici les Manceaux ont fait très mal, notamment à 3 points avec un joli 52% de réussite. Tabu et ses 6 tirs à 3 points réussis et globalement ses 32 d’évaluation se sera particulièrement distingué. Tabu, qui ne fait pas partie du 5 majeur est à l’image de l’apport du banc manceau, responsable de 50 points de sons équipe, contre 22 à la JDA (Loum et Chassang par exemple n’auront pas eu le rendement habituel avec seulement 5 points chacun) . Une des nombreuses explications à la défaite. A cela s’ajoute les deux fautes techniques de Legname, exclu et le match transparent de certains. Pearson déjà en souffrance à Cholet, semble retomber dans ses travers et n’aura cumulé que 4 petits points pour autant d’évaluation. Sans l’apport d’un joueur aussi important que lui, difficile de rivaliser avec une équipe comme Le Mans. Les 5 points de Leloup et ses 4 d’évaluation n’auront pas beaucoup pesé. S’il a délivré 8 passes décisives et scoré 11 points, Holston n’aura pas eu le rayonnement habituel, à l’image de sa prestation à Cholet le weekend précédent. La fatigue? Enfin, toutes les interrogations se portaient sur Kinsey qui aura traversé la rencontre comme un fantôme…0 point, 2 balles perdues et -3 d’évaluation. Les 22 points de Julien et du très constant Ware seront les seuls motifs de satisfaction, tout comme le match correct d’Emegano qui terminera avec 13 points.

La JDA n’aura malheureusement pas rêvé très longtemps de Bercy. Une défaite qui fait mal à deux succès de la finale, mais une défaite logique. Au-delà des stats individuels, le collectif n’y était pas et la défense absente. Mais plus qu’un revers, cette rencontre doit désormais remettre ce groupe sur le bon chemin et être source de motivation et d’enseignements. Des enseignements qu’il faudra retenir et mettre en application très vite pour espérer renverser le CSP Limoges dès ce dimanche. Legname et ses hommes y travaillent déjà et savent qu’ils peuvent le faire…

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article