Rugby: le Stade Dijonnais trébuche à Nice

Ecrit par Stéphane BLANC Le 11 mars 2019 à 17:21

Ce match au sommet entre le 1er (Dijon) et le 3ème (Nice) de la poule a tenu toutes ses promesses, mais malheureusement le Stade Dijonnais en déplacement sur la Côte d’Azur, a essuyé sa première défaite depuis 6 matchs, sans, non plus ramener un point de bonus défensif. Défaite frustrante pour le Stade (30/21) dans un des chocs de ces dernières journées entre 2 des 3 prétendants ( avec Bourgoin) à la qualification aux deux premières places.

A chacun sa mi temps

Dijon entame les débats nerveusement et dès la troisième minute récolte un jaune ( Lucas Liabot) et encaisse la pénalité afférente ( 3/0). 10 minutes, plus tard malgré une domination Stadiste, Cazenave le niçois marque un essai transformé (10/0) contre le cours du jeu puisque les Stadistes imposent leur jeu, enchainent les temps de jeu contraignant les azuréens à défendre. Cependant, sans se départir de cette entame volontaire , le stade va de l’autre coté de la ligne par 3 fois en 10 minutes par ses arrières ( 23e, 30e, et 34e avec à l’oeuvre la triplette Guigon, Liabot, Pillet ) et mène 21 à 10 en maitrisant son sujet avant que Nice n’emboite le pas juste avant les citrons à la 39ème par un essai en force du deuxième ligne local. (21/17) pour le Stade à la pause.

Quentin Pillet, à nouveau marqueur ce dimanche.

La montée en puissance Niçoise

Avec l’aide du vent, les Niçois appuient sur l’accélérateur et à l’instar de la première période, les dijonnais eux, commencent les débats à 14 contre 15 suite au carton jaune de lucas Marijon à la 42 ème. La tension est palpable, et la distribution de cartons jaunes se poursuit pour le Stade qui voit le droitier Tchapanga aller se reposer 10 minutes également à la 54 eme après avoir encaissé un essai de pénalité à la 51ème ( 24/21 pour Nice). Les locaux seront pénalisés à leur tour mais l’indiscipline est plutôt dijonnaise et finalement coutera chère car les stadistes ne reviendront plus et seront sortis du bonus défensif par une conquête Nicoise plus convaincante en cette deuxième mi temps. Deux nouvelles pénalités viendront sceller le sort de cette rencontre où les dijonnais peuvent nourrir des regrets légitimes au vu de cette prestation face à un adversaire costaud dans toutes ces lignes.(30/21 pour Nice au coup de sifflet final)

Les avants dijonnais pénalisés en ce dimanche azuréen

Le fil du match

4ème minute de jeu : pénalité réussie pour le Stade Niçois (3-0).
14ème : essai marqué et transformé pour le Stade Niçois (10-0).
22ème : essai marqué par Thomas Guigon et transformé par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (10-7).
29ème : essai marqué par Lucas Liabot et transformé par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (10-14).
33ème : essai marqué par Quentin Pilet et transformé par Jules Soulan pour le Stade Dijonnais (10-21).
39ème : essai marqué et transformé pour le Stade Niçois (17-21).

Mi-temps

51ème : essai de pénalité pour le Stade Niçois (24-21).
75ème : pénalité réussie pour le Stade Niçois (27-21).
80ème : pénalité réussie pour le Stade Niçois (30-21).

Hugo Alarcon ( à droite) en compagnie de Perry Parker son compère du jour en seconde ligne.

Réactions d’après match

Kevin Amiot (3ème ligne) « c’est une défaite Frustrante car on fait une première mi temps correcte on tient le ballon, on arrive à les breaker, on rentre aux vestiaires en tête contre le vent et en 2ème avec le vent on doit mieux gérer nos ballons. Ce qui nous fait mal c’est notre indiscipline pour gagner à l’extérieur. Mais on méritait mieux au moins le bonus défensif »

Hugo Alarcon (2ème ligne) « On fait un bon match dans l’engagement, surtout défensif, c’est très frustrant de ne pas ramener de point car on a le match en mains pendant longtemps, malheureusement on prend 3 cartons bêtes qui nous empêchent de redéployer notre jeu sur la deuxième mi-temps. Nice est une très belle équipe. On a su faire jeu égale, voir les mettre à mal. Mais à l’extérieur dans ce genre de match, les petites erreurs se payent cash. Il y a des défaites qui font grandir, je pense que celle-ci en est une. Nous avons toujours notre destin en main. Et on fera tout pour le forcer. »

Thomas Kohler (coach des avants)  » Malgré un début de match très approximatif que ce soit en conquête ou dans le jeu nous arrivons quand même à marquer 3 essais et mener 21 à 10.

Nous avions cette équipe « blessée » (défaite à Grasse la semaine dernière et en plein doute à ce moment-là) à porter de fusil mais comme quelques fois depuis 2 saisons nous n’arrivons pas à tuer le match et nos approximations permettent à Nice de recoller au score juste avant la mi-temps (21 à 17)

C’est le moment clé du match et malgré une grosse débauche d’énergie en 2ème mi-temps nous restons stérile malgré l’appuis du vent et Nice score 3 fois et nous sorte du bonus défensif à la sirène.

Rendez-vous loupé pour le 1er des matchs décisifs de la fin de saison mais tout le groupe va continuer à travailler dur pour rester accrocher aux deux 1ères places de la poule!

_

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Commentez cet article