France de cross : les Côte d’Oriens dans les starting-blocks

Ecrit par Nicolas Goisque Le 9 mars 2019 à 15:48

Il seront une grosse trentaine d’athlètes côte d’oriens sur la ligne de départ des différentes catégories au championnat de France de cross country ce weekend du côté de Vittel (88). De la victoire à une meilleure place possible en passant par des top 50-20-10 et podiums, les objectifs personnels et collectifs diffèrent. Beaucoup d’entre eux nous ont fait part de leurs ambitions.

_

Honneur aux Filles : la révélation Louise Defrance ?

Vainqueur des demies-finales, la jeune Athlète d’Athlé 21 (Arnay le Duc), club qui réussit l’exploit de qualifier 6 jeunes athlètes, Louise Defrance sera très suivie sur la course cadette :  » J’ai très peur pour dimanche, un peu de fatigue depuis plusieurs semaines , j’espère finir quand même la saison en beauté , je croise les doigts »

_

Louise Defrance Athlé 21 © Eric Schnegg

_

Une qui crois en Louise et qui courra dans la même course cadette c’est Charlotte Treuchot (USCVL Venarey les Laumes) : « Actuellement je me sens plutôt en forme. Ces deux dernières semaines j’ai effectué des séances qui m’ont pour la plus grande part satisfaites. J’ai fait un début de saison de cross très loin des objectifs que je m’étais fixés et donc assez décevant, mais je compte bien y remédier à ce dernier cross en me donnant à fond et en faisant bien mieux que l’année dernière. En plus, j’aurai le soutient de mes parents et de ma soeur qui pourra aussi compter sur mon soutien lors de sa course. Je me dis pourquoi pas un top 30 et même mieux si la forme est bien au rendez-vous ? En tout cas, savoir que l’on est un grand nombre de bourguignonnes franche comptoises cadettes de qualifiées motive davantage car on va pouvoir se soutenir mutuellement car on s’entend toutes très bien ! D’ailleurs, je verrai bien Louise De France faire un top 3 ce week end !

_

trois autres côte d’oriennes participeront à cette course cadette, tout d’abord la coéquipière de club de Louise Defrance, Romane Pujos :  » Les sensations ne sont pas les meilleures ces derniers jours mais ça revient petit à petit. Je vais donner le meilleur de moi même et ne rien lâcher afin de faire la meilleure place possible, et de, pourquoi pas, rentrer dans le top 50. »

Maddy Thomas sera la seconde représentante de l’USCVL sur cette course cadette : « en ce moment je me sent plutôt bien et retrouve plus de sensations qu’en début de saison car j’étais blessée ! Pour les France mon objectif et de faire dans les 150/100 mais le principal est que je me sente bien que je fasse une bonne course et que je prenne du plaisir ! « 

_

Maddy Thomas © USCVL

_

Dernière qualifiée pour cette course cadette la Duciste Pauline Guillemin dont nous n’avons pas les impressions

Ainsi que l’évoque Charlotte Treuchot, sa grande soeur Margot defendra , elle les couleurs de l’USCVL sur la course juniors femmes: « Pour mes premiers championnats de France de cross je n’ai pas d’objectifs particuliers mis à part prendre du plaisir. J’ai été un peu fatiguée après les inters de cross mais la forme est revenue et je vais tout donner pour terminer cette saison de cross le mieux possible« . autre junior, Coline Ponelle (Athlé 21) « Les France sont toujours un cross un peu à part dans la saison avec un gros niveau et beaucoup d’aléas je vais donc donner le maximum pour faire la meilleure place possible et en garder un bon souvenir! Je regrette juste cette année de ne pas y être présente par équipe c’est toujours plus sympa et motivant mais ce sera quand même une super expérience. »

Enfin en Elites femmes, le DUC a là aussi qualifiée son équipe qui sera emmenée par Mélanie Lustremant :  » les derniers entraînements se sont plutôt bien déroulés, donc j’espère que ce sera le cas dimanche. Pour les ambitions, ce sont mes premiers championnats de France dans la catégorie senior, cela va donc être un autre niveau. Mon dernier repère remonte à 2017. on verra la place à l’arrivée mais dans ma tête un petit top 30 serait satisfaisant ! Mélanie sera secondée par Manon Coste dont nous n’avons pu recueillir les impressions et par 3 autres coéquipières dont nous parlons un peu plus loin.

Seule Athlète hors Dijon UC à participer à cette course élite, Audrey Michot (Athlé 21) est encore espoir :  » J’aborde mes premiers championnats de France Élite avec un peu d’appréhension, j’ai pu voir quelques photos du parcours qui est détrempé ce qui ne me rassure pas du tout ! Mon objectif sera d’être dans les 30 espoirs. C’est la première fois que je ferai plus de 9km en cross ce qui m’incite à être prudente dès le départ« .

_

Audrey Michot Athlé 21 © Eric Schnegg

_

revenons donc aux autres athlètes du DUC présentes sur cette course

  • Camille Vernizeau : « Mes ambitions pour les championnats de France ? Eh bien je n’en ai pas de personnelles, j’y vais pour l équipe car le but premier était d’être sélectionné ensemble et c’est réussi. Pour ma part c’est la saison de triathlon que je prépare, avec notamment des sélections D3 avec quelques filles de mon club et surtout l’half ironman de Barcelone fin mai avec mon acolyte Manon! Ce weekend, on verra ce que ça donne, je n’aime pas la pluie, ça me rappelle trop la galère des France de cross en Bretagne l’année dernière donc … la suite dimanche  »
  • Laura Leduc :  » Même si la semaine à été plus difficile, j’ai bien progressé cette année, et fait des bonnes séances, j’espère donc arriver en forme dimanche. Au niveau des mes ambitions, je n’ai pas vraiment d’objectifs. Pour ma part, le championnat de France c’est surtout la récompense du travail de toute la saison avant la piste ! J’espère juste faire le meilleur pour ne pas avoir de regrets et espérer un bon classement par équipe »
  • Manon Ricetti :  » Avec mon acolyte Camille on prépare le half Ironman de Barcelone le 19 mai donc ces France de cross c’est le moyen de faire du volume. Je pense être dans les clous, le parcours à l’air génial du moins, un vrai parcours de cross. Je n’ai pas d’ambitions personnelles en terme de place, je suis surtout très ravie d’y aller en équipe avec les filles du DUC qui brillent depuis le début des cross ! Qu’on donne le meilleur de nous même. Je ne sais pas encore si Manon C peut recourir car elle a eu un petit soucis au psoas il me semble alors c’est difficile car c’est un de notre élément le plus fort. Si on fait un top 10 ça serait cool à condition qu’elle soit avec nous, et au vu des autres équipes je pense que ce serait pas mal en termes de points

_

Camille Vernizeau@ Emmanuel Segard archives

_

Côté garçons : Un titre pour Miellet ?

La meilleure chance côte d’orienne sera sans hésitation Alexis Miellet, vainqueur de la demi finale à Pfaffenheim, (Dijon UC) qui vise la victoire sur le cross court :  » Tout s’est bien passé depuis les inters, malgré une petite coupure pour un rhume. J’ai réalisé de bonnes séances et me sens aussi bien voire mieux que lors des demies. Mon ambition est bien sur de gagner mais ce ne sera pas facile et un podium me satisferait déjà. Il y a vraiment un très gros niveau sur ce cross court, presque plus que sur le long. Djilali Bédrani, champion de France en titre de ce cross court et récent médaillé de bronze aux Europe en Salle de Glasgow sera clairement l’homme à battre » Alexis sera accompagné sur ce cross court de Victor Odin (Dijon UC) dont nous n’avons pu recueillir les impressions.

_

Alexis Miellet © DR

_

Chez les Elites hommes, l’équipe du Dijon UC s’est qualifiée. Elle est emmenée par Fabien Palcau (Dijon UC) malheureusement diminué par une grippe puis une gastro qui ne sera donc pas au top pour défendre ses chances : « j’ai décidé de courir les championnats de France de cross avec les armes du moment. Même si les 5 dernières semaines n’ont pas été à la hauteur de mes espèrences en tombant deux fois malade j’ai tout de même à cœur de courir dimanche. Pour l’équipe mais surtout pour moi, prendre un maximum de plaisir et finir la saison hivernale en beauté ! Je n’allais tout de même pas louper les France de cross !« 

Paul Lalire (AC Chenôve) est lui bien en forme et nourrit des ambitions : « je suis plutôt en bonne forme et content de ma saison de cross jusque là. Les entraînements sont bons et je vise une place similaires aux années précédentes. Un top 10 serait super, une place 10-15 satisfaisante. La densité reste énorme malgré quelques absents de marque comme le champion de France en titre Morhad Amdouni ou encore Assan Chadi. Cela ouvre quelques portes mais il est difficile d’avoir un objectif précis, cela dépendant tellement de la forme du jour des uns et des autres« 

Paul sera accompagné de son camarade de club Armand Lucand sur ce cross élite, l’équipe de l’AC Chenôve n’ayant pu décrocher sa qualification : «  Pour ma part j’ai pour l’instant réussi tout mes pré-objectifs de la saison de cross.Je poursuis actuellement la formation de maître nageur ce qui me fatigue énormément donc je prends les courses les unes après les autres. Un top 70 serait pas mal. C’est toujours difficile de savoir par rapport a un France car on est souvent en fin de cycle et avec parcours qui peut parfois tout changer. Un top 60 serait génial. Après c’est surréaliste.J’ai fait les choses du mieux que j’ai pu, après on verra si la forme et si le mental répondent le jour J« 

_

Armand Lucand © E Segard

_

Le Dijon UC qui a donc qualifié son équipe masculine sera également représentée par :

  • Alban Vulliez :  » Les jambes étaient bonnes et les deux courses de préparation se sont bien déroulées avec une bonne montée en puissance. J’espère sue le parcours ne sera pas trop gras, j’ai eu de grosses difficultés ces deux dernières années dans ces parcours … Si les jambes sont là, j’aimerai aider l’équipe au maximum, un top 70 serait super. Je ferai au mieux « 
  • Jérémy Pignard :  » je me sens de mieux en mieux après une période délicate de novembre à janvier. J’aimerai rentrer dans les 100 en individuels et par équipe cela va dépendre de la récupération de Fabien pour prétendre éventuellement à un podium« .

_

Jérémy Pignard DUC © Florian Jet

_

Nous n’avons pu recueillir les impressions des trois autres participants du Dijon Uc, Iheb Gtari, Kamal Hdouch et Thomas Urien

La catégorie qui le mieux représenté en nombre d’athlètes du département sera celle des cadets avec 11 athlètes, le Dijon UC ayant là encore qualifié son équipe. Léo Nijdam sera la meilleure chance et le leader incontesté de son équipe :  » les jambes vont plus que bien, j’ai fais des séances superbes et j’ai hâte de voir ce que cela va donner sur la course ce weekend, je vise un top 15 si la course éclate mais je sais que s’il y a beaucoup de vent la course restera soudée longtemps et je pourrais jouer ma carte de vitesse pourquoi pas pour un podium. Cette année l’équipe n’est probablement pas assez forte pour faire un podium donc je mise tout sur le classement individuel « 

Athlé 21 Arnay comptera de jeunes garçons dans cette catégorie. Son atout principal s’appelle Vincent Denis :  » je suis très content de participer à mon premier championnat de France FFA, ça va être une belle expérience. Je me sens plutôt bien mais après je suis conscient de mon niveau actuel par rapport aux autres. J’aimerais vraiment faire un top 20, et je vais tout donner pour. Mon objectif et de rien lâcher et d’aller au bout de mes forces du début à la fin pour ne pas avoir de regret. Vivement dimanche  » Vincent sera accompagné sur cette course par son camarade de club Robin Jeannin.

_

Vincent Denis © Nicolas FRIED/www alsace en courant .com

_

Toujours en cadet, Tanguy Raillard sera porté par tout un club, puisque seul représentant à Vittel de l’ECRAC (Chatillon sur Seine) :  » J’ attends cette finale avec impatience … ma préparation est presque terminée. J’ ai de bonnes sensations et suis prêt a en découdre. j’espère faire une belle course et avoir les même sensations qu’en demie finale France qui était sans aucun doute un tracé pour moi avec de belles montées. A vittel c est sur ça sera autre chose …. le parcours sera plutôt roulant moins a mon avantage . Toutefois Mes objectifs resteront de finir dans le top 50 même si je sais que la concurrence est de très haut niveau. En tout cas je serai fier de porter les couleurs de mon club et du Chatillonnais à Vittel  »

Autre Athlète qui portera seul les couleurs de son club l’ABA (Beaune) à Vittel, Lucas Beaumont également au départ en cadet :  » je suis très heureux de participer à ce championnat de France de cross , c’était mon objectif de cette première année d’athlétisme , contrat rempli maintenant j’ai hâte d’en découdre dimanche à Vittel ! Je me sent bien , malgré quelques souci physique la forme est présente ce qui me motive d’autant plus , j’espère clore cette saison hivernale de là meilleur des manières ! « 

Lucas Beaumont © ABA

_

Hamza Aboussaber sera le troisième Chenevelier à Vittel avec les deux Elites, lui aussi concourt en cadet :  » Je suis tout excité à l’approche de ces championnat de France de cross qui auront lieu à Vittel. C’est la deuxième année consécutive que je me qualifie pour un tel événement en tant que cadet 2(ce sont aussi mes seconds championnats de France de l’année avec les France de cross UNSS à Bordeaux en Janvier dernier ) . J’ai suivi de bonnes séances d’entraînement pendant 3 semaines pour bien préparer ces championnats , grâce à mes entraîneurs que je remercie du travail qu’ils fournissent pour nous mettre dans de bonnes conditions. Je me fixe comme objectif de faire une course maîtrisée , faire mieux que l’an passé où j’ai finies 175e sur 362 et pourquoi pas réaliser la même performance que j’ai établie à Bordeaux lors des championnats de France de cross UNSS(37e sur 273) . Pour moi un top 100 ou top 50 serait déjà pas mal . Mais mes objectifs premiers sont de prendre du plaisir et de représenter mon club (l’ACC) qui m’a toujours soutenu et fait confiance , je les en remercie fortement. Je me sens bien et prêt pour attaquer cet événement avec joie et détermination. Je voulais aussi souhaiter bonne chance à tous les représentants de Bourgogne-Franche-Comté (de minimes à vétérans) et aux 2 autres personnes de mon club participants au cross long élite (Paul Lalire et Armand Lucand) , j’espère qu’ils réaliseront leurs objectifs. « 

_

Hamza Aboussaber© AC Chenôve

___

Les coéquipiers du Dijon UC de Léo Nijdam nous ont également fait part de leur impressions avant ces France

  • Alexis Barmes : « Je suis en plutôt en forme. Un top 30 serait bien tout dépend du nombre de 2003 devant moi. C’est le mental qui va tout changer comme à chaque cross mais je vais tout donner pour l’équipe et moi même. »
  • Robin Sarfaty : « Après des séances assez compliquées en ce moment suite à une carence en fer je me sens pas en trop forme mais ce weekend je vais essayer de me donner au mieux pour performer et donner le maximum à ce championnat de France« 
  • Thibault Dengremont : « J’enchaîne bien les entraînements en respectant les chronos donc dimanche ça devrait le faire. C’est un parcours roulant, tout ce qui me correspond. J’aimerais bien faire dans le top 100 pour pouvoir ensuite espérer un podium en équipe, ce qui serait top pour notre équipe dans laquelle l’esprit de groupe se fait ressentir et ça fait du bien d’être entouré« 
  • Corentin Miellet : « Pour mon état de forme, je me sens super bien hâte de courir. Mes sensations sont revenues suite à une grippe qui m’a énormément affaiblie pour les cross précédents mais les entraînements se sont super bien passer et pour mes ambitions je verrais en fonction des sensations« 
  • Louis Mallardier  : « A deux jours des championnats, je me sens en forme. Les entraînements se sont bien enchaînés. Certes, je me retrouve souvent à l’arrière pendant les séances mais cela est sûrement dû au fait que je suis seulement dans ma seconde année d’athlétisme. De plus, je trouve mes coéquipiers « très costauds » aux entraînements. Pour ma part, étant donné que ce dimanche, je participerai à mes premiers championnats de France, je n’ai pas de top précis mais je donnerais le meilleur« 

_

Léo Nijdam © DUC

Derniers côte d’oriens en lice, Antoine Ducarme (DUC) en junior dont nous n’avons pas pu recueillir les impressions , il en est de même pour le Duciste Marc Blanchot en Master

_

Commentez cet article