Sur une bonne dynamique, le DMH enchaine face à Cherbourg

Ecrit par Nicolas Goisque Le 16 février 2019 à 13:21

La passe de trois ! Le Dijon Métropole Handball a conservé hier soir son invincibilité à domicile lors de cette saison de Proligue et enchaîné un troisième succès de rang après Saran et Caen en dominant Cherbourg sur le score de 28-24. Une nouvelle victoire qui permet aux dijonnais de s’installer solidement dans le top 4, à portée de fusil de la seconde place.

_

Le trou au meilleur moment

Les Dijonnais ont fait le boulot comme on dit. Après un début de match relativement disputé, les hommes d’Ulrich Chaduteaud ont pris le large en fin de première période, puis ont calmement géré la seconde période sans vraiment être inquiétés. Une troisième copie de rang très satisfaisante depuis la reprise qui permet au DMH de respecter son tableau de marche.

Boris Bécirovic, très actif ce vendredi bat Sven Horvat © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Durant quasiment 25 minutes (11-11,24′) les débats sont assez équilibrés. Les deux équipes présentent un spectacle de bonne qualité avec un engagement et une intensité physique bien présents. On remarque d’entrée côté Dijon, la hargne et les bonnes dispositions de Boris Bécirovic très actif tandis que Pierrick Naudin, encore très en vue hier (8/8) fait du Pierrick Naudin, simple sobre et efficace, tout comme Jan Sobol sur son aile. Côté visiteurs Dmytro Gunko s’active avec brio à l’arrière gauche normande.

Puis sans qu’on le sente vraiment venir, Dijon fait le trou dans ce money time de la première période. Quelques ballons perdus par les Cherbourgeois, des montées de balles tranchantes, Jan Sobol et Alexis Lemal, chirurgicaux en fin de contre attaque, Boris bécirovic toujours aussi décidé, et le DMH s’offre un matelas confortable à mi parcours (17-12, 30′).

Pierrick Naudin? chirurgical, trompe Sven Horvat sur pénalty © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Un passage à vide des visiteurs qui leur sera définitivement fatal, car ils ne parviendront jamais à raccrocher le wagon durant une seconde période que Dijon gère au mieux. L’écart qui grimpera jusqu’à + 6 (21-15, 39′), ne passera en revanche jamais sous les +4. On aura apprécié le sérieux dijonnais, les prestations individuelles de Pierrick Naudin, déjà soulignée, de Boris Bécirovic (8/9) de Jan Sobol, une nouvelle fois précieux (4/4), de Wassim Helal qui continue à tenir la baraque, en l’absence de Maxime diot (14 arrêts à 38%) et dans l’ensemble la prestation collective bourguignonne.

Les efforts de Dmytro Gunko n’auront pas suffit côté Cherbourg © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Marco Poletti trouvera sans doute à juste titre à redire parfois de décisions peu en sa faveur (pénaltys non sifflés à au mois deux reprises) mais ce ne seront que péripéties lors d’une soirée somme toute tranquille et complétée par des résultats plutôt intéressants pour Dijon ( match nul de Nancy, défaite de Saran). Le DMH se rendra vendredi à Strasbourg en confiance même si respectueux de l’adversaire pour poursuivre sa belle série

Une nouvelle fois Wassim Helal a tenu la baraque © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

_

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article