Le DFCO F sera en quête d’un succès de prestige à Montpellier

Il va falloir rebondir pour le DFCO Féminin après la désillusion grenobloise et cette élimination aux portes des demi-finales de Coupe de France qui lui tendait les bras. Quoi de mieux pour effacer la frustration que de s’offrir un succès de prestige? Et pourquoi pas cet après-midi sur la pelouse de Montpellier?

_

On a quitté les Dijonnaises sur des larmes et des visages fermés la semaine dernière après l’élimination au tirs aux buts face à Grenoble. On imagine que la semaine n’a pas dû être des plus gaies, mais c’est le lot du football, et la compétition offre au moins l’avantage de ne pas laisser trop de temps à s’apitoyer sur son sort, puisqu’il faut aussitôt se projeter dans le match suivant.

Pour leur première en D1 les Dijonnaises avaient tenu la dragée haute aux Montpelliéraines © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Et ce match, c’est donc ce déplacement à Montpellier pour le compte de la 17ème journée de D1 Féminine, rien d’une promenade de santé. Ayant quasiment assuré leur maintien, grâce à leur court mais précieux succès face au LOSC, il y a 15 jours, les filles de Yannick Chandioux peuvent aborder cette rencontre sans trop de pression face à un adversaire habitué au podium depuis de nombreuses saisons. Au match aller, c’était le baptême du feu au plus haut niveau hexagonal pour les Bourguignonnes, et elles étaient ressorties quelque peu déçues de la courte défaite (0-1) tant elles avaient tenu la dragée haute à Sakina Karchaoui, Sofia Jakobsson, Marion Torrent et consoeurs. Montpellier est actuellement 3ème ex eaquo avec Bordeaux, loin derrière l’intouchable duo Lyon/Paris, mais ne comptent finalement que 6 points d’avance sur Dijon.

Réussir un joil coup, le défi dijonnais du jour © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Privées notamment de Kenza Dali et de Charlyne Corne (blessées) mais également d’Elodie Nakkach (suspendue) pour ce déplacement, les Dijonnaises pourraient donc s’offrir le succès de prestige qui leur manque encore dans cet exercice, de quoi atténuer un peu la déception coupe de France, assurer définitivement le maintien et donc retrouver le sourire.

_

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.