1/2 Finale des France de cross country. Cela devient sérieux

La saison de cross country connaîtra son épilogue avec les championnats de France de Vittel des /10 mars prochains. Dernière étapes qualificative, les 1/2 finales qui verront les clubs cote d’oriens concourir à Pfaffenheim (68) avec l’espoir de qualifier le maximum d’athlètes pour l’ultime étape. Revue d’effectifs avec comme d’habitude le concours des clubs

_

les 1/2 finales 2015 © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dijon Université Club avec le concours de Fabrice Dubuisson

Masters : Manu DAVID sera là pour conserver son titre de 2018

Minimes Masculin : Nathan Bussière sera là en préparation de la Coupe de France des ligues

Cadette : Pauline GUILLEMIN essaiera de se qualifier aux France de Cross

Cadets : Leo NIJDAM est prêt pour un podium avec ces camarades de club ils essaieront une qualification par équipe .

Junior M : avec Antoine DUCARME

Cross Court : Alexis MIELLET sera sur le court car il veut aller chercher le titre de Champion de France , il sera accompagné de Victor ODIN , Dorian ROCHEREAU et Sacha CULTRU

Elite F : les filles iront chercher le titre par équipe avec Mélanie LUSTREMANT , Manon Coste , Camille VERNIZEAU et Manon RICETTI

Elite : Fabien PALCAU  toujours fatigué par la grippe sera présent avec une équipe qui peut gagner le titre avec  Alban VULLIEZ, Jérémy PIGNARD et Thomas URIEN

Manon Coste © E Segard

_

AC Chenôve avec le concours de Gabriel Candusso

Pour l’AC Chenôve, nous suivrons en particulier lors de cette 1/2 finale le meilleur cadet du groupe, Hamza Aboussaber, qui tentera de décrocher sa qualification pour le championnat de France de cross. Pierre Monvaillier et Simon Lescoualch chez les juniors tenteront eux aussi d’aller chercher un billet pour le championnat de France. Sur le cross long nous retrouverons chez les femmes Marion Leroy, Léa Berland, Maëlle Donnez et Caroline Vandeschrick. Chez les hommes, l’équipe composée de Paul Lalire, Armand Lucand, Lucas Baverel et Olivier Soulier visera un podium synonyme de qualification pour le championnat de France, même si cela risque d’être difficile à aller chercher. Enfin chez les masters, une qualification par équipe semble aussi compromise, mais nous avons de belles chances individuelles avec Kamel Brahimi et Ludovic Trossat.

Pierre Monvailler AC Chenôve © Eric Schnegg

_

ASPTT Dijon avec le concours de Maxime Michelin

Ils seront 23 de l’ASPTT Dijon à se déplacer ce dimanche 17 Février en Alsace pour participer aux 1/2 finale des championnats de France de cross country soit 7 de plus que la saison dernière. Une satisfaction pour nous de pouvoir aligner 5 équipes à ce niveau de la compétition : Une équipe féminine sur le cross Elite ainsi que sur le cross court et une équipe masculine sur le cross Elite, sur le cross court et chez les Masters. L’objectif sera avant tout de réaliser le meilleur résultat d’ensemble possible avec nous l’espérons de belles places d’honneurs qui pourraient permettre à certains de se qualifier pour les championnats de France qui auront lieu à Vittel le weekend du 9/10 Mars. 

Juliette-Demangeot ASPTT Dijon© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

_

Athlé 21 (Arnay le Duc) avec le concours de Jean-Maurice Ponnelle

ATHLE 21 en Alsace avec 25 coureurs.

L’objectif sera de qualifier au moins 8 coureurs pour les Championnats de France. En 2018, 1 MM, 1 JF et 6 CF étaient à Plouay.

Les minimes Manon DEFRANCE et Camille DORET, 7ème et 9ème à Dijon, tenteront de prendre une des 2 dernières places qualificatives en équipe de BFC pour Vittel.

Les championnes régionales Louise DEFRANCE et Audrey MICHOT entendent jouer les premiers rôles en Cadettes et Espoirs et pourquoi pas accéder au podium !

Les cadettes, championnes interrégionales à Charmes en 2018, ont perdu des coureuses montées en juniors mais auront une équipe avec, bien sûr Louise, Romane PUJOS en forme ascendante, Elisa CRAMETTE, Lilou LAJOIE et Amélya DELPUECH.

Les cadets aussi seront présents par équipes avec les leaders Vincent DENIS et Robin JEANNIN mais aussi Théo BONNET et Maxime MOUCHOUX. 

En juniors, on aura au départ Coline PONNELLE, Stessy LEHMANN et Solène LACROIX-SAMPER; Pierre BERTHAULT et Quentin BELORGEY chez les garçons.

Denis BELORGEY et Sébastien MOSCA concourront en masters. En seniors, on retrouvera Charline BOULEZ et Camille BELORGEY (espoir). L’équipe hommes sera composée de Rémi POILLOT, Dimitri JOANNET, David et Jérémy MARTINEZ.

Les cadets d’Athlé 21 © Athlé 21

_

Association Beaune Athlétisme avec le concours de Cyril Locatelli

Nous ferons le déplacement a Pfaffenheim avec 3 minibus pour 26 athlètes engagés. Beaucoup d’absents avec le début des vacances et la grippe qui fait toujours son effet. Notre souhait serait de qualifier plusieurs athlètes pour les championnats de France de Vittel.

Les meilleurs chance sont dans le catégories cadet(tes), avec Axelle Plihon qui avec peu d’entrainement est capable de nous surprendre. Chez les garçons nous comptons sur Simon Hue et Lucas Beaumont pour lesquels ce serait une grande déception de ne pas se déplacer dans les Vosges. Et Paul Belle si il est très en forme pourrait les accompagner. Chez les masters Cyril Locatelli va essayer de rentrer dans les 60 premiers et Mathieu Manera essayera de faire partie de la première centaine. Espérons aussi que Fantine Gonon soit bien remise de sa grippe contractée le weekend des régionaux,si c’est le cas elle peut nous faire un très beau classement. A noter qu’ Amélie Laderriere fera ses grands débuts à ce niveau pour son 2e cross.

Simon Hue© ABA

_

USCVL (Venarey les Laumes) avec le concours de Philippe Sereijinho

Dimanche, l’USCVL athlé aura 20 engagés sur les différentes courses, pour la 1ère fois 3 équipes seront au départ : les minimes filles avec comme chef de file Juliette GAILLARD qui tentera de gagner l’un des 2 derniers billets pour représenter la région sur la coupe de France des Ligues Minimes. L’équipe des cadets, très homogène va tenter de rentrer dans les 10 premières équipes avec pourquoi pas une surprise avec une qualification en individuel pour Robin GEYER ou Alexandre DAUVERGNE mais cela sera compliqué pour eux dans une catégorie très dense. Et la dernière équipe engagée est celle des cadettes depuis l’arrivée d’une nouvelle licenciée cette semaine avec qui l’on peut espérer une belle chance de qualification pour les France de Vittel, cette équipe est composée de Manon GENTIL, Léonie MOREAU, Maddy THOMAS et bien sur Charlotte TREUCHOT qui a retrouvé de meilleures sensations que sur les régionaux. Chez les juniors, Margot TREUCHOT en constante progression tout le long de cet hivers, peut légitimement prétendre à un top 15 dans sa catégorie. 

Maddy Thomas © USCVL

_

ECRAC (Chatillon sur Seine) avec le concours d’Edwige Guégan  

L’ECRAC pour s’affirmer

Neuf, ils seront neuf Châtillonnais à effectuer le déplacement à Pfaffenheim. Des coureurs qui partent en Alsace avec des ambitions bien différentes.C’est d’abord le master Christian Mangin qui tentera de surnager dans un peloton bien trop fort pour ses capacités actuelles. Il est vrai que le niveau, déjà très élevé à Dijon va encore monter d’un ou deux crans en Alsace.L’équipe des féminines « cross court » se présente presque au complet. Mais les ambitions ont été revues à la baisse au vu de la qualité de l’opposition, cette année. Les filles de l’Est vont exercer une pression trop importante pour qu’une qualification par équipe ou individuelle puisse être envisagée. Qu’importe le groupe reste soudé bien emmené par ses chefs de file Solène Fournet et Sophie Pescheux. Amélie Girard et Anne Finet tenteront, avec elles, de conserver un leader chip côte d’orien qu’elles ont obtenu d’extrême justesse à Dijon… Avec le soutien d’Edwige Guegan pour compléter l’équipe.

Reste que la tension sera palpable au moment du départ des cadets. L’ECRAC y joue sa carte principale avec Tanguy Raillard. L’entraîneur attend une place dans les 20, synonyme de passeport pour une qualification au championnat de France de Vittel… début du mois de mars. Mais les aléas du sport font que le suspense demeure… Lui aussi sera soutenu par un Théo Bunel qui pourrait lui être fort utile notamment en début de course. De son côté Pierre Coz voudra préparer sa saison estivale de la meilleure des façons en s’alignant dans la course élite.

Tanguy Raillard © ECRAC



_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.