JDA Handball : Une bataille de perdue, mais pas la guerre !

Ecrit par Hervé OBRECHT Le 11 février 2019 à 20:48

Les rencontres à l’extérieur de l’année 2019 se suivent et se ressemblent pour les filles de la JDA Dijon Handball. Après une courte défaite dans le derby et un nul décroché à Toulon-Saint-Cyr, les Dijonnaises passent à nouveau à côté de la victoire pour quelques buts à Bourg-de-Péage (34-32). Les filles de Christophe Maréchal avaient pourtant bien préparé cette rencontre et ont montré de l’envie tout au long de la partie. Une désillusion qu’il faudra vite rattraper pour éviter les playdowns.

_

Comme à l’aller (9 buts et 75% d’efficacité), Barbara Moretto a encore été exceptionnelle avec 13 buts sur 17 tentatives (soit 76%) © Nicolas GOISQUE / NikoPhot – archives

_

L’entraîneur dijonnais l’avait signalé dans la zone mixte après la réception de Metz, le fait de ne pas jouer pendant plusieurs jours était bénéfique pour son équipe. Premièrement pour permettre de continuer le travail tactique et physique mais également pour récupérer une gardienne, car Noura Ben Slama (genou) et Léna Le Borgne (arcade) étaient bousculées physiquement. Opération réussie, puisque les deux gardiennes étaient inscrites sur la feuille de match au début de la rencontre. A noter la première apparition de la nouvelle recrue Dijonnaise, Héléna Rut Orvarsdottir. Tout commence plutôt bien pour la JDA Dijon Handball, car après quelques minutes de jeu les filles font la course en tête (5′, 1-4). Les Péageoises vont recoller au score dans le même laps de temps (10′, 6-6). Puis la tendance s’inverse, avec Sow et Frecon qui donnent de l’air à leur équipe (12′, 8-6). Mais Julie Dazet et Barbara Moretto vont permettre de rester au contact (19′, 9-8). Les deux équipes se rendent ensuite coup pour coup en s’accrochant à l’image de leurs deux gardiennes (10 arrêts chacune en première période). Marion Lahcene emmène ses coéquipières à une égalité parfaite juste avant la fin du premier acte (28′, 17-17). Mais Champion et Boudard ne ratent pas l’occasion sur les deux offensives restantes de Bourg-de-Péage de donner l’avantage à la pause (30′, 19-17). Sur les dernières rencontres à l’extérieur, les coéquipières de Joanna Lathoud étaient souvent en tête au changement de côté, on se dit alors que le sort va peut-être s’inverser pour ce match.

_

Fin de match difficile pour la JDA Dijon Handball. L’un des tournants : le carton rouge, après 3x2mn de la capitaine, Joanna Lathoud à la 51e minute © Nicolas GOISQUE / NikoPhot – archives

_

Comme la fin de la première mi-temps, le début de la seconde sera compliqué pour les visiteuses. Il ne faut pas plus de 4 minutes à Bourg-de-Péage pour faire augmenter l’écart à 5 buts (34′, 23-18). Temps mort posé par Christophe Maréchal, qui trouve les mots justes. En 3 minutes, ses joueuses infigent un 0-4 aux locales qui auront également besoin d’un temps mort dans la foulée pour s’en remettre. A partir de ce moment, on retrouve une copie identique de la première mi-temps où les deux équipes ne se lâcheront pas de plus de deux buts d’écart. L’autre tournant du match est le carton rouge adressé à Joanna Lathoud après avoir collecté trois fois «2 minutes» d’exclusion du terrain. Le score est à l’égalité parfaite (51′, 29-29). Dans le money-time, on croit d’abord à un revirement de situation avec le but de Déborah Kpodar (52′, 29-30). C’est la dernière fois où les Côte-d’Oriennes vont mener au score dans ce match : Maurin, Champion et Sow renversent la rencontre avec un 3-0 qui sera fatal (56′, 32-30). Barbara Moretto, encore auteure d’une performance XXL avec plus de 76% d’efficacité, va maintenir l’espoir d’accrocher des points capitaux à trois minutes du terme (57′, 32-31). Mais cette dernière sera fautive d’un passage en force sur l’offensive suivante et Maurin enfonce la marque à 36 secondes de la fin (59′, 33-31). Dans les dernières secondes, c’est Kimberley Bouchard qui marque, mais Frécon va également y aller de sa réalisation au buzzer : l’écart reste inchangé (60′, 34-32). Fin du duel.

_

A noter les bonnes statistiques des ailières Mégane Ribeiro (5/6) et Kimberley Bouchard (5/7)
© Nicolas GOISQUE / NikoPhot – archives

_

Il n’aura pas manqué grand chose, une fois de plus. Des performances individuelles et collectives qu’il faudra réitérer pour atteindre cette huitième place. La nouvelle recrue dijonnaise aura passé 17 minutes sur le parquet. Léna Le Borgne affiche un taux de 13/47, soit moins de 28% d’efficacité, tandis que Noura Ben Slama est rentrée en jeu sur un jet de 7m, raté par la Péagoise. Le temps est à présent compté, car c’est ce vendredi que les filles de Christophe Maréchal vont à nouveau se déplacer, sur le terrain d’un autre concurrent direct : Chambray. Ces derniers viennent d’ailleurs d’accrocher un solide nul sur le parquet de Fleury (J16, 26-26). Une partie qui s’annonce déjà intense…

Commentez cet article