BDP – JDA : Ne pas laisser la monnaie au péage !

Après plus de deux semaines sans match officiel, la JDA Dijon Handball se rend préparée et motivée à Bourg-de-Péage, concurrent direct des bourguignonnes, ce soir pour le compte de la 16e journée de LFH. Ce match s’annonce capital pour espérer décrocher en fin de saison une huitième place, synonyme de playoffs. Restant sur une lourde défaite à domicile face à l’ogre messin, les joueuses de Christophe Maréchal auront l’envie de continuer sur leur belle série à l’extérieur avec une cruelle défaite d’un but dans le derby de la Bourgogne-Franche-Comté et un nul au goût amer, mais très important, décroché sur le terrain de Toulon-Saint-Cyr.

_

Au match aller, Julie Dazet avait réalisé une grosse performance avec 7 buts
et une prestation de qualité © Nicolas GOISQUE / NikoPhot – archives

_

Comme au match aller, il ne faudra rien laisser aux sudistes pour réaliser un match plein et espérer rentrer dans la cité des Ducs avec la victoire. Respectivement 10e et 11e au classement, Bourg-de-Péage et Dijon ont besoin de se donner de l’air, dans une confrontation directe qui s’avère primordiale pour revenir à hauteur de Paris 92 qui occupe actuellement cette très convoitée huitième place. Pour la JDA Dijon Handball, c’est même un enchaînement de trois matchs capitaux : après cette rencontre, elles se déplacent à Chambray (7e) pour le compte de la 17e journée de LFH, puis vont recevoir au palais Paris 92 (8e) dans le cadre de la 18e journée de LFH. Des matchs abordables dans lesquels il faudra grapiller un maximum de points. Du côté de la JDA Dijon Handball on pourrait voir pour la première fois Helena Rut Örvarsdóttir revêtir le maillot dijonnais, elle qui était arrivée très peu de temps avant la dernière rencontre face à Metz.

_

Ce match sera une première pour Helena Rut Örvarsdóttir, l’Islandaise recrutée en mi-saison pour aider l’équipe à atteindre son objectif final © JDA Dijon Handball

_

Quelques minutes après le coup de sifflet final face à Metz, Christophe Maréchal répondait à nos questions par rapport au match capital de ce soir : « Déjà la première chose, on ne joue pas dans les prochains jours. Et heureusement car je n’ai plus de gardiennes avec Noura Ben Slama qui a une entorse du genou et Léna Le Borgne qui termine la rencontre de ce soir avec 4 ou 5 points de souture suite à son choc. On rejoue dans deux semaines, ça va déjà permettre de retrouver au moins une gardienne je l’espère parce que au basket-ball c’est pas trop gênant, mais au hand il te faut une gardienne. (sourires). On va se reposer un peu puis reprendre le bleu de chauffe pour préparer dès cette semaine la rencontre contre l’une des équipes qui est abordable pour nous. »

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.