Vainqueur à la Seyne, le Stade Dijonnais garde le cap

Ecrit par Stéphane BLANC Le 4 février 2019 à 15:07

En déplacement à la Seyne sur mer, le stade dijonnais s’est imposé sans coup férir (10/29) avec en poche le point du bonus offensif. Avec ce résultat, Dijon se maintient en haut du classement.

_

Opportunisme et efficacité

Les dijonnais savaient que ce voyage en bord de mer ne serait pas une croisière tranquille, d’autant qu’Eole avait décidé de montrer le bout de son nez pour pimenter la rencontre. Débutant le match face au vent, les Dijonnais prennent le jeu à leur compte et montrent dès les premières minutes que le pack allait encore être déterminant ce jour mais pas que. A ce titre, Jules Soulan passait une première pénalité à la 15 ème minute. Les stadistes ne seront devant au score que l’espace d’un instant, puisque les seynois égalisent par un drop à la 16ème minute. Il faudra attendre 15 minutes supplémentaires pour voir le premier essai dijonnais par Thibaut Dufau transformé par le buteur Soulan (3/10). La montée en puissance dijonnaise est lancée. Au retour des vestiaires, Alexandre Frelin accentue l’avance dijonnaise par un nouvel essai transformé. (3/17 à la 41 ème minute). Mais la Seyne comme en première mi temps, réagit dans la foulée et inscrira également un essai transformé à la 44ème.

Thibaut Dufau premier marqueur de ce dimanche © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Et surgit la gazelle Springbok……

Le stade gère le match, avance en conquête, défend très bien et malgré moins de jeu qu’en première période fait preuve de réalisme pour entériner la victoire. Et à ce jeu, c’est le galopant troisième ligne Fourie qui par deux fois ira à dame à la 51ème et à la 58 ème. Le stade est bien en tête avec le bonus offensif dans la poche et le restera.

_

Jean Claude Fourie auteur de deux essais ce dimanche © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Défense, Discipline et envie de jouer

Sur un terrain moins humide que lors des deux précédents matchs, les dijonnais ont pu évoluer dans un registre différent que contre Beaune et VIlleurbanne.  » Jouer les bon coups » aura été pour Renaud Gourdon un des points importants de ce match.

Pour Thibaut Dufau « on a été dominant dans tous les secteurs du jeu.. On a eu une mêlée particulièrement conquérante qui les a mis à mal toute la partie, une défense agressive qui les a fait reculer et les a obligé à nous rendre les ballons au pied, et enfin une utilisation rapide et intelligente des ballons en attaque qui nous a permis de les prendre de vitesse »

_

Alexandre Frelin a inscrit le deuxième essai dijonnais

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Commentez cet article