Jeep Elite: Arriver plein Pau pour un nouvel exploit

Alors que la JDA était restée sur un match monumental contre le leader Villeurbannais lors de sa dernière sortie en championnat, elle enchaîne avec du très haut niveau, contre l’actuel dauphin de l’ASVEL…Une rencontre de la 18ème journée de Jeep Elite qui nécessitera une énergie et un talent dingues si les dijonnais veulent créer à nouveau l’exploit sur un parquet quasi imprenable.

Une JDA qui a des arguments…

Si la défaite en BCL face à Anvers mardi a quelque peu ramené les troupes de Laurent Legname sur terre, la victoire contre l’ASVEL il y a une semaine a fait énormément de bien. C’est logiquement avec beaucoup de confiance que la JDA doit et va aborder son déplacement sur le parquet de l’actuel deuxième du championnat, Pau-Lacq-Orthez. Si la fatigue sera bien là, elle n’aura rien à voir avec celle accumulée il y a deux semaines avec un enchaînement terrible Athènes-Le Mans sans passer par la case Dijon. En plus d’un temps de récupération plus important, Laurent Legname a pu faire tourner son effectif et préserver, entre autres, ses deux meneurs à Anvers. Entre des organismes ménagés et une confiance renforcée, la troupe d’Axel Julien a les moyens d’aller embêter Pau. Une chose est sûre, dans une série de match dantesque (SIG, Le Mans, ASVEL, Pau, Nanterre) débutée contre Strasbourg il y a un mois, la JDA a déjà glané deux énormes succès infligeant notamment des +25 et +17. En gagnant à domicile elle a déjà rempli une grosse part du contrat et pourra donc aborder libérée cette rencontre au sommet. Par ailleurs, la JDA a déjà rencontré Pau lors de phase aller et l’avait emporté de 3 points dans un match au suspens dingue mais âpre qui avait vu Holston quitter les siens après 2 minutes de jeu et un violent coup reçu au visage. Avoir gagné sans Holston et après avoir été mené une grosse partie de la rencontre voilà des motifs d’encouragement avant de se déplacer dans le Béarn même si côté palois, l’effectif a bougé depuis.

…Mais qui devra faire face à l’équipe la plus en forme du moment et à sa méforme à l’extérieur

Si la Jeanne est actuellement dans une belle forme, que dire de Pau qui est tout simplement sur un nuage depuis de nombreuses semaines! Sur les 8 dernières rencontres, les béarnais n’ont concédé qu’une seule petite défaite et encore, à l’extérieur et dans un classico toujours particulier face à Limoges. Ils ont notamment battu de belles équipes comme Le Mans, Strasbourg et Nanterre. Si la JDA avait battu la SIG de 25 points, Pau leur en a tout simplement collé +39 sur le museau! Sur 3 de leurs victoires les béarnais ont inscrit au moins 95 points et ont fait preuve de belles performances défensives n’encaissant par exemple que 52 points contre Gravelines et 57 points contre Strasbourg. Plus tôt dans la saison, ils avaient également gagné à domicile contre l’ASVEL. Que s’est-il passé depuis la 11ème journée et leur défaite inquiétante une semaine plus tôt à Antibes? Ils ont notamment coupé Blassingame (transparent d’ailleurs au Palais des Sports) et se sont attachés les services de McConnell? Le joueur US a énormément apporté en passes-décisives et au scoring. En témoigne son panier du milieu du terrain contre Strasbourg. Ils ont également retrouvé beaucoup de hargne à l’image de Cavalière ou de Chikoko qui font par ailleurs très mal à l’intérieur. Avec la baisse de régime actuelle de l’ASVEL, Pau semble aujourd’hui l’équipe la plus redoutable du championnat. Et ce ne sont pas les statistiques de l’Elan à domicile qui sont de nature à rassurer. Une. Une seule petite défaite concédée par les hommes de Laurent Villa et encore, elle est à relativiser, puisque c’était contre Monaco en tout début de saison où l’équipe était encore en rodage. Lorsque l’on sait que la JDA a précisément beaucoup de difficultés à l’extérieur, la tâche semble encore plus compliquée. Avec seulement 3 victoires glanées hors de ses bases, la Jeanne apparaît souvent très en dessous dans le niveau de jeu affiché ce qui lui a valu de belles gifles comme au Portel et au Mans. Une attaque paloise dans le Top 8 de la ligue et une 3ème défense du championnat, intraitable à domicile, voilà le défi immense qui attend Julien et ses coéquipier.

Les clés du match pour la JDA

Rentrer dans le match dès la première seconde. Si les dijonnais laissent les palois prendre en confiance, il en sera très vite terminé des espoirs de victoire. Rééditer en ce sens la performance à Limoges et non celle au Mans sera déterminant, d’autant que près de 8000 personnes pousseront.

Montrer à Pau qu’il y a du répondant et que ça ne sera pas simple. Comme toujours, cela passera par une défense XXL. Ne pas laisser le match s’emballer offensivement et montrer tout de suite de la bonne agressivité, quitte à prendre quelques fautes.

Limiter les influences de MCConnell et Harris: ce seront les deux hommes à surveiller et à bloquer. Ils mettent en moyenne respectivement 12 et 18 points. McConnell sait également faire jouer avec près de 6 passes décisives de moyenne par match.

Bloquer Chikoko et Cavalière dans la peinture et les limiter aux rebonds. L’activité de Ware, Loum, Chassang ou Pearson notamment sera indispensable, comme face à l’ASVEL. Pearson sera aussi attendu sur sa réussite à 3 points.

Alterner le jeu et jouer de l’absence d’Holston à l’aller. Face à une défense qui sera bien en place, il faudra aux dijonnais diversifier ses attaques mais aussi aller provoquer dans la peinture. Hoslton a les moyens en particulier de faire tomber des fautes et de surprendre, lui qui n’avait joué que deux minutes à l’aller. Cibler des joueurs un peu sanguins comme Cavalière peut être intéressant. Il faudra le cas échéant se servir de ces pénétrations pour faire ressortir et trouver des shoots ouverts à 3 points.

Enfin, se méfier d’une défense très haute et des prises à deux paloises qui ralentissent la pose des systèmes et provoquent des shoots forcés. Ainsi, ils ne faudra pas que les dijonnais se laissent enfermer et jouent vite pour déstabiliser cette équipe.

Les weekend se suivent et se ressemblent. Depuis près d’un mois, les dijonnais font face à des défis toujours plus grands. A Pau, il faudra de nouveau sortir un match de malade pour espérer un résultat. Il faut alors peut-être aussi, se raccrocher à d’autres éléments moins rationnels: Les dijonnais n’y arrivent plus à l’extérieur depuis la 11ème journée. C’est à l’occasion de cette même journée que les palois ont démarré leur incroyable série. Le signe que les dijonnais vont mettre fin à l’embellie béarnaise et rééditer la claque qu’ils avaient infligé à Pau la saison dernière sur leur parquet? Par ailleurs, à chaque fois qu’elle a joué un dimanche soir, la Jeanne l’a toujours emporté cette saison (3 victoires). Mais nul doute que la JDA devra avant tout forcer le destin et compter sur son abnégation, son envie et sa force collective qui lui ont si souvent fait soulever des montagnes. La proximité des Pyrénées ne devraient donc pas effrayer la Jeanne qui sait par ailleurs qu’en basket, tout est possible…

Entre-deux ce 03/02 à 18h30 au Palais des Sports de Pau et sur RMC Sport 2!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.