JDA – MHB : La «Metz» est dite !

La JDA Dijon Handball recevait le leader incontesté de LFH au Palais des Sports, ce mardi soir, pour l’ouverture de la 15ème journée de championnat. Avec des statistiques d’avant-match impressionantes, tout le monde s’attendait à un match compliqué pour les dijonnaises. Malgré un contenu intéressant en début de match, le cierge n’aura brûlé qu’une mi-temps. La tornade messine s’est ensuite amplifiée dans une seconde période maîtrisée de bout en bout. Bien que sévère, la JDA s’incline sur le score logique et sans appel de 36 à 23.

_

Léna Le Borgne aura longtemps retardé l’échéance dans les cages dijonnaises, avant l’accélération du Metz Handball en seconde période © Nicolas Goisque / NikoPhot

_

Sous une tempête de neige à l’extérieur, les files d’attente se réduisent petit à petit pour rejoindre les sièges orangés du Palais. Toutes les tribunes basses sont remplies de spectateurs, on retrouve même quelques personnes en tribunes hautes. Il fallait être à l’heure en effet, pour ne pas rater la mise à l’honneur des 8 championnes d’Europe de l’effectif de Metz (ndlr, Laura Glauser absente), ainsi que M. Pierre Terzi qui se sont vus récompensés par M. Thierry Degorre et Mme Nathalie Carbillet. Sur la feuille de match, il est à souligner l’absence de Laura Glauser, la gardienne messine. Côté dijonnais, l’absence de Noura Ben Slama sur blessure est à déplorer. Sarah Vukovac sera la deuxième gardienne ce soir. Léna Le Borgne est bien présente. Le bouclier des Championnes d’Europe, lui aussi, trône dans l’enceinte du Palais des Sports. Robe arrangée, costume cintré, c’est soirée de gala à Jean-Michel Geoffroy.

_


M. Pierre Terzi et les 7 championnes d’Europe présentes, ont présenté au public dijonnais le trophée symbolique de leur victoire dans cet Euro © Nicolas Goisque / NikoPhot

_

Tout démarre très mal pour les coéquipières de Joanna Lathoud. Sur une première offensive de Barbara Moretto, le ballon est récupéré par Metz et Laura Flippes en profite sur le contre pour ouvrir le score à l’aile (1′, 0-1). Dans la foulée, Julie Dazet commet un pied et Zych ne se fait pas prier en nettoyant la lucarne de Léna Le Borgne. Zaadi en rajoute un directement dans la foulée suite à un tir contré de Déborah Kpodar. (3′, 0-3). C’est déjà trop pour Christophe Maréchal qui pose dès la troisième minute son premier temps-mort. Après une belle action construite, les arbitres se retrouvent le bras levé et Manon Gravelle est obligée d’aller au shoot. Elle place magnifiquement son ballon (3′, 1-3) . Arrêt de Léna Le Borgne ensuite, puis but de Joanna Lathoud sur le contre (4′, 2-3). S’en suit un jet de 7m avec 2mn de pénalité pour Barbara Moretto. Mais Nocandy le rate et Dyénaba Sylla marque sur le contre. Dijon revient! (5′, 3-3). Nouvel arrêt de Léna Le Borgne sur une frappe de Flippes. Kanor trouve le poteau a 6m, puis Léna Le Borgne met à nouveau Flippes en échec à bout portant !!! (6′, 3-3). Vexée, cette dernière bouscule Déborah Kpodar sur le contre, jet de 7m et 2mn pour Flippes. Barbara Moretto ne tremble pas, et c’est Dijon qui mène contre toute attente !!! (7′, 4-3). Après avoir encaissé un 0-3 d’entrée, les dijonnaises ont montré du répondant en infligeant un sévère 4-0 dans la foulée. Emmanuel Mayonnade sur le banc n’en revient pas, et pose à son tour immédiatement un temps-mort pour remobiliser ses troupes.

_

Manon Gravelle a réalisé une première mi-temps de qualité en permettant à plusieurs reprises de voir Dijon mener au score © Nicolas Goisque / NikoPhot

_

Le jeu s’équilibre, et Barbara Moretto envoie un missile dans la lucarne de Kapitanovic (10′, 6-6). Nouvelle perte de balle lorraine et Graaaaaaaavellle qui est à nouveau là pour redonner l’avantage à la JDA !!! (11′, 7-6). C’est le moment que choisi Léna Le Borgne pour placer un arrêt sur Zych. Une malheureuse défense en zone de Déborah Kpodar permet ensuite à Zaadi de lober la gardienne dijonnaise sur le 7m pour revenir à égalité (12′, 7-7). Dans la continuité, Barbara Moretto trouve la baaaaaarre, mais la balle revient en jeu, et Manooooooooon Graaaavellllleeeee, qui surgit pour tromper à nouveau Kapitanovic (13′, 8-7). C’est fou. Tout de même, Zaadi, puis Levsha inversent la tendance (14′, 8-9). Mais la défense ne rompt pas, et l’on retrouve Léna Le Borgne, impeccable depuis le début de la rencontre, qui met à nouveau en échec Flippes. Barbara Moretto à l’échec ensuite et Levshaaa encooooore qui permet à Zaadi d’obtenir un nouveau 7m et de poser l’écart à deux unités (20′, 9-11). Barbara Moretto score ensuite dans le but vide depuis sa moitié de terrain, suite à une cage laissée à l’abandon par Kapitanovic à cause d’une infériorité (24′, 11-13).

_

Barbara Moretto, très en forme en ce moment, a encore réalisé une performance de qualité sur le parquet du Palais des Sports © Nicolas Goisque / NikoPhot

_

Levsha, encore elle, marque à l’aile avant de se blesser légèrement. Applaudissements fair-play du Palais, pour la numéro 15 qui reprends sa place. Maubon ouvre son compteur personnel à l’aile avant que Déborah Kpodar ne lui réponde et Joanna Lathoud qui, bien lancée en profondeur s’en va tromper Kapitanovic pour rester à une longueur (26′, 13-14). Nouveau jet de 7m pour Zaadi qui reste impériale à l’exercice devant Sandra Vukovac (27′, 13-15). Passage en force de Smits et Déborah Kpodar sous la pression du bras levé ne cadre pas. C’est finalement Nocandy qui clôture cette première période avec un joli but (30′, 14-17). Quelle première mi-temps des dijonnaises qui, après un début de match statique ont réussi à se ressaisir immédiatement, pour mener à plusieurs reprises, avant de finalement laisser l’écart à trois unités.

_

Julie Dazet et les dijonnaises ont connu une seconde mi-temps très compliquée
© Nicolas Goisque / NikoPhot

_

A la reprise, on notera le changement de gardienne à Metz avec l’entrée de Manuella Dos Reis. Deux premières minutes sans incidence, avant un premier arrêt pour Léna Le Borgne qui maintient l’écart. S’en suit un arrêt de jeu pour un problème d’affichage de pénalités sur le tableau. Cela ne perturbe en rien Levsha qui continue sur sa lancée avec un but à l’aile, auquel réponds de belle manière Déborah Kpodar (35′, 15-18). Houette sur 7m, permet de creuser l’écart à 5 buts (40′, 16-21). Puis sur une longue conservation, Manon Gravelle qui s’envole et nettoie la lucarne de Dos Reis, alors que Smits écope d’un 2mn pour l’avoir poussée dans le dos (43′, 18-23). Ce sera le dernier but avant un écrasant 0-6 réalisé par les lorraines, qui placent à ce moment du match un coup de fouet imparable, dont les filles de Christophe Maréchal n’arriveront pas à se remettre.

_

Déborah Kpodar, une des meilleures dijonnaises ce soir, a essayé tant bien que mal de limiter la casse © Nicolas Goisque / NikoPhot

_

Pendant cette série, Zych lancée, marque dans le petit filet, mais vient heurter violemment (de manière totalement involontaire) Léna Le Borgne qui chute lourdement et se retrouve à terre, le visage en sang, ouverte à l’arcade. Elle se relève avec l’aide du staff médical et se fait soigner sur le bord du terrain, avant de rejoindre les vestiaires sous les ovations du Palais des Sports, qui multiplie les applaudissements sportifs. La jeune Sandra Vukovac, remplace donc Léna Le Borgne dans les buts de la JDA pour la fin de la rencontre. Les dijonnaises accusent le coup. Puis Sandra Vukovac, par deux fois, va s’illustrer et retarder l’échéance. Mais il est déjà trop tard (50′, 18-28). Elles obtiennent tout de même un nouveau jet de 7m que Barbara Moretto transforme pour permettre au public venu en nombre d’exprimer sa joie (51′, 19-28). Nocandy en profite pour augmenter le compteur dans la foulée (52′, 19-29). Nouveau temps mort pour la JDA.

_

On espérait une autre fin de match pour Léna Le Borgne, qui au bout d’une bonne prestation, sort du terrain le visage ensanglanté © Nicolas Goisque / NikoPhot

_

Mais ce dernier ne changera plus le cours du match et même Manon Gravelle, bloque à présent sur Dos Reis à 9m. Les messines en remettent une couche avec un 0-4 et scorent de tous les côtés (57′, 21-35). Toutes les joueuses de champ messines présentent sur la feuille de match ont marqué, mis à part Béatrice Edwige. La vague jaune continue à déferler mais Mégane Ribeiro ouvre son compteur personnel à la dernière minute, pour l’honneur. Sur une dernière offensive, Barbara Moretto obtient le 7m et marque, en scellant le score final (60′, 23-36). La JDA Dijon Handball peut sortir la tête haute de sa confrontation face au leader. Bien que terminant sur un score fleuve, elles se sont très bien battues en première mi-temps avant de sombrer en seconde période devant Metz qui a accéléré le rythme pour étouffer sa proie. Petite pensée pour Léna Le Borgne, sortie sur blessure, qui a encore sorti des arrêts décisifs. Déborah Kpodar et Manon Gravelle terminent toutes les deux à 6 buts inscrits. Du repos à présent pour les filles de Christophe Maréchal, qui se focalisent déjà sur le déplacement à Bourg-de-Péage d’ici deux semaines, dans le cadre de la 16ème journée de LFH.

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.