JDA – MHB : «Metz» où est donc Ornicar ?

Ecrit par Hervé OBRECHT Le 22 janvier 2019 à 10:19

La JDA Dijon Handball reçoit le leader du championnat de LFH, le Metz Handball, en ouverture de la 15ème journée, ce mardi soir au Palais des Sports de Dijon. Un match où les dijonnaises n’ont vraiment rien à perdre, mais plutôt tout à gagner. Après une belle prestation qui aurait mérité mieux sur le parquet de Toulon il y a quelques jours, les joueuses de Christophe Maréchal vont devoir montrer qu’elles ont bien appris leurs leçons et qu’elles savent les appliquer lors d’un match de gala, à l’instar de la prestation correcte qui avait été livrée face à Brest au début du mois.

_

Laura Glauser et sept autres de ses partenaires seront mises à l’honneur pour leur récent titre de Championnes d’Europe de Handball © Nicolas Goisque / NikoPhot – archives

_

C’est un ogre qui se présentera en Côte-d’Or dans moins de vingt-quatre heures. En effet, outre sa gardienne Laura Glauser, sept autres coéquipières de l’internationale française qui affrontent Dijon au Palais des Sports ce mardi soir, font partie de la sélection ayant décroché le titre de Championnes d’Europe de Handball à Paris, il y a quelques semaines. De plus, les lorraines écrasent le championnat de LFH avec 14 victoires… en autant de rencontres disputées! Elles avaient remporté très largement le match aller face à la JDA (40-23). Une domination impressionnante qui leur permet de rester à 3 unités du dauphin, le Brest Bretagne Handball. De leur côté, les coéquipières de Joanna Lathoud pointent toujours à une 10ème position, tout en restant dans le wagon pouvant permettre d’échapper aux playdowns. Après la réception de Brest (J13, 22-32) et une sévère défaite, les dijonnaises comptent bien se racheter devant leur public et offrir une prestation de qualité, avec des gradins qui devraient être bien remplis pour l’occasion. Pour cela, il faudra défier Laura Glauser affichant des statistiques intéressantes (7 arrêts en moyenne par match à 38%), le dernier rempart mosellan qui a récemment prolongé avec le club jusqu’en 2021.

_

Kimberley Bouchard et ses coéquipières vont devoir livrer une prestation de qualité pour espérer ressortir avec la victoire de cette confrontation © Hervé OBRECHT/DSN

_

Même si les Côte-d’Oriennes n’ont pas encore goûté à la victoire en 2019, de très belles phases de jeu ont été soulignées dans les rencontres de ce mois de Janvier. Après la défaite étriquée à Besançon lors du derby, c’est Toulon qui reste en travers de la gorge de Joanna Lathoud, la capitaine, qui analyse tout de même ce match de manière positive. « C’est un nul au goût amer.. pas au point d’une déception mais c’est très frustrant parce qu’on a bien joué, on a tenu avec nos armes, même à 4 contre 6, on perd Déborah (carton rouge en deuxième), on perd Léna, Noura fait ce qu’elle peut sur une jambe donc au final quand on analyse tout ça on peut aussi se satisfaire de ce résultat.. de toute façon on prend quand même 2 points. Je suis très fière de ce qu’on a produit et de ce que l’on produit depuis un certain temps et si on continue comme ça, on va en gagner des matchs. »

_

Joanna Lathoud compte bien ouvrir la voie à ses coéquipières et conquérir le plus rapidement possible une nouvelle victoire © Nicolas Goisque / NikoPhot – archives

_

C’est donc avec envie et motivation que les dijonnaises vont crânement jouer leurs chances ce mardi soir. A noter également que Toulon-Saint-Cyr et Bourg-de-Péage, concurrents directs de la JDA Dijon Handball se déplaceront respectivement à Paris 92 et Chambray lors de cette même journée. Le promu Saint-Amand va recevoir l’ES Besançon Féminine. Il faut se prendre à rêver, et pourquoi pas, créer l’exploit…

_

Commentez cet article