ESBF – JDA : Bis repetita !

Ecrit par Hervé OBRECHT Le 11 janvier 2019 à 15:27

Dans le cadre de la 12e journée de LHF, la JDA Dijon Handball avait fort à faire, car c’est le derby qui lui était proposé, pour débuter cette nouvelle année. Un match important pour les filles de Christophe Maréchal, puisque les dijonnaises s’étaient déjà inclinées au match aller. Malgré une belle envie et de très belles phases de jeu, les coéquipières de Joanna Latoud s’inclinent d’un but (31-30).

_

Pour la deuxième fois de suite sur cette phase retour, les filles de la JDA Dijon Handball jouaient à l’extérieur. Pour la seconde fois, elles mènent à la mi-temps du match par un but d’écart. Pour la seconde fois, elles se font rejoindre en seconde période. Pour la seconde fois, elles encaissent 31 buts dans le match. Pour la seconde fois, Barbara Moretto est la meilleure buteuse de l’équipe. Pour la seconde fois, elles s’inclinent sur le fil et peuvent nourrir des regrets suite à leur belle performance collective. Une soirée qui a cependant montré une volonté de bien faire, malgré quelques passages à vide que les dijonnaises ont payé cash.

_

Un match forcément particulier pour Julie Dazet, qui retrouvait le parquet de l’ESBF, son ancien club
© /NikoPhot

_

Pour ce match, la coach bisontine, Raphaëlle Tervel, avait fait tourner son effectif (en vue du match de samedi à Viborg au Danemark en coupe d’Europe) et donc, quelques joueuses habituées au banc se sont retrouvées sur le terrain dès le début du match. Il n’a pas fallu longtemps cependant pour vérifier que l’esprit du derby était présent au Palais des Sports Ghani Yalouz de Besançon. C’est après de nombreuses actions non prolifiques que les spectacteurs assistent enfin à l’ouverture du score des locales par Granier (3′, 1-0). Les filles de Christophe Maréchal se défendent bien et restent au contact grâce à un but de Dyénaba Sylla (7′, 3-3). Après un difficile 3-0 dans les minutes qui suivent (11′, 6-3), les joueuses de la JDA vont revenir dans la partie et imprimer un bon rythme de croisière. Léna Le Borgne, qui avait débuté la rencontre dans les cages est remplacée par Noura Ben Slama qui va terminer la première période. Les visiteuses sont mieux dans la partie et Julie Dazet permet à Dijon de revenir à un seul petit but (23′, 11-10). Puis, sur une offensive bisontine, c’est Kouyaté qui passe Dyénaba Sylla et se retrouve accrochée par cette dernière avant de chuter lourdement au sol. Carton rouge direct, et sanction logique pour Sylla qui est expulsée par les arbitres de la rencontre. La partie baisse ensuite d’intensité et les deux équipes se retrouvent dos à dos (29′, 14-14) alors que Barbara Moretto, à nouveau excellente sur le terrain, échoue à 7m devant Franck, la gardienne bisontine. Sur un dernier ballon, c’est Joanna Lathoud qui est bien trouvée au pivot et qui inscrit le but permettant aux Côte-d’Oriennes de rentrer aux vestiaires avec une longueur d’avance (30′, 14-15).

_


Les dijonnaises se sont heurtées à un mur, avec une belle performance de la gardienne bisontine Frank qui a facilité la victoire des locales ©/NikoPhot

_

Coup de théâtre au retour de la pause, car ce sont les joueuses de la JDA Dijon Handball qui vont infliger un cinglant 0-4 aux locales qui ne s’y attendaient pas du tout (34′, 14-19). D’autant plus que Besançon aligne désormais les titulaires habituelles. On se dit alors que c’est le tournant du match et que ce dernier est bien mal embarqué pour les bisontines. Mais dans une rencontre de handball, tout va très vite et c’est piquées au vif que les joueuses de Raphaëlle Tervel vont relever la tête et recoller au score dans les minutes suivantes grâce à la belle activité d’Alizée Frécon à la mène et la force de frappe de Kouyaté notamment (42′, 23-24). Puis c’est le retour du boomerang et un hallucinant 4-0 que les rouges vont infliger au dijonnaises avec une belle conclusion de Levêque (47′, 27-24). Pour la deuxième fois du match, on se dit que l’autre équipe ne reviendra plus. Mais c’était sans compter sur l’envie et la rage des filles de Christophe Maréchal qui s’arrachent et reviennent dans la partie à 40 secondes de la fin du match sur un huitième but personnel de l’incontournable Barbara Moretto qui permet de garder l’espoir d’arracher le nul (59′, 31-30). Sur la dernière attaque bisontine, un passage en force est sifflé et le ballon est récupéré alors qu’il ne reste que 7 secondes de jeu. Léna Le Borgne se précipite pour envoyer le ballon à Barbara Moretto qui trouve Kimberley Bouchard sur le côté droit, qui déclenche son tir au niveau de la ligne des 9m et voit le ballon s’écraser sur le poteau droit du but de Frank, avant d’entendre le signal sonore retentir et sceller le score de ce match avec d’énormes regrets pour les dijonnaises (60′, 31-30). Roxanne Franck, la gardienne bisontine pointe à un très bon 39% (15/38) tandis que Noura Ben Slama s’est rattrapée du match de Fleury avec un bon 36% (9/25) dans les cages. A noter que 11 joueuses différentes de l’ESBF ont au moins scoré un but lors de cette rencontre, preuve de la belle richesse du banc dirigé par Raphaëlle Tervel.

_

Les dijonnaises auront été bien accrochées par les bisontines dans ce derby qui a été à la hauteur des espérances de tous les spectacteurs. © /NikoPhot

_

Malgré cette rageante défaite et un début 2019 au goût amer, les dijonnaises vont recevoir dès samedi soir au Palais des Sports, une belle équipe de Brest, qui pointe à la deuxième place juste devant Besançon et qui reste sur un écrasant 34-21 face à Bourg-de-Péage lors de la 12e journée. La JDA Dijon Handball pointe toujours à la 10e place du classement grâce à la victoire de leurs prochaines adversaires.

_

Commentez cet article