Derby Périlleux pour la JDA Handball à Besançon

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Depuis quelques saison l’Entente Sportive Bisontine féminine a clairement pris le dessus sur sa rivale handballistique locale de la JDA Handball. Européennes depuis 2 saisons, les Francs-Comtoises sont encore bien parties cette saison puisqu’elles ont actuellement sur le podium de la Ligue Féminine de Handball à la 3ème place derrières les ogres brestois et surtout messins. C’est donc en gros outsider que les filles de Christophe Maréchal débuteront la rencontre (ce soir 20h30 palais des sports de Besançon)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Croire en ses chances

Dans les colonnes du Bien Public l’arrière droite dijonnaise Barbara Moretto n’y va d’ailleurs pas par 4 chemins en affirmant qu’il faudra faire un hold-up pour espérer l’emporter. Déjà au match aller pour l’ouverture du championnat Besançon avait clairement montré sa supériorité en menant la rencontre de bout en bout pour l’emporter 27-21 au final. Attention, Dijon ne part évidemment pas battu d’avance et on connait la capacité des filles de Christophe Maréchal à se battre jusqu’au bout. Simplement il faudra un alignement de planètes parfait ou plus sérieusement un match parfait des Dijonnaises à savoir une grosse débauche d’énergie et une solidarité de tout moment en défense, des gardiennes inspirés pour terminer le travail défensif, un jeu de transition efficace (domaine dans lequel excellent les Bisontines !!) et de la patience et des choix judicieux en attaques placées. Un programme chargé mais pas absolument impossible (Besançon ce n’est pas Metz non plus !!) . Le côté derby peut représenter une motivation supplémentaire et Dijon devrait pouvoir compter sur le soutien de quelques supporteurs qui feront le court déplacement. Après le côté mental est aussi déterminant et il convient avant tout d’y croire.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Julie Dazet et Dijon devront réaliser le match parfait © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Besançon très régulier

On ne peut que louer les performances de l’ESBF depuis plusieurs saisons. Sous la houlette du duo des ex internationales Mariot Delerce/Raphaelle Tervel, le club franc-comtois retrouve doucement des couleurs après avoir été dans un autre temps, le club phare de l’hexagone sous la houlette d’un certain Christophe Maréchal par exemple. 4ème en 2016-2017, les Bisontines ont encore fait mieux l’an dernier en accrochant la troisième place malgré une participation aux joutes européennes toujours un peu handicapante. Une troisième place que les Bisontines défendent donc avec succès pour le moment et autant dire que le scalp des Dijonnaises est clairement inscrit au programme de ce mercredi. Privée de ses principales recrues depuis un long moment , l’arrière gauche internationale espagnole Lara Gonzalès Ortega, passée par Metz notamment, et la gardienne norvégienne Ine Karlsen Stangvic toute deux blessées, Raphaelle Tervel a pu en revanche compter sur Lindsay Burlet, arrière droite, encore une ex messine qui évoluait l’an dernier à Brest et surtout sur un collectif parfaitement huilé, pratiquant un jeu rapide, basé sur l’offensive avec une spécialité dans le jeu de transition. Dijon sait ce qui l’attend mais espère bien une première victoire marquante chez un sérieux outsider de la LFH cette saison encore.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Raphaelle Tervel et ses troupes réalise de nouveau une très belle saison Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.