Coupe de France : le DFCO Féminin sans pitié pour Portet

Ecrit par Nicolas Goisque Le 6 janvier 2019 à 19:45

Début d’année 2019 en fanfare pour le DFCO féminin qui en 16ème de finale de Coupe de France n’a fait qu’une bouchée de Portet (D2). 20 minutes c’est le temps qu’il a fallu aux filles de Yannick Chandioux pour faire sauter le verrou Haut Garonnais avant d’enchaîner pour un véritable festival. 11-0 au final avec notamment trois triplés de Kenza Dali, Lindsey Thomas et Léa Declercq

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

6 buts en 18 minutes

Pour sa première apparition sous le maillot dijonnais Elise Bussaglia aura passé un début d’après midi confortable. Dès le début de la rencontre, les Dijonnaises investissent le camps adverse et Mylène Chavas dans les buts locaux commence son après-midi de spectatrice. Durant vingt minutes Portet tient, les partenaires d’Aléxia Trévisan monopolisant le cuir sans se montrer forcément très dangereuses. Puis lancée en profondeur , Kenza Dali devance sa défenseuse et croise bien sa frappe sèche pour ouvrir le score (1-0, 19′). Bien servie dans l’axe elle récidive peu après (2-0, 23′). La messe semble déjà dite et cela ne fait que commencer. Seule équipe sur le terrain, Dijon fait vite gonfler le score. Par de fois à la réception de centres, Lindsey thomas porte le score à 4-0 (29 et 34′). Puis Elodie Nakkach d’une belle frappe à l’entrée des 18 mètres ( 36′) et enfin Léa Declercq qui, une nouvelle fois lancée das le dos de la défense, élimine la gardienne avant de pousser le ballon dans les filets (38′), portent la marque à 6-0 à la pause; déjà une fessée.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

3 buts pour Lindsey Thomas cet après-midi © Nicolas GOISQUE/NikoPhot


Bis répétita en seconde période

Portet semble donc parti pour rentrer en Haute Garonne avec une valise bien pleine, mais comme en première période, les visiteuses tiennent 20 grosses minutes avant d’encaisser le 7ème but. C’est de nouveau Kenza Dali qui fait sauter le verrou pour son troisième but de l’après-midi. Declercq par deux fois, pour également un triplé, Thomas, elle aussi pur le triplé et finalement Boissinot contre son camp conduiront donc vers un score fleuve final de 11-0. Portet n’aura pas existé et Dijon aura fait le boulot de bout en bout. S’il permet de bien démarrer l’année on est pas sur que cette balade initiale aura permis de vraiment préparé le duel d’une toute autre dimension qui attend les filles de Yannick Chandioux samedi prochain du côté de Bordeaux.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Triplé également pour Léa Declercq © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Commentez cet article