LFH (J11) FLEURY-JDA : C’ÉTAIT SI PROCHE !

Ecrit par Hervé OBRECHT Le 30 décembre 2018 à 19:42

La JDA Dijon Handball peut nourrir des regrets! En effet, après avoir disputé leur dernier match de championnat le 2 novembre dernier (10° journée, JDA-Nice : 22-32, pour cause d’Euro Féminin de Handball en France), les dijonnaises retrouvaient le chemin du championnat ce dimanche après-midi à Fleury. Elles ont longtemps fait la course en tête avant de s’incliner dans les denières minutes dans le Loiret (31-29).

_

Une reprise, pour clore 2018. Les joueuses de la JDA Dijon Handball sont sorties de la longue période sans jouer. Effectivement, l’Euro de Handball Féminin se disputant en France a permis aux joueuses de Christophe Maréchal de souffler un peu, ou presque… De nombreux entraînements ont été axés sur le physique afin de garder une condition optimale, juste après les fêtes de Noël… pas évident! Les filles n’ont tout de même, sûrement rien raté de l’exceptionnelle performance de cette équipe de France qui nous a fait à nouveau rêver au travers des différents matchs de son épopée, jusqu’à la victoire finale à Paris.

C’est donc remontées à bloc et avec la tête pleine d’émotions que les joueuses se rendaient dans le Loiret cet après-midi dans le but de réaliser une belle performance contre Fleury, qui pointait avant la rencontre seulement à une unité devant Dijon. Au coup d’envoi, les dijonnaises se trouvaient à une 10e place avec 15 points au compteur. L’objectif était donc de dépasser les locales du jour en empochant la victoire dans cette confrontation directe.

Barbara Moretto a parfaitement lancé le match © Nicolas GOISQUE / NikoPhot / Archives

Et les filles affichent immédiatement leurs bonnes ambitions, avec une ouverture du score de Kpodar dès la 37e seconde de jeu (1′: 0-1) et un enchaînement de trois buts de Moretto (5′: 2-4). Les locales ont cependant du répondant et reviennent dans la partie avec deux buts de Rizo Gomez au quart d’heure de jeu (15′: 6-7). Mais la JDA Handball ne rompt pas et reprend des couleurs avec Gravelle qui porte la marque à trois buts d’avance (20′: 7-10). Avance de courte durée, due à deux minutes d’exclusion de Dazet et d’un but de l’impitoyable internationale Lacrabère qui remet Fleury dans le match à l’aube de la moitié du match (25′ : 12-12). Finalement un dernier but de Fehri et un arrêt de Ben Slama vont permettre aux dijonnaises de rentrer aux vestiaires avec une courte avance d’un but (MT: 13-14). Le meilleur ratio présence/but est à mettre au profit de Gravelle qui a réussi à scorer par deux fois en seulement deux minutes passées sur le parquet! La gardienne Ben Slama, présente toute la période, affiche, elle, un petit 13% (2/15) d’arrêts. Il va falloir tenir.

Manon Gravelle a longtemps maintenu l’espoir pour la JDA Handball en seconde période
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot/Archives

Une seconde période qui débute plutôt mal pour les coéquipières de Lathoud qui se font tout de suite renversées à la sortie des vestiaires avec des buts de Sankharé et Rizo Gomez (32′: 15-14). Puis, dans les 20 minutes qui suivent, l’écart ne dépassera jamais plus d’un but entre les deux équipes, signe d’une confrontation accrochée tout en étant productive en attaque. Sur cette période, on aura noté les trois buts de Manon Gravelle et de Déborah Kpodar qui auront permis aux visiteuses de rester au contact (53′: 27-27). Le tournant du match a sans doutes eu lieu dans la foulée avec trois arrêts consécutifs de la gardienne locale Placzek (qui terminera le match à 37% (11/30) et laissera s’envoler les derniers espoirs dijonnais), permettant à son équipe de scorer un 3-0 décisif à ce moment du match (57′: 30-27). Malgré un dernier but de Moretto sur un jet de 7m, le buzzer retentissait sur un cinquième revers de rang pour les filles de Christophe Maréchal, qui étaient proches d’une belle performance aujourd’hui. On aura noté la bonne prestation de Le Borgne ayant disputé toute la seconde période à 31% (8/26) mais insuffisant pour empêcher la défaite. La meilleure scoreuse dijonnaise est Barbara Moretto (8/10 dont 4 jets de 7m) devant Gravelle (5/6) et Sylla (4/6). Grâce à la victoire dans le même temps de Besançon contre Bourg-de-Péage (29-27), les dijonnaises conservent la 10e place du classement avec 16 unités au compteur désormais.

Clap de fin pour 2018. Début d’un nouvel acte en 2019 avec des Dijonnaises qui n’auront pas le temps de gamberger : un programme compliqué avec un chaud derby dès le 9 janvier prochain à Besançon, avant les réceptions compliquées de Brest et Metz au Palais des Sports.

_

Commentez cet article