Le Portel – JDA Dijon : Aller glacer le Chaudron

Ecrit par Christophe GAVIGNET Le 27 décembre 2018 à 15:10

Le succès plein de détermination face à Cholet à encore un peu plus montrer l’âme de la JDA et entrouvert l’espoir de retrouver la Leaders Cup mi-février. Les dijonnais, à l’occasion de la 15ème journée de Jeep Elite et dernière de l’année vont vouloir confirmer. Se dresse toutefois devant eux un obstacle de rang : Le Portel et son Chaudron. Dans l’une des ambiances les plus chaudes de la ligue, il faudra sortir un grand match face à une équipe dont l’actuelle 15ème place est trompeuse.

Axel Julien pour embarquer son groupe vers un nouveau succès ©Nicolas GOISQUE/NikoPhot

S’imposer sur le parquet et climatiser le Chaudron face à une équipe revancharde  

Le succès contre Cholet est tout sauf anodin et ne se résume en aucun cas à une victoire à l’arraché face à un mal classé. Il a surtout montré la capacité du groupe dijonnais à aller puiser l’énergie nécessaire dans des moments compliqués, qui plus est dans une ligue toujours aussi serrée et où les surprises sont nombreuses. Strasbourg défait ce mercredi soir sur son parquet face à Chalon Reims peut en témoigner. Et ça tombe bien, car de la détermination il en faudra ce jeudi soir face à une équipe du Portel dont l’atout premier se situe dans les tribunes. Dans la très moderne salle du Chaudron, ce n’est pas moins de 3500 spectateurs chauffés à blanc qui attendent les dijonnais. Le Portel est réputé pour en effet compter sur l’une des salles les plus chaudes de Jeep Elite gagnant régulièrement le titre de meilleur public de France devant Limoges. Au-delà des chants, des cris, c’est une salle vêtue de vert et blanc qui défient les visiteurs. Derrière l’un des paniers, les supporters arborent des affiches de femmes dénudées ou de Donald Trump par exemple pour décourager l’adversaire sur leurs lancers francs…bref, c’est un Chaudron en ébullition capable de perturber n’importe qu’elle équipe qui attend la Jeanne. Côté parquet, c’est un peu moins la fête pour les portelois. Après un bon départ, les protégés d’Eric Girard se sont peu à peu éteints et se sont montrés incapables de l’emporter depuis le 19 octobre. Ils occupent aujourd’hui la 15ème place avec seulement 4 victoires au compteur et deux succès d’avance sur les deux relégables Antibes et Cholet et une seule sur le promu Fos-Sur-Mer. Le Chaudron, hier forteresse quasiment imprenable a déjà été violée à 3 reprises cette saison par Chalon, Villeurbanne et Cholet. Toutefois, ce classement ne peut refléter totalement la valeur de cette équipe qui sait par séquence développer un basket fait de percussion et de jeu de transition très intéressant. Parmi leurs défaites à la maison il y a eu des défaites assez cruelles comme celle concédée contre Chalon alors que l’équipe porteloise avait le match en main. Sa dernière sortie à Nanterre, simplement perdue de 6 points (99-93) doit être prise comme un avertissement. Enfin, c’est tout un groupe, toute une ville qui attend de retrouver les joies d’un succès. Le Président Yann Rivoal a d’ailleurs appelé à la mobilisation générale pour « renverser Dijon » (source La Voix du Nord.fr). La méfiance doit donc être de mise pour le groupe de Laurent Legname qui aura tout intérêt à mettre ces éléments de côté tant l’enjeu est intéressant : une victoire ce soir, conjuguée à la défaite de Levallois hier et à la confrontation directe entre Pau et Nanterre pourrait quasiment sécuriser la participation de la Jeanne à la Leaders Cup.

L’adversaire de la JDA :

Le Portel fait encore figure de « petit nouveau » en Jeep Elite puisqu’il n’a a démarré à l’échelon le plus élevé du basket français qu’à l’occasion de la saison 2016-2017. Ses résultats sont très probants et il crée même la surprise en accédant au Play-off la même année. L’an passé, le club a terminé à une très honorable 11ème place.

Budget : Le Portel fait partie des plus petits budgets de Jeep Elite avec entre autres, la 15ème masse salariale de Jeep Elite.

Effectif : Grand artisan de la montée puis des bonnes saisons porteloises, l’entraîneur Eric Girard est la clé de voûte de cet effectif. Côté joueurs, Traore peut faire mal sur des shoots longues distances, Yakhouba Diawara est à surveiller et sait amener de la dureté dans la raquette. Enfin, Drouault fait preuve d’une belle énergie et sait insuffler de la révolte.

Les clés du match pour la JDA :

Oui, climatiser cette salle bouillante dès les premiers instants du match va être la première des clés. Si la JDA y parvient, la seconde sera de garder sous pressions Le Portel qui est capable de come-back improbables.

Limiter le Portel à 3 points : c’est l’arme numéro une de l’équipe nordiste qui compte quelques pistolleros à même de dégainer à tout moment. Les systèmes d’Eric Girard sont essentiellement faits pour les mettre en orbite. Le moindre centimètre laissé à cet équipe à 6,75m et la sanction pourrait être douloureuse pour les dijonnais. Plus globalement, Le Portel, malgré sa 15ème place score près de 80 points par match en moyenne et compte dans ses rangs le joueur le plus adroit du championnat à 3 points en la personne de Jean-Victor Traore (54,5% de réussite).

A l’inverse, Le Portel éprouve beaucoup plus de difficulté en défense (79 points encaissés de moyenne) et à deux points : les systèmes de Laurent Legname et les relations 1-5 impliquant notamment Gavin Ware ou 1-4 avec Pearson peuvent faire mal aux joueurs de la Côte d’Opale.  

Ingrédient indispensable à la JDA : la dureté en défense. Il faudra « sortir les barbelés » tout au long du match sans pour autant se mettre dans la pénalité à l’image d’Holston samedi dernier qui avait trop rapidement écopé de 4 fautes et dû quitter ses partenaires pendant de longues minutes.   

A n’en pas douter, le groupe dijonnais a prouvé qu’il avait les moyens de s’imposer dans le Nord. Pour ce faire, il faudra avant tout être prêt à un combat et fouler le parquet le « couteau entre les dents ». Les dijonnais, comme ils l’avaient réalisé à Limoges dans un contexte comparable (public chaud et résultats en bernes) peuvent repartir avec la victoire en s’appuyant simplement sur leurs forces : jeu collectif, envie, solidarité et en étant persuadés que rien ni aucune ambiance ne peuvent leur faire obstacle dans leur quête d’un 10ème succès cette saison !

Entre-deux à 20h00 au Chaudron !    

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article