Le DFCO féminin chute à Soyaux

Ecrit par Nicolas Goisque Le 17 décembre 2018 à 11:49

Bien trop fébrile défensivement, le DFCO a terminé l’année sur une fausse note en s’inclinant à Soyaux (4-2). Il pointe désormais à la 9ème place du classement de D1.

 

Fébrilité défensive

Emmeline Mainguy a dû s’incliner à quatre reprises (Crédit photo Archives : Nicolas Goisque / NikoPhot)

Rapidement, les Dijonnaises commettent trop d’erreurs dans leur propre camp. Des ballons vites rendus à Soyaux les mettent en danger. La défense, pas vraiment en place, se fait percer par la passe de Pingeon qui sert Cambot. Cette dernière trompe Mainguy et ouvre le score pour les Charentaises (1-0). Le DFCO se procure bien quelques opportunités, par Declercq puis Dali notamment, mais n’est pas en réussite. Après avoir touché le poteau par Pingeon, Soyaux fait malgré tout le break, grâce à Bourgouin (2-0). Les Bourguignonnes rentrent donc aux vestiaires avec deux buts de retard. Mais la seconde période débute avec de meilleures intentions pour les joueuses de Yannick Chandioux. Elles mettent rapidement la pression dans le camp de Soyaux, et sont récompensées par un but en lob de Declercq, après une action collective (2-1). Le DFCO continue alors de pousser encore quelques minutes, mais va cruellement manquer d’inspiration pour revenir au score.

 

Une réaction insuffisante

Le doublé de Léa Declercq n’a pas suffi (© Archives Nicolas GOISQUE / NikoPhot))

C’est sur un centre qui semblait presque anodin que Lalia Dali-Storti détourne le ballon contre son camp (3-1). Un but qui semble doucher les espoirs des Dijonnaises… qui, quasiment dans la foulée, se voient enfoncer  le clou par Bourgouin (4-1). La fin de match est un peu folle, avec les deux équipes qui se procurent des occasions. Après un slalom dans la défense dijonnaise, Babinga n’est pas loin de marquer un beau but mais son tir passe à côté du montant gauche de Mainguy. La gardienne dijonnaise s’interpose en outre sur une tentative à bout portant de Bourgouin, qui aurait pu réaliser un triplé. C’est finalement le DFCO qui marque un nouveau but. Sur un centre de l’entrante Blais, l’inévitable Declercq, joueuse en forme du moment, réduit la marque d’une jolie reprise en déséquilibre (4-2). Mais ses efforts n’auront pas suffit au DFCO, qui doit donc s’incliner. Avec une seule victoire lors des huit derniers matchs, celui-ci apparaît en difficulté et la trêve hivernale pourrait lui faire du bien avant d’attaquer une série de matchs cruciale en vue du maintien.

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article