SRFC-DFCO : Dijon pouvait espérer mieux.

Auteur d’un match sérieux et appliqué au Roazhon Park à Rennes, le Dijon Football Côte d’Or aurait pu espérer mieux s’il n’avait pas concédé l’ouverture du score sur un coup du sort. Dijon s’incline donc 2 buts à 0 en Bretagne, et ne prépare pas de la manière des manières la réception du Paris Saint-Germain samedi prochain à Gaston-Gérard…

 

Allain, le futur numéro un du DFCO ? © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Un début rythmé.

Le début du match semble nous laisser entrevoir un match dans lequel il y aura, du jeu, de l’action et des buts. La première action est rennaise et intervient dès la cinquième minute de jeu par l’intermédiaire de Benjamin André. Ce dernier sera à la retombée d’un corner bien frappé mais sa tête ne sera pas cadrée (5′). Wesley Said va rapidement lui répondre  mais son centre-tir sera détourné par Diallo qui ne prendra pas de risques. Dijon est bien durant le premier quart d’heure et aura même les opportunités d’ouvrir la marque. Sur un long renvoi défensif, Rosier élimine Da Silva mais n’appuie pas assez sa passe pour Said qui était pourtant seul ! Sur le contre, les Rennais obtiennent un coup-franc mais Bobby Allain, reconduit par Olivier Dall’Oglio dans les buts dijonnais après son bon match face à Guingamp, veille au grain (23′). Le gardien dijonnais sortira ensuite une frappe de Sarr alors que Said, après avoir éliminé Zeffane, ne parviendra à trouver que le petit filet extérieur de Diallo (30′) ! Les actions sont donc à mettre à l’actif des deux équipes mais les occasions sont plus bretonnes. Bobby Allain sera une nouvelle fois attentif sur une frappe de Niang (38′).

 

 

Wesley Said foulait une pelouse qu’il connait bien
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Une possession rennaise.

Les Rennais mettent rapidement le pied sur le ballon en seconde période, mais ne parviennent plus à se créer de réelles occasions, mis à part par deux fois avec la tête de Da Silva. Ce ne sera pas cadré. Dijon fait le dos rond et parviendra aux buts rennais par Rosier, mais sa frappe passera largement au-dessus (54′). Jeannot sera à deux doigts de donner l’avantage à son équipe mais Diallo contrera in extremis la frappe de l’attaquant dijonnais (62′) ! Alors que les Rouges sont bien en place, Benjamin Bourigeaud tentera une frappe anodine… Que Laurent Ciman va contrer. Allain est pris à contre-pied et restera impuissant devant la balle qui file dans son but. C’est rude pour Dijon (1-0, 70′), mais Olivier Dall’Oglio et son équipe n’abdiquent pas. Sliti bottera un superbe coup-franc sur Tavares pourra couper de la tête, mais elle finira dans le petit filet extérieur, une nouvelle fois (79′). Le DFCO se découvre et Ben Arfa sera pas loin de faire le break mais Haddadi reviendra parfaitement (80′). Deux minutes, Tavares ne pourra jouer correctement un ballon au second poteau, et la sanction tombera en toute fin de match. Allain, auteur une nouvelle fois d’un très bon match, réalisera une double parade, le ballon revient dans les pieds de Ben Arfa, qui, bien gêné par Ciman, transmet à Bourigeaud. Sa frappe sera sortie mais reviendra une nouvelle fois sur Ben Arfa, qui crucifiera cette fois Allain qui ne pourra rien (2-0, 90′). Dijon repart bredouille de Rennes et devra être contraint à l’exploit face au PSG samedi prochain… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.