BCL (J9) : Ne pas faire de Tchèque en blanc

Ecrit par Christophe GAVIGNET Le 10 décembre 2018 à 22:58

Après la belle victoire face à Levallois samedi soir, la JDA s’est envolée pour la République Tchèque afin d’y affronter Nymburk ce mardi soir et entamer la phase retour de la Basketball Champions League. La JDA, lanterne rouge de son groupe n’a plus grand-chose à espérer dans cette compétition. Toutefois, elle ne devra pas donner ce match qui revêt plusieurs enjeux.     

Répéter les systèmes, continuer l’intégration de Kinsey 

Holston avait fait mal aux Tchèques à l’aller © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La JDA n’a remporté qu’un seul match en BCL, c’était le 09 octobre dernier…face à Nymburk. Depuis, malgré des sorties convaincantes, les hommes de Legname n’ont connu que la défaite. Au moment d’entamer la phase retour ils comptent deux victoires de retard sur le 4ème et dernier qualifié alors qu’il ne reste que 8 matchs à jouer. Si mathématiquement rien n’est fait, il faudrait un miracle pour voir les dijonnais se qualifier. Toutefois ils auront intérêt à aborder la rencontre sérieusement et ce pour plusieurs raisons : en premier lieu ça n’est pas dans l’état d’esprit du coach et de son staff d’aborder une rencontre sans penser à la gagner. Ensuite, ce match doit permettre aux dijonnais de surfer sur leur bonne dynamique et d’engranger encore de la confiance. Enfin, ce sera l’occasion pour Kinsey de s’approprier davantage les systèmes en vue des prochaines échéances et globalement à tout le groupe de répéter ses gammes.  

22 points et 6 paniers primés pour Vojtech Hroban à l’aller. Il sera encore le danger numéro un © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

L’adversaire de la JDA :

Nymburk est probablement l’équipe la plus jouable du groupe. Elle ne compte qu’une seule victoire de plus que la JDA et se situe juste devant au classement. Si ses chances de qualification sont également très minces, le club Tchèque devrait néanmoins se battre, pour son public et pour espérer encore un peu. Ils ont remporté deux rencontres face à Anvers à domicile et chez Fuenlabrada, preuve, s’il en fallait encore une, que cette équipe sait jouer au basket.  

 

 

Les clés du match pour la JDA :

Et si Alexandre Chassang rééditait sa performance du 09 octobre dernier? © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Resserrer la défense et pousser son adversaire à prendre des shoots longue distance. En BCL, Nymburk peine à 2 points (42,7% de réussite de moyenne contre 51,9% à la JDA) et n’arrive pas tellement à compenser à 3 points (31,7% de réussite de moyenne, quasi équivalent au 31,2% de la JDA). Attention aux rebonds offensifs : Nymburk en capte presque deux fois plus en moyenne que la JDA et peut ainsi faire la différence sur des secondes chances. A l’aller, la JDA  avait réussi un joli come-back sur fond notamment de défense agressive, de transition rapide et d’alternance de jeu. A reporduire.

 

 

La JDA, pour toutes les raisons évoquées aura donc intérêt à ne pas lâcher cette rencontre et à la mettre à profit pour parfaire son jeu, tout en veillant à ne pas brûler trop de carburant…et si en plus la victoire est au bout…

Entre-deux à 18h30 au Sportovni Hala Nymburk !  

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article