TFC-DFCO : A rien du tout…

Ecrit par Bastien Cordier Le 5 décembre 2018 à 00:21

Si la partie avait commencé de manière idéale, le Dijon Football Côte d’Or peut quand même s’en vouloir. A onze contre dix pendant la quasi-totalité de la rencontre, les Dijonnais n’ont pas su garder les deux longueurs d’avance créées plus tôt dans le match et repartent donc avec le point du match nul (2-2) de Toulouse. Il faudra faire le boulot contre Guingamp demain soir alors que la situation est déjà alarmante.

 

Une expulsion qui facilite les choses.

Aguerd a dominé l’espace aérien toulousain ! © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

La partie commence pourtant de la manière des manières pour le DFCO lorsque Baptiste Reynet, ex-portier dijonnais, fauche Tavares suite à une passe mal assurée d’Amian (5′). Le coup-franc tiré par Sliti sera claqué au-dessus de la barre par Goicoechea, doublure de Reynet. Les Dijonnais prennent logiquement la possession du ballon et font le jeu, cherchant à étirer un bloc toulousain compact. Les coups de pieds arrêtés feront alors craquer la défense toulousaine. Sliti centrera devant le but après un corner joué court, Tavares remisera sur Aguerd aussi heureusement qu’involontairement, qui, lui, trouvera le chemin des filets D’abord refusé pour un hors-jeu, l’arbitre, à l’aide du VAR accordera finalement le but (0-1, 26′) ! Dijon va continuer à faire le jeu logiquement mais pendra son temps dans les phases offensives. Haddadi sera notamment lancé sur son côté par Sliti et centrera devant le but. Moreira qui traînait dans le coin enlève la balle et n’est pas malheureux de voir qu’elle file à quelques centimètres du poteau du portier toulousain. Symptôme d’une équipe mal classée, Toulouse va multiplier les maladresse devant le but et Runarsson ne sera pas inquiété sur cette première période. 

 

De la lumière à l’ombre.

Toujours pas de but pour Tavares… © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Les Dijonnais reviennent des vestiaires avec une avance dont ils ne sauront pas profiter ! Pourtant, les occasions seront nettes mais la finitions ne sera une nouvelle fois pas au rendez-vous. Tavares (47′), puis Rosier cinq minutes plus tard tenteront leur chance mais ce ne sera pas cadré. En supériorité numérique, Dijon continue de pousser pour faire le break : au terme d’une action collective entre Sliti et Haddadi, Tavares est à quelques centimètres de pousser la balle au fond des filets (63′) et il faudra attendre quelques minutes pour voir Runarsson être mis en danger. Abeid inscrira finalement le break dijonnais. Sur une ouverture de Said, Sliti centre pour l’international fennec qui ne tremble pas et pousse la balle au fond des filets (0-2, 68′). A ce moment, on croit le match plié, mais Toulouse a de la ressources et va le montrer. Peu concentrée, la défense dijonnaise laisse Dossevi s’échapper. Il trouvera Gradel, bien seul qui a le temps de trouver l’équilibre parfait pour réaliser sa bicyclette. Toulouse revient dans le match (1-2, 71′). Le Téfécé va alors retrouver de la confiance et acculer les Dijonnais dans leur surface. Gradel, encore lui, va réaliser le parfait slalom dans une défense totalement passive et va servir Leya qui trompera tranquillement Runarsson (2-2, 77′). Dijon n’abdique pourtant pas, d’ailleurs, un coup-franc superbement tiré par Sliti s’écrasera sur le poteau du gardien toulousain sans que celui-ci ne puisse réagir (85′). Une déception de plus qu’il faudra s’efforcer de gommer demain soir à la maison face à la lanterne rouge guingampaise…

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article