Les Gazelles cueillent les violettes et passent en tête

Ecrit par Nicolas Goisque Le 4 décembre 2018 à 21:29

Les Gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne recevaient ce dimanche à Bourillot sous des conditions météo exécrables les Violettes Bressanes, dernière de la poule 2 de Fédérale 1 féminine et en quête d’une première victoire. Supérieures dans tous les compartiment du jeu, face à un adversaire valeureux et qui aura eu le mérite de tenter de jouer, les Dijonnaises se sont largement imposé 38-0 et profitent de la défaite de Pontarlier àGrenoble pour prendre les commandes de leur Poule.

 

Marine Klemenczak s’en va inscrire le 1er essai dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Sens unique

Jouant avec le vent en première période, les Gazelles ont souvent campé dans le camp adverse et malgré une circulation de balle rendue difficile par les conditions météo, vent glacial et pluie et le jeu sur grand espace pas forcément favorisé par le terrain lourd, elles sont tout de même parvenues à marquer 5 essais durant ces 40 minutes initiales. C’est Marine Klemenczak qui ouvrait le bal en force entre les barres dès la 9ème minute. 10 minutes plus tard, Lola Couturier récupérait l’ovale sur un mauvais renvoi de la défense adverse et semait tout son monde sur 30 mètres pour doubler la mise (14-0,18′) Laétitia Vicogne passant les deux transformations. Klemenczak y allait de son doublé 7 minute plus tard puis Marine Arbel et Océane Garanger sur le gong de la première période, permettaient au dijonnaises de virer très largement en tête à mi parcours (31-0), Vicogne ayant transformé l’un des ses trois essais supplémentaires. 

 

Lola Couturier e encore inscrit 2 essais ce dimanche © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

En seconde période, les violettes allaient tenter courageusement d’investir le camps dijonnais sans trop de réssite, mais les gazelles qui avaient des opportunités sur des ballons de récupérations ne parvenaient pas à concrétiser sous des conditions de plus en plus dantesques. Une seule fois Lola Couturier, encore elle, passera la ligne après un coup de pied astucieux sur la quelle elle arrivera la première, Mathilde Bedu au relais de Laétitia Vicogne transformait pour une victoire finale nette de 38-0.

 

 

Manon Schouller ici en action © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

L’analyse et la réaction de Manon Schouller rentrée à l’aile gauche en seconde période

 

La météo exécrable nous a fortement compliqué la tache sur ce match ! L’objectif était clair : une victoire bonifiée, hors de question de sous estimer ce match malgré le classement des violettes qui se déplaçaient chez nous!! A noter aussi l’absence de quelques joueuses importantes du groupe (A. Bonnet, E. Garnier et M. Feleu pour blessures), ce qui a permis à quelques joueuses d’intégrer et de renforcer le groupe pour ce match. Le froid et une pluie par moments très soutenue nous ont posé soucis notamment pour le contrôle des ballons.. malgré tout l’équipe est restée solidaire dans la bataille. Les avants ont livré encore un gros combat avec évidemment de nombreuses mêlées qui ont été bien maîtrisées.

Les conditions de jeu ont été difficiles © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La première mi temps ne nous a pas permis de scorer autant qu’on l’aurait souhaité mais l’engagement était bon, les filles combatives et motivées à aller chercher cette victoire. L’ensemble des remplaçantes a été injecté sur la 2ème mi temps, ce qui a permis d’apporter un peu de sang neuf et d’insuffler une nouvelle énergie. Les 3/4 se sont resserrés et ont travaillé sur de petits espaces jusqu’à percer la ligne défensive. Au total 6 essais plantés, 5 points et surtout la première place de la poule suite à la défaite de nos voisines de Pontarlier face à Grenoble !! Encore une grosse semaine de boulot nous attend avant de recevoir le Lou (ndlr Lyon) ou l’objectif sera le même : une victoire pour se mettre au chaud à la tête de la poule pour passer les fêtes !

 

© JC Genot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La réaction du coach dijonnais Jean-Christophe Genot

On avait demandé au filles d’en mettre le plus possible. Ce match n’était pas une priorité pour nous mais juste une étape, notre objectif est une place qualificative pour le championnat de France. Le temps dantesque de dimanche ne nous a pas permis d’améliorer notre goal average autant qu’on le souhaitait mais on prend la tête de la poule.On tient le cap, le plus dur reste à venir, on sait qu’on a joué beaucoup de match à la maison, il faudra voyager. Il nous reste un match à la maison et le prochain sera au mois de mars. Le groupe travaille dur, les filles prennent beaucoup sur elle, certaines n’ont joué que 20 min depuis le début de l’année mais il faut en passer par là pour grandir

Commentez cet article