Le Stade Dijonnais s’offre un dessert viennois

Ecrit par Nicolas Goisque Le 3 décembre 2018 à 23:05

Après sa belle victoire face à Bourgoin, le Stade Dijonnais voulait valider une nouvelle marche : s’imposer à l’extérieur face à un gros. L’occasion se présentait avec le déplacement à Vienne de ce dimanche, une formation qui avait marché sur Dijon l’an dernier sur sa pelouse. Test réussi, lors de cette dernière journée de phase aller,  et avec la manière pour les coéquipiers d’Otilo Kafotamaki qui étaient même proches de ramener le bonus offensif (11-24). Récit de l’intérieur par le demi d’ouverture dijonnais Jules Soulan.

 

Lucas Liabot a inscrit le second essai dijnnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

30 minutes bien maîtrisées

On rentre moyennement dans le match avec une pénalité concédé sur le coup d’envoi, ils viennent donc dans notre camps et ouvrent le score sur pénalité. Sur le renvoi on arrive sans faute à rester chez eux.  On enchaîne les temps de jeu et on marque un bel essai en tenant bien le ballon et en étant patient (essai d’Harris) 3-7, 14′. Il arrivent à revenir au score en changeant leur fusil d’épaule et en prenant les points  les points plutôt que les pénal-touches (6-7, 17′). Ensuite on sort plutôt bien de notre camp. les « gros » font un super travail en conquête que se soit défensive ou offensive ce qui nous permet d’avoir de bonnes munitions et à la suite dû longue possession on fini par marquer encore un essai (lucas liabot) avec beaucoup de maîtrise (6-14, 30′)

 

Les avants dijonnais ont réalisé un gros match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Grosse défense des avants

Pour moi le tournant du match c’est sur le renvoi après cet essai.  On loupe notre sortie de camps ce qui amène une pénalité pour vienne, ils prennent la touches et sur le maul nos gros les renvoient 2/3 fois de suite et on fini par ressortir de notre camp et même par marquer 3 nouveaux points (6-17, 34′). Juste avant la mi-temps on a une grosse occasion qui part d’une mêlée où l’on fait un joli mouvement des 3/4 qui finit sur la ligne d’en-but,  mais une faute de leur centre qui reste couché sur le ballon ne nous permet pas de marquer et on concède même une pénalité qui leur permet de taper en touche pour la mi-temps (6-17)

 

Alexandre Frelin a inscrit le troisième essai © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dijon gère bien

On reprend la seconde période en occupant plutôt bien le camp adverse … Encore sur une longue action avec de la maîtrise et de la patience sur laquelle on enfonce encore une fois le clou avec un essai d’Alex Frelin (6-24, 49′). S’en suit un long moment,  où,  avec l apport de notre banc on met pas mal de volume de jeu avec des passe au contact qui mettent le feu dans La défense de Vienne; Cependant  on arrive pas à concrétiser ce qui redonne espoir aux locaux. Du coup ils remettent la main sur le ballon et nous imposent  de défendre ce que l’on va bien faire pendant presque toute la fin de match.  On cède quand même à 15 minutes de la fin à 14 contre 15 après le carton pris pas Alex frelin. (11-24, 66′). La fin du match se passe plutôt entre les 40 mètres et grâce à notre grosse défense et notre engagement on maintient l’écart pour s’imposer 11-24

 

Jules Soulan est satisfait du score et de la manière © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

L’avis de Jules Soulan : « C’est plutôt un match abouti, contre une solide équipe de vienne. Il faut souligner le très gros travail des avants qui ont encore fait, après celui face à  Bourgoin, un très bon match ! Nous les 3/4 on a su matérialiser la domination de nos avants en étant patients et réalistes ! Ce sont  4 très bons points de pris, qui nous font du bien et qui montrent à toute la poule que l’on sait s’exporter loin de Bourillot »

 

La réaction de Thomas Kohler coach adjoint : « Nous avons le sentiment que nous avons maîtrisé le match quasiment de bout en bout. 1ère mi-temps vraiment aboutie autant offensivement que défensivement. Avec 3 grosses séquences de jeu qui nous permettent de marquer 2 essais avec beaucoup de maîtrise en zone de marque. On meurt sur la ligne d’en-but sur la 3ème séquence.

grosse satisfaction pour Thomas Kohler et le staff dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Notre défense a aussi été très efficace lors de cette 1ère période avec notamment une pénaltouche très bien défendue et une action qui se terminera sur une mêlée pour nous aux 40 m adverse.

Très bonne entame de 2ème mi-temps qui nous permet de marquer notre 3ème essai synonyme de bonus offensif mais à partir de ce moment là nous manquons un peu d’agressivité en défense et nous subissons quelque peu. Cela se traduira par l’essai de Vienne. La fin du match est plutôt maîtrisée avec une dernière occasion sur laquelle nous aurions pu marquer un 4ème essai pour revenir avec le bonus. Mais nous sommes globalement très satisfaits de notre déplacement à Vienne

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Commentez cet article