A l’expérience, Nice a terrassé la JDA Dijon Handball : 22-32

Ecrit par Victor HOPF Le 7 novembre 2018 à 00:46

La marche était trop haute vendredi soir pour la JDA Dijon Handball face à Nice. Les partenaires de Joanna Lathoud n’ont pu résister que quarante minutes, avant que les Maralpines n’asphyxient complètement leurs adversaires, ne laissant aucune miette au passage. De 12-15 à la mi-temps, le résultat final est sans appel, 22-32. C’est la quatrième défaite d’affilée pour Dijon, qui aurait bien eu besoin de gagner afin de retrouver de la confiance avant la trêve internationale. Actuelles 7e en attendant la rencontre entre Toulon et Brest de ce mercredi, les Artistes ne se font cependant pas encore distancer dans la course aux places 8/6.

 

Retour gagnant pour Martina Skolkova © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Un premier acte pourtant intéressant

Dans un Palais des Sports bien garni pour le retour de l’iconique Martina Skolkova « à la maison » comme on pouvait lire sur des banderoles affichées derrière les buts, la Jeanne rentrait parfaitement dans son match, contrariant les offensives niçoises, poussant Marie Prudhomme à la perte de balle, ou Ehsan Abdelmalek à manquer son tirs. Julie Dazet donnait l’avantage aux siennes sur jet de 7m : 3-2, 4′. Après quelques instants de rodage et d’observation, les filles de Kolev prenaient la mesure de la rencontre et recollaient, puis menaient grâce à une Tandjan, impeccable à l’aile (3-4, 8′). Kpodar et Moretto ramenaient  successivement les Bourguignonnes à hauteur (7-7, 13′ puis 9-9, 16′), mais rien n’y faisait. Car lorsque Abdelmalek (7 buts en première mi-temps) mettait la main sur le jeu, délivrant des caviars à ses arrières, l’avance grimpait immédiatement à 3 buts, et Christophe Maréchal était obligé de poser un premier temps mort (9-12, 20′). La JDA tentait d’emballer la rencontre, en poussant les ballons, mais c’est cette fois Marjan Kolev qui stoppait la partie pour justement garder les rennes d’un premier acte maitrisé (10-13, 24′). L’espagnole Carmen Martin faisait parler son duel, et provoquait l’exclusion de Déborah Kpodar pour deux minutes. Les visiteuses regagnaient les vestiaires devant au tableau d’affichage, 12-15, 30′.

 

Julie Dazet a beaucoup tenté © Nicolas GOISQUE /NikoPhot

« La lumière s’est éteinte »

Après la pause, Nice accélérait, passant un 3-1 aux Dijonnaises, qui ne rompaient toujours pas, repartant même à l’attaque par Kpodar, Sylla et un but rageur de Lathoud en montée de balle (17-19, 36′). On sentait que la JDA avait de nouveau immiscé  le doute dans le camp rouge et noir, et aura même la balle pour revenir à un tout petit but, mais Kimberley Bouchard, déséquilibrée, manquait sa roucoulette en contre-attaque. C’est le moment où Nice plaçait un coup de massue sur la tête des Côte d’Oriennes, avec notamment des parades à répétition de Colic, quasiment toutes converties par la suite de l’autre côté du terrain par Martin, et ses jambes de feu ou Prudhomme et son bras chirurgical (6/9). Dijon ne parvenait plus à trouver de solution, jouait même à l’envers, et offrait les ballons pour se faire punir, se faisant distancer à vitesse grand V, en encaissant un 6-0 en 10 minutes (17-25, 17′).

 

11 buts pour Ehsan Abdelmalek © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Dazet (8/14) essayait tant bien que mal de sonner une révolte qui n’arrivait pas, le mal était déjà fait et la défaite était alors inéluctable (20-28, 24′).  Au coup de sifflet final, la marque affichait 10 unités d’écarts. »Nous avons pu voir ce soir la différence entre notre jeune groupe et une équipe de 32 ans de moyenne d’âge, confiait Maréchal à notre micro après la rencontre. Elles ont joué sur un rythme très lent, nous empêchant de monter les ballons, et s’appuyant sur des individualités fortes : Prudhomme, capable d’être dangereuse de loin mais également de libérer au pivot quand on monte sur elle, Martin intenable en un-contre-un, et Abdelmalek avec 11 buts… J’ai eu le sentiment que la lumière s’est éteinte à 17-19, il a été ensuite difficile de remobiliser tout le monde. »

 

Place désormais à un interlude Coupe de France face à Noisy le Grand le 17 novembre prochain.

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article