DFCO-Nîmes Olympique : Une débâcle de plus.

Ecrit par Bastien Cordier Le 4 novembre 2018 à 13:38

Miné par des erreurs individuelles grossières, le Dijon Football Côte d’Or s’est sèchement incliné 0-4 face aux Nîmes Olympique. Un score sans appel et difficile à encaisser. Dijon va devoir rapidement se relever pour ne pas définitivement sombrer. Une prestation plutôt convaincante, mais catastrophique défensivement, et difficile à digérer devant tant le DFCO a vendangé…

 

Dijon se complique la tâche.

Bouanga et Savanir auront fait du mal à Dijon, totalement impuissant et perméable en défense. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Jusqu’à l’ouverture du score, le DFCO va montrer un peu d’envie, une volonté d’aller de l’avant. Mais cela ne durera pas. Sur une passe en retrait anodine, Runarsson manque complètement son dégagement en touchant la belle de son pied d’appui et malgré le retour rapide de trois défenseurs, Bouanga parviendra à glisser la balle au fond (0-1, 5′). Dijon évitera la correctionnelle sur l’action suivante mais réagira rapidement. Lautoa manquera le cadre (10′) et les Rouges vont se mettre à dominer la rencontre. En manque de réussite, Tavares trouvera la barre sur un service de Balmont (15′). Jeannot fera son numéro mais sa tête sera trop croisée pour inquiéter Bernardoni (25′). Les Dijonnais monopolisent la balle, mais le sort va encore s’abattre sur les Rouges. Cédric Yambéré loupe une passe plein axe obligeant Ciman à commettre une faute aux abords de la surface. Savanier prend le ballon et le dépose tranquillement dans la lucarne de Runarsson qui ne peut rien faire (0-2, 30′). Dijon faiblit inévitablement et n’est pas loin d’encaisser le troisième dans les minutes qui suivent mais Runarsson s’interposera devant Savanier (31′). Les Dijonnais vont multiplier les frappes soit trop molles pour inquiéter Bernardoni, soit non-cadrée… Dijon rentre aux vestiaires la tête basse.

 

Une domination nette, mais stérile.

Bozok passe devant l’arrière-garde dijonnaise sans que celle-ci ne réagisse. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Dijon a largement le ballon (72% de possession de balle !) mais va subir un nouveau coup du sort. M. Schneider refuse de siffler un penalty qui paraît évident sur une double-main nîmoise dans la surface. Sur l’action d’après, Runarsson va réaliser un double-sauvetage face à Guillaume et Bozok (64′) mais ne pourra rien quelques secondes plus tard devant Bouanga, très bien lancé par Savanier dans le dos d’une défense aux abonnés absents (0-3, 65′). Dijon aura beau continuer à faire des efforts, rien ne lui sourira. Marié et Keita (récemment entré en jeu) tenteront chacun de frapper mais la balle passera au-dessus des buts de Bernardoni. La réussite est dans le camp adverse comme depuis un moment et, sur un ballon cafouillé dans la surface dijonnaise, Briancon est bien là pour pousser la balle au fond des filets (0-4, 88′). Après deux derniers résultats convaincants, on pensait le DFCO capable de ressortir la tête de l’eau. Hier soir, le navire à une nouvelle fois coulé à domicile, face à un adversaire pourtant abordable. La prestation collective est par moment intéressante, mais pas suffisante pour espérer quoi que ce soit. La semaine prochaine, Dijon se déplacera à Marseille dans un contexte compliqué, il va falloir sérieusement se reprendre durant cette semaine.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article