Les Gazelles enchaînent à Illkirch

Vainqueurs de Nancy à Bourillot pour la première journée de fédérale 1 féminine de rugby, les gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne négociaient ce dimanche un premier déplacement périlleux en Alsace du côté d’Illkirch, une terre où il n’est jamais facile de s’imposer. C’est pourtant ce qu’on réussit les filles de Jean-Christophe Genot, héroïques notamment en défense pendant toute la rencontre (8-13).

 

Les Dijonnaises se présenteront donc dimanche prochain sur la pelouse d’un de leur rivaux « préférés » Pontarlier avec deux victoires au compteur et une troisième place au classement (devancée par Grenoble et Pontarlier au petit jeu des bonus); une nouvelle grosse et belle opposition en perspective. 

 

Les gazelles ont réalisé une bonne entame de match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Les Gazelles prennent le score puis font de la résistance

Revenons à Illkirch, où les gazelles prennent la rencontre par le bon bout. A la 20 ème minute Elena Garnier inscrit le premier essai pour les visiteuses en arrachant le ballon aux alsaciennes acculées sur leur ligne d’embut (0-5, 21′) . Si les locales réduisent le score sur pénalité Dijon réplique dans la foulée sur pénalité également (3-8, 28′). Peu avant la pause Illkirch revient à hauteur en marquant son seul essai de la rencontre et à mi-parcours les deux équipes sont dos à dos (8-8, 40′). 

Dès lors cela va être quelque peu fort Alamo, avec des Alsaciennes qui poussent pour arracher le morceau et des gazelles qui luttent en défense pour ne pas céder. Les partenaires de Clémentine Joliveau vont passer ainsi la seconde période à résister aux assauts locaux sans jamais céder. Mieux à la 74 ème minutes, les Dijonnaises amorcent un contre assassin de 80 mètres et après plusieurS temps de jeu c’est Zoé Tomasello qui amène l’ovale en terre promise donnant ainsi une victoire importante à tous le points de vue pour des Dijonnaises qui confirment donc leur potentiel, forte d’un groupe étoffé cette saison.

 

La réaction du coach Jean-Christophe Genot

« On gagne, encore, en fin de match grâce au mental, on aurait peut-être perdu cette rencontre l’année dernière. Aujourd’hui chaque fille donne le meilleur d’elle même parce qu’il y a de la concurrence et quelles veulent aller chercher l’objectif que l’on s’est fixé. On a passé la moitié du temps, du match, à défendre notre ligne.

Les Dijonnaises l’emportent sur un contre en fin de rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

On a vu une grosse débauche d’énergie et quelques beaux plaquages offensifs. Les filles d’Illkirch ont du se réveiller ce matin avec des regrets et des bleus. Il nous reste beaucoup de travail sur nos rampes de lancement comme la touche où on a perdu quelques ballons mais surtout pas piqué une balle et nos mêlées ne sont pas aussi performantes que l’an passé. On va chez Pontarlier avec deux victoires mais on n’a pas le boulard on sait que se sera un des match le plus dur de la saison et on y va avec quelques absentes, ça va donner leurs chance aux remplaçantes« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.