Les filles du HMDB 21 visent un troisième titre de rang

Ecrit par Nicolas Goisque Le 9 octobre 2018 à 14:41

C’est reparti pour les filles du Haltérophilie Musculation Dijon Bourgogne  21, Championnes de France en titre deux saisons consécutives…elles ont pour objectif de vérifier l’adage ! L’équipe composée de Mélanie BARDIS, capitaine, Romane DEFRANCE, Vicky GRAILLOT et une jeune internationale Belge : Nathalie LEBBE débute la compétition à la maison ce samedi 13 octobre. Communiqué du club.

 

Mélanie Bardis © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Nouvelle formule

D’après François Graillot, dircteur technique, l’ équipe est  homogène. Mélanie lancera les débats, Romane lui emboîtera le pas suivie de Nathalie et Vicky. Nathalie LEBBE vient de se qualifier aux Championnats d’Europe en –de 59 kg, réussissant 73 kg à l’arraché et 95 kg à l’épaulé-jeté. Mélanie et Romane sont en bonne forme, Vicky revient des Championnats du Monde Universitaires où elle termine à la 10ème place et repartira pour les Championnats d’Europe en Pologne dès le 18/10.

La formule du championnat a changé, il s’agit de marquer des points à la victoire, les points à l’indice IWF comptant pour départager les équipes sur l’ensemble des triangulaires. Si Neuilly et Obernai sont 2 bonnes équipes, les « grosses cylindrées » sont : Saint Maur (94), Vaulx en Velin (69) et Villeneuve Loubet (06)

Pratique

CREPS de DIJON-Bourgogne 15 rue Pierre de Coubertin 21000 DIJON : Salle de réathlétisation (proche salle de gym) Samedi 13 Octobre 2018 : DIJON-NEUILLY(92)-OBERNAI (67) Femmes: match à 17 heures  remise des récompenses à 18 h 30

 

Deniss Joukov est de retour au club © Nicolas GOISQUE/ NikoPhot archives

Et les garçons ?

Les garçons seront dans le même temps à Haguenau pour cette 1ère journée et affronteront Rueil. L’équipe est composée de Denis Joukov, Luca Bardis (capitaine), Steven Graillot, Jimmy Melinand et Jessy Graillot. 1ère ou 2ème place…ces garçons ont une marge de progression importante, le retour de Denis va booster cette équipe ou 2 générations se côtoient.

Commentez cet article