Défaite rageante pour le DFCO Féminin

Ecrit par Nicolas Goisque Le 2 octobre 2018 à 14:39

Sur une bonne dynamique, le DFCO tenait à enchaîner un troisième succès de rang ce samedi aux Poussots, face à Bordeaux. Mais, alors qu’elles menaient à quelques minutes de la fin du match, les Dijonnaises ont craqué et se sont inclinées (1-2).

 

Cuynet ouvre la marque

Elodie Nakkach a de nouveau tenu son rang au milieu (Crédit photo : Nicolas Goisque/NikoPhot)

Le début de match est plutôt dijonnais, les joueuses de Yannick Chandioux parvenant à s’approcher plusieurs fois du but de Nayler. Cette dernière doit d’ailleurs s’employer pour sortir un surprenant coup-franc très lointain de Kenza Dali. Sur le corner consécutif, le centre tendu de Tatiana Solanet échappe à la défense et gardienne bordelaises qui passent au travers, et arrive jusqu’à Ophélie Cuynet qui peut marquer de près pour ouvrir le score (1-0). Scénario idéal pour le DFCO qui mène après un petit quart d’heure de jeu ! Si Bordeaux essaye ensuite de mettre le pied sur le ballon, les Dijonnaises se montrent les plus dangereuses notamment sur des contres. La gardienne bordelaise réalise toutefois les arrêts qu’il faut, notamment sur une jolie frappe d’Elodie Nakkach. A la mi-temps, Dijon mène 1-0 et semble avoir fait le plus dur face à une bonne équipe de Bordeaux.

 

Deux coups-francs fatals 

A l’image d’une Léa Declercq très combative, les Dijonnaises auront tenu longtemps, mais… (Crédit photo : Nicolas Goisque/NikoPhot)

Les occasions sont moins nombreuses lors du second acte, mais Bordeaux se montre de plus en plus pressant. Le DFCO a lui de plus en plus de mal à ressortir proprement, et rencontre des difficultés dans le jeu. Les Girondines appuient sur les côtés, mais malgré tout ne se procurent pas de réelle opportunité, si ce n’est un tir aux 20 mètres bien capté par Emmeline Mainguy. Finalement, seuls les coups de pied arrêtés – d’ailleurs parfois sifflés de façon discutable – semblent pouvoir sauver ces Bordelaises pas très inspirées. Et c’est bien ce qui va se produire. Claire Lavogez égalise tout d’abord à cinq minutes de la fin du temps réglementaire d’un coup-franc enroulé, aux 20 mètres, alors qu’elle avait trouvé le poteau dans cet exercice en première mi-temps (1-1). Les Dijonnaises, sans doute frustrées et n’ayant pas eu le temps de se remettre de leurs émotions, perdent trop rapidement la balle sur le coup d’envoi et concèdent un nouveau coup-franc dangereux. Pire, Emmeline Mainguy reçoit un carton rouge, logique, après une sortie non-maîtrisée. Dévié au premier poteau, le coup-franc termine sa course au fond des filets d’une Mylène Chavas tout juste entrée en jeu… (1-2) Un terrible scénario pour le DFCO qui pensait avoir le match en main. Toutefois, tout n’est pas à jeter dans cette prestation, loin de là. Et les Dijonnaises retrouveront leur public dans deux semaines, pour tenter de rebondir, face à Soyaux.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article