Le DFCO Féminin en quête d’une première victoire

Ecrit par Nicolas Goisque Le 15 septembre 2018 à 11:24

Après deux premières levées encourageantes face à un cador Montpellier et un abonné de longue date à la D1, Guingamp, Le DFCO visera une première victoire dans l’élite ce samedi en recevant au Poussots à 14 h 30, l’autre promu, Metz. Devant un public que l’on espère nombreux, les filles de Yannick Chandioux devront rester sérieuses pour empocher les trois points, face à une formation à sa portée.

 

Kenza Dali sera une fois de plus attendu à la mène côté dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Qu’a-t-on vu du DFCO Féminin version D1 jusque là ? Une première prestation plutôt intéressante face à un quart de finaliste de la ligue des champions, mais qui s’est soldé par une défaite somme toute logique; une seconde en dent de scies avec des Dijonnaises aux deux visages, dépassées en première période, puis dominatrices et conquérantes face à Guingamp. On serait tenté de dire qu’en associant la rigueur montré face aux Héraultaises, à l’esprit affiché en seconde période à Guingamp, les coéquipières de la capitaine Aléxia Trévisan, devraient pouvoir rapidement engranger quelques dividendes. 

En ce sens, le réception de Met semble être une bonne occasion. Les Mosellanes avaient l’an dernier largement dominé leur groupe en D2. Elles ont débuté leur championnat 15 jours après Dijon puisque leur premier match face à Bordeaux a été reporté. Lors de la dernière journée, elles se sont inclinées 2-0 sur leur pelouse face à Fleury et elles viendront évidemment à Dijon dans l’idée de débloquer leur compteur points. Attention donc pour les Dijonnaises à bien restés concentrées, comme ce fut le cas face à Montpellier. On connait les difficultés à se montrer autant concentré face à des formations réputées plus abordables. Si le coup semble jouable pour Dijon, les Messines doivent forcément se dire la même chose. 

Qui Yannick Chandioux choisira-t-il pour conduire l’attaque dijonnaise ? © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Quel sera le 11 de départ choisi par Yannick Chandioux ? On se souvient qu’à Guingamp, le technicien, insatisfait de la première période avait choisi de remplacer Laura Bouillot et Dali Storti à la pause par Fatoumata Baldé et Elodie Nakkach. Un indice ? Pas forcément dans la mesure où le coach avait alors dit qu’il aurait pu changer la plus grande partie de son effectif. On note dans le groupe de 17 joueuses retenues le retour d’Ophélie Cuynet et d’Alison Blais. Yannick dispose cette année de plusieurs solutions avec un effectif plus riche que l’an dernier. A lui de trouver la meilleure formule pour faire sauter le verrou messin et engranger une première victoire

 

Le groupe dijonnais : Gardiennes : Mainguy, Chavas, Défenseurs : Awona, Carage, Gouineau, Maetz, Trévisan, Milieux de terrain : Cuynet, Dali, Dali-Storti, Declercq, Nakkach, Solanet, Attaquantes : Baldé, Blais, Bouillot, Thomas

 

 

Commentez cet article