Roller : le Dijonnais F Petitcollin a encore frappé

Ecrit par Nicolas Goisque Le 23 juillet 2018 à 19:54

 

 
Le patineur d’AM Sports Dijon, Florian Petitcollin vient de décrocher un quatrième titre de champion du monde et devient le plus titrer du circuit World Skate Cross séries (WSX) . 

 
Tout juste 15 jours après avoir remporté un titre mondial dans la discipline de la hauteur pure ( le 5 juillet dernier aux Pays-Bas), c’est cette fois à Peschiera ( Italie ) que le Dijonnais est allé défendre le drapeau tricolore à l’occasion des championnats du monde de skatecross Downhill . Comprenez par là une course en descente bordée d’obstacle où les athlètes s’élancent par 4 , les deux premiers à franchir la ligne étant qualifiés pour la suite de la compétition …
 
 

Les 4 finalistes de gauche à droite Christian Montavon ( Suisse ) Giorgio Cossaro ( Italie ) Yohan Fort ( France ) Florian Petitcollin ( France ) © AM Sports

Des entraînements douteux. 

Florian a du mal à se faire à la piste , notamment sur la fin de circuit technique , un sol glissant , un virage relevé difficile, le Dijonnais chute à plusieurs reprises ce qui ne le met pas en confiance  . «  j’ai été sorti à la première course à cause d’une erreur technique lors de la dernière étape de coupe du monde je n’avais pas envie de renouer cet « exploit » . Je savais qu’il fallait que je distance mes adversaires d’entrée pour freiner et assurer ce dernier virage » . Aussitôt pensé aussitôt fait , F.Petitcollin maîtrise très largement ses deux premières courses et se faufile aisément jusqu’en demi-finale. Deux italiens , un Moldave et un Français (Florian) font partie de la première demi-finale. Dès la sortie du start Florian donne le ton et dirige la course . Il est suivit de l’Italien Gorgio Cossaro ( vainqueur de la première étape de coupe du monde à Barcelone ); ils se qualifient tout deux pour la grande finale.
 
 
Une finale ça se gagne 
Florian est tenant du titre depuis deux ans, remporter un troisième titre consécutif lui permettrait d’être le seul patineur à avoir réalisé cette performance. La finale est composé de Yohan Fort ( champion du monde 2015 – France ) , Christian Montavon ( suisse ), Giogio Cossaro ( Italie ) et Florian Petitcollin ( France ) « Quand tu te positionne dans le start tu n’as qu’une envie sortir devant les autres »  A ce petit jeu, Florian n’est pas le meilleur. Effectivement l’autre Français Y.Fort ( champion de France en titre ) prend le devant sur Florian qui prend néanmoins la seconde place . « A ce moment je me dis une seule chose « reste dans sa roue » » . Les deux français en tête de course enchaînent les tremplins les uns après les autres et distancent de peu l’italien placé troisième et le Suisse quatrième.  A la sortie du première virage Florian réussit à relancer fort, Yohan ne ferme pas la porte Ce qui permet à Florian de prendre la première place . Yohan maillot bleu n’a pas dit son dernier mot, il reste dans l’aspiration mais Florian arrive à devancer son adversaire dans la zone pavé du circuit . Le passage du dernier virage relevé semble chaotique pour Florian qui est déséquilibré mais qui parvient à rester debout et à franchir la ligne d’arrivée en première position. Au final :  1-Florian Petitcollin ( France ) 2- Yohan Fort ( France ) 3- Christian Montavon ( Suisse ) 4- Giorgio Cossaro ( Italie )
 
 

Le podium © AM Sports

Réaction de Florian

« Ce quatrième titre est peut être le plus beau. C’était une première en descente, la piste était rapide , le tracé génial , des zones techniques , il fallait être complet pour réussir à s’imposer ici . Malgré un bon départ Yohan m’a montré une nouvelle fois qu’il était meilleur sur les premiers mètres  comme lors des championnats de France , mais cette fois j’ai su trouver la possibilité de doubler pour réussir à m’imposer. Yohan est un très bon ami  et nous sommes tout deux heureux de partager les plus belles places ensemble . Il reste quelques compétitions durant l’été mais je n’y participerai pas . Mes objectifs sont atteints j’ai besoin de repos et je vais grandement profiter de mes vacances pour revenir préparer les championnats d’Europe de freejump qui auront lieu en septembre en Espagne. »
 
 
 
 
 

Commentez cet article