France d’Athlétisme : l’excellent bilan du DUC

Ecrit par Nicolas Goisque Le 10 juillet 2018 à 11:38

Après un record d’athlètes qualifiés, douze, le Dijon Université Club Athlétisme obtient son meilleur résultat de l’histoire du club aux Championnats de France Élite avec un titre, une médaille d’argent et cinq places de finalistes.Si bien sûr, on retiendra le titre de Champion de France sur 1500m en 3.43.77 pour Alexis Miellet avec une maîtrise digne d’un vieux briscard du 1/2 fond et la deuxième place magnifique de Quentin Aboukir au saut en hauteur qui bat son record de la semaine dernière de six centimètres avec 2,16, mais aucun des athlètes qualifiés n’a réalisé de performances en deçà de ses standards. le Bilan du directeur technique du club Yves Gatti

 

Alexis Miellet se pare d’or © DUC

Alexis Miellet se présente désormais comme un athlète de championnats après sa 4ème place aux jeux méditerranéen, son titre de vice champion du monde universitaire la saison dernière et sa place de finaliste aux Championnats du monde juniors. Il pourrait avec ce titre de champion de France élite et la manière être retenu pour les Championnats d’Europe à Berlin cet été. La réaction d’Alexis :  » ces trois jours de championnats se sont très bien passés. Je termine deuxième de ma série en contrôlant derrière un marocain. Je commence à avoir pas mal d’expérience pour gérer ce genre de course qui peut rapidement être piégeuse. La finale s’est déroulée comme je l’avais imaginée et comme je les aime. Très tactique où l’ on est parti sur des bases lentes (2.37 au 1000). Ensuite j’ai laissé mes qualités de finisseur s’exprimer avec un gros dernier 400 (52″) malgré un relâchement quand je vois que j’ai course gagnée. Je suis très heureux de continuer ma série avec désormais 5 titres consécutif sur 5 participations (Cadets, juniors, espoirs, élites) »Alexis Miellet

 

Quentin Aboukir à gauche sur le podium © DUC

La performance de Quentin Aboukir au saut en hauteur récompense certainement l’athlète le plus talentueux du circuit national. La réaction de Quentin « Il n’y a pas plus heureux que moi, c’est un truc de fou, je n’arrive pas encore à y croire c’est allé tellement vite. Le premier objectif avait été atteint en qualif où tout c’était bien passé avec un record battu à 2m12. Je n’ai pas très bien dormi, le stress était là. J’étais décider à tout lacher pour aller plus haut sachant qu’il fallait de nouveau une perf pour aller charcher une place. La présence de Daniel dans le concours m’a fait un bien fou, on s’est soutenu et on est resté soudé jusqu’au bout. Il passe 2m13 avant moi et me posusse pour ces 2m16, génial. »

Quentin connait un second bonheur puisqu’il vient d’apprendre sa première sélection en équipe de France A pour représenter l’hexagone à Londres ce weekend pour la coupe du monde d’athlétisme. Nous ne manquerons pas de vous communiquer sa performance.

Toutes les autres performances traduisent un engagement exceptionnel de tous ces ducistes.

Daniel Ngouembou au saut en hauteur également se place sixième avec au passage un nouveau record à 2,13.

Margaux Nicollin n’a pas démérité (Nicolas GOISQUE/archives)

Margaux Nicollin finit au pied du podium avec 53,16 au javelot après une nouvelle saison handicapée par des blessures; Margaux aura en tout cas à nouveau démontré un engagement exceptionnel. La réaction de Margaux : « je suis forcément déçue d’être 4ème car en championnat on vise toujours le podium. Mais il faut être réaliste, je suis arrivée avec un bagage émotionnel plein à craquer, et peu de confiance suite à la toute récente reprise de ma course d’élan après ma blessure. Je manquais clairement de repères pour apprivoiser la vitesse. J’ai donné tout ce que je pouvais. Arriver aux France Elite sur deux pieds, c’était déjà un challenge. Il m’aura manqué deux bonnes semaines pour que ma cheville soit apte à me laisser m’exprimer. C’est le jeu! J’ai encore beaucoup appris cette saison, aussi courte fut-elle en terme de compétition, elle fut intense en terme d’apprentissages« .

Que dire de Violaine Granger qui avec ses qualités techniques remarquables s’approche à 1,50 m de Margaux; Elle caractérise parfaitement les valeurs du club et prend une remarquable sixième place. La réaction de Violaine  ’j’ai respecté le deal en passant en finale avec mon meilleur jet de la saison. Donc que du positif vu l’entraînement que j’au eu cette année »

Élodie Tschiloumba avec 1,78 au saut en hauteur se place en cinquième position, quelle performance! qui complète un weekend exceptionnel pour le groupe saut en hauteur du DUC

Tout près de la finale, Lou Anne Pierrot réalise sa meilleure performance de la saison avec 4,05.

Même constat pour Renaud Rozieres au 800 m en 1.49.96 et Florian Some au 110h en 14.01 qui échoue à une place de la finale.

 

Thibault Michelin 1/2 finaliste du 200 m © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Thibaut Michelin, également perchiste à atteint les 1/2 finales sur 200m avec un record en 21.37 réalisé au couloir un.

Enfin Lucille Geoffroy, 1/2 finaliste au 400h avec sa meilleure performance de la saison en 60.52.

Florian Somé avec 14’08 sort en demi finale du 110 m haies après avoir réalisé 14’01 en série, et Fabien Palcau n’a pas pu finir son 5000 m

Quel bilan inégalé jusqu’à maintenant.

Les deux weekends prochains devraient dans le cadre des Championnats de France jeunes voir à nouveau un ou plusieurs titres, des médailles et un bon nombre de finalistes. Les efforts consentis par Dijon Métropole pour la réfection de la piste Colette Besson vont nous conforter dans notre politique éducative et de progression de chacun.

 

Commentez cet article