Retour sur la très belle saison des U18 féminines du Chevigny HB

Ecrit par Nicolas Goisque Le 7 juin 2018 à 19:10

Composé de 15 joueuses et 2 Gardiennes nées en 2003 (2) – 2002 (5) – 2001 (5) et 2000 (5), les -18 ans Filles du Chevigny St Sauveur Handball ont réalisé un parcours plus qu’honorable en Championnat de France cette saison puisqu’elle échouent d’un rien pour le titre ne s’inclinant que d’une longueur face à Toulon. Fouad Ezzajari, coach de cette formation nous relate l’épopée chevignoise.

 

photo d’équipe de début de saison © Chevigny HB

Première phase de championnat de septembre à décembre 2017

Les Chevignoises terminent 2ème avec les meilleures attaque et défenses devant leur homologue du Cercle Dijon Bourgogne (5eme) et Beaune (6eme) ! Une deuxième place qui les qualifie en poule Haute du championnat de France, (seulement les 3 premières se qualifiaient) ! Léna Grandveau, termine meilleure buteuse de cette phase initiale avec 110 buts en 10 matchs (la deuxième meilleure buteuse avec 95 buts est de Villeurbanne)

 

Léna Grandveau face à Pagny Villers © Pagny Villers HB

Une deuxième phase sur la lancée

Sur la deuxième phase de janvier à mai, nous terminons 1er ex-aequo avec Besançon et Kingersheim ! Désavantagé par le goal-average particulier, c’est finalement à la 3ème place que l’équipe se retrouve au final. Nous possédons sur cette phase  la 2ème meilleure attaque et la 3ème défense ! Le retour de Jennifer Favelier (rupture des ligaments croisés) aura beaucoup apporté au groupe et amené une puissance supplémentaire non négligeable ! Léna Grandveau est pour sa part de nouveau largement meilleure buteuse avec 95 buts en 10 matchs (la deuxième meilleure buteuse avec 69 buts est de Kingersheim)

 

Sans faute à domicile en 1/8ème et en 1/4 de finale

Avec cette 3ème place L’équipe se qualifie pour les finalités élite du championnat de France, et nous avons la joie de recevoir une poule de 8ème et quart de finale  (étant meilleurs 3eme des différentes poules du championnat de France) composée des  équipes de : Entente Clermont Auvergne Handball, Entente Ambérieux/Pays de L’ain et Entente Pagny-Villers (qui a terminé 4eme dans notre poule sur la 2eme phase).

L’équipe avec le président, après qualification pour les finalités de Vendôme © Chevigny HB

Confrontées à l’entente Clermont Auvergne en 1/8 de finale le samedi 19 mai,  les filles s’imposent sur le score de 39-29 se qualifiant pour les quarts face  à l’Entente Pagny-Villers le lendemain. Durant ce quart de finale face à Pagny-Villers qui évoluait déjà dans le championnat 27me phase avec nous (défaite à l’aller 21-24 et victoire au retour 28-24), on a pu compter sur les 8 buts d’Emma Jaffiol,  les 7  de Léna Grandveau et sur  les 19 arrêts de Maelys Joly pour s’imposer 23-21 et valider notre ticket pour la dernière étape  à Vendôme regroupant les 4 qualifiées pour les demi finales le 02-03 juin 2018 ! Les supporteurs ont répondu présents tout ce weekend chevignois, un gymnase Cosec Eric Chenevoy plein et acquis à la

L’équipe à l’arrivée à Vendôme © Chevigny HB

cause de Chevigny, a permis de pousser les filles et de créer créer l’exploit !

 

Une demi finale à suspense

Direction donc  Vendôme ou les demi-finales opposent Yutz à  Chevigny et Toulon St Cyr à Brest Bretagne Handball ! Des noms de clubs bien connus dans le monde du Handball féminin! Ce n’est pas moins de 30 supporteurs/parents qui nous accompagnent  sur l’ensemble du weekend auquel il faut A rajouter un minibus complet de supporteurs qui ont fait le déplacement dimanche pour assister à la finale ! Charlotte Langlois absente et Lauriane Bugnot (croisé du genou en milieu de saison) n’ont  malheureusement pas pu prendre part à cette aventure sur le terrain…La première demi-finale verra s’imposer Toulon St Cyr 32-22 sur Brest Bretagne Handball !

 

Les joueuses avant finale contre Toulon St Cyr © Chevigny HB

 

L’autre demi-finale montrera les deux visages de Chevigny Handball. Une  première mi-temps durant laquelle nous  imposons une défense rigoureuse et  punissons les joueuses de Yutz sur chaque ballon perdu en étant  conquérantes dans presque tous les domaines de jeu.  Nous menons ainsi 16-08 après 26 min de jeu, avant de nous  déconcentrer et de permettre à Yutz de revenir à 13-16 à la mi-temps. La deuxième période est plus hachée et Yutz se donne les moyens d’y croire. Avec  une double stricte en défense et des tirs ratés de notre côté, , permet aux Mosellanes de mener 22-20 à 45 min de jeu.  Les équipes se rendent but pour but et  Chevigny reprend la tête 27-25 à la 57ème minute.  Yutz y croit toujours et revient à 27 partout à 30 secondes de la fin du match. Un dernier but de Jennifer Favelier dans les dernières secondes offrira la victoire à Chevigny et scellera le destin de Yutz !

 

 

Maelys Joly, gardienne de but © Chevigny HB

Si près du but

Direction la finale face à Toulon St Cyr donc après cette haletante demie face à Yutz. Une finale durant laquelle les deux équipes se sont rendus coup pour coup ! Aucune des deux formations n’arrivant à prendre un avantage sur l’ensemble du match.  Une finale comme on les aime avec  deux équipes au coude à coude et le stress qui monte à l’approche de la fin du temps réglementaire. Les deux Gardiennes de but qui enchaÏnent les prouesses (Maelys Joly de Chevigny : 18 arrêts et Ghino Chloé de Toulon  16 arrêts) pour donner de l’espoir à leurs équipes respectives. Au final, tout se jouera dans les dernières minutes avec une blessure de Léna Grandveau (11 buts sur l’ensemble du match) la contraint de sortir et de ne pouvoir faire les 3 dernières minutes de jeu (claquage au mollet). Sen suivent un arrêt de chaque côté, un but de Jennifer Favelier (8 buts sur l’ensemble du match) qui nous permet de revenir à 26-26 à 58min30 sec, des arrêts de gardienne, avant de craquer à 15 sec de la fin où nous encaissons un ultime  but qui permettra à Toulon de l’emporter 26-27 !

 

Il fallait un vainqueur et un vaincu, des larmes de bonheur et des larmes de tristesse…dommage car cela  s’est joué à rien. Les Chevignoises n’ont pas démérité et c’est la loi du sport. On retiendra une saison remarquable avec un collectif qui n’a jamais baissé les bras, gageons que ce fut une saison riche en expérience et que certaines renforceront le collectif N2 la saison prochaine à Chevigny 

 

Les joueuses et les supporteurs après le podium  Quelle belle saison ! © Chevigny HB

 

 

 

 

 

 

Commentez cet article