Roller Marathon : les principaux antagonistes !

Ecrit par Nicolas Goisque Le 5 juin 2018 à 16:05
Les Allées du Parc accueilleront pour sa dix-huitième édition, l’événement majeur du mois de juin : le Roller Marathon de Dijon ! Le dimanche 10 juin 2018, les meilleurs patineurs européens et mondiaux, licenciés et pratiquants loisir, se retrouveront pour se défier sur le célèbre circuit de la Cité des Ducs. Ils seront prêts, avec l’envie de rouler et glisser sur cette belle et grande avenue, célèbre pour son ambiance et sa chaleur si particulière. Communiqué de l’organisateur

 

Bart Swings (©Eric BONTEMPS)

Si 2017 avait vu les deux favoris hommes, Bart Swings et Ewen Fernandez, alors dans la même équipe, arriver main dans la main après une échappée qui restera dans les annales, battant le record de l’épreuve par la même occasion, la course de 2018 s’annonce très indécise et passionnante.   

 
 
 En effet, la répartition des leaders dans plusieurs équipes laisse présager un spectacle haletant. Alors c’est certain, Bart Swing (Powerslide World Team) fait office de grand favori. Après son aventure Olympique et sa formidable 2e place lors de la Mass Start à Pyeong Chang cet hiver, il arrive à Dijon avec de l’ambition. Il totalise déjà 5 victoires à Dijon. Il vient de signer également une 5e victoire en costaud à Rennes lors de la 2e étape de la Coupe du Monde. Autant dire, que le garçon est en forme.
 
 

Ewen Fernandez © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Ewen Fernandez (Rollerblade World Team) ne sera pas en reste. Notre champion du monde marathon (2015) et vainqueur aux Allées du Parc en 2015 réalise un beau début de saison. Il montre également ses ambitions : vainqueur des 3 pistes, du marathon de Trevise (ITA), 2e de la 1ère étape de la coupe du monde à Oropesa et 3e à Rennes lors de la 2e étape. Ewen pourra notamment s’appuyer sur une solide équipe Rollerblade formée avec des spécialistes des marathons et notamment Guillaume De Malvoué (vainqueur à Dijon en 2014) ou un certain Doucelin Pedicone, bien connu des dijonnais qui roulera bien sous les couleurs son club AM Sports Dijon, organisateur de l’événement.

 
 
 
Alors si ces deux aventuriers souhaitent trouver un arbitre, ils pourront s’adresser à Nolan Beddiaf (Eo Skate World Team). Double champion du monde en 2017, Nolan portera haut et fier les couleurs arc en ciel lors du Marathon de Dijon. Il a remporté la 1ère étape de la Coupe du Monde à Oropesa. Il pourra également s’appuyer sur un coéquipier en forme en la présence de Martin Ferrié, champion du monde junior, 3e à Dijon en 2017 et 2e à Rennes en 2018.
Et si d’aventure les favoris veulent se neutraliser, nous pourrons compter sur des outsiders ou des opportunistes de grande qualité qui sauront, à juste titre, tenter leurs chances ou créer du spectacle.
 

Katarina Rumpus © AM SPORT à gauche

Chez les filles, le tableau tout aussi serré et indécis. Katarina Rumpus (Powerslide World Team), n’est pas surnommée la « Reine des Marathons » par hasard. Son palmarès est à la hauteur de ses ambitions.  Elle pourra compter cette année sur ces deux coéquipières Chloé Geoffroy, jeune prodige française, vainqueur surprise de l’édition 2017 au terme d’un sprint d’anthologie et Laetisia Schimeck qui n’est pas en reste. Il y a fort à parier, au vu de leurs pointes de vitesse, qu’elles chercheront à terminer au sprint.

 
 
Mais la tâche, pour contenir les assauts de leurs adversaires s’annonce ardue. Nous pourrons notamment compter sur les trois pensionnaires du Team BONT, Clémence Halboult, Maélanne Leroux et la hollandaise Manon Kaminga, habituées des courses animées. Maélanne l’emporte d’ailleurs à Rennes cette année.
 
Chez Eoskate, Flavie Balandras, tout juste championne de France du 10km à points et vainqueur du marathon de Paris en 2017 s’appuiera sur la colombienne Aura Cristina Quintana Herrera pour venir bousculer la hiérarchie.
 
 

Doucelin Pédicone © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Mais ne soyons pas réducteurs ; Comme chez les hommes, les éléments esseulés mais non des moindres pourraient aussi savoir tirer leurs épingles du jeu. La française Marine Lefeuvre (Team Ligne Droite Powerslide), 2e à Rennes cette année, l’italienne Carlotta Camarin (Castellon Spain Roller Marathon), actuellement en tête du Pro Roller Tour ou la néozélandaise Leah Mc Donald, sauront comment créer la surprise si l’opportunité se présente.Un événement riche en adrénaline, qui va faire rêver tous les amoureux de la roulette, les passionnés de sport et de performance, et tous les curieux de découvrir ce beau spectacle !

Commentez cet article