Ligue 1. LOSC-DFCO : Défaite amère.

Ecrit par Bastien Cordier Le 14 mai 2018 à 12:17

Rapidement devant au score, le Dijon Football Côte d’Or est finalement reparti bredouille de Lille ce qui a permis à l’équipe nordiste de valider son maintien dans l’élite. Défaite amer puisque le LOSC était pourtant prenable, il faudra maintenant terminer fort à la maison face à Angers ! 

 

Une bonne entame de match.

Kwon une nouvelle fois buteur à Lille… ! (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

Face aux Dogues, le DFCO affiche d’entre son mordant et marque son territoire. Sous la menace de la zone rouge, Lille se fait sans doute un peu plus timide, désireux de ne pas encaisser de but dans les premières minutes. Cependant, Dijon va profiter des largesses défensives nordistes pour scorer dès la dixième minute. Malcuit manque sa passe tandis que Maignan, en essayant de dégager, envoie la balle sur Kwon qui ira pousser la balle au fond des filets, inscrire son onzième but de la saison et égaler Julio Tavares (0-1, 11′). A ce moment de la rencontre, le stade Pierre-Mauroy frissonne de peur. Il ne frissonnera d’ailleurs pas longtemps ! Lancé sur la droite par Benzia, Kévin Malcuit adresse un centre parfait pour Lebo Mothiba qui se chargera de tromper Baptiste Reynet et ramener son équipe dans la partie (1-1, 18′). Lille n’est pas réellement serein derrière à l’image d’un Mike Maignan qui continue de jouer avec le feu, sans qu’il n’y ait de conséquence… Le DFCO disposera donc de cartouches offensives réelles mais dont il ne parviendra pas à concrétiser. Lille multiplie ses assauts sur le côté droit avec Benzia comme maître à jouer et Pépé tentera de lober Reynet mais le ballon passera au-dessus (29′). Dijon reste dangereux, à l’affût, mais les mauvais choix et l’imprécision donneront une note amer à ce match. Kwon loupera son face-à-face avec Mike Maignan alors que Tavares était seul au second poteau (33′). Coup du karma, Lille va finalement prendre l’avantage juste avant la fin de la première période sur un but similaire au premier, marqué, cette fois, de la tête mais toujours par Mothiba (2-1, 45+1). 

 

Une imprécision chronique.

Naïm Sliti n’aura pas marqué pour son retour à Lille. (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

L’imprécision dijonnaise va perdurer durant cette seconde période alors que le DFCO avait pourtant les moyens de faire plier les Dogues. Le trio Sliti-Kwon-Rosier va buter sur Mike Maignan, peu rassurant en première période (58′) mais bien présent sur cette action. Le rythme ne cette seconde mi-temps n’est pas bien élevé et c’est bien les Lillois qui vont se montrer les plus dangereux. Sur un bon service de Pépé, Araujo ne parviendra pas à tromper Reynet (63′) alors que Mothiba avait le triplé au bout du pied trois minutes plus tard ! Sa frappe passera à côté du cadre (66′). Dans les dix dernières minutes le DFCO accélérera un peu plus, après avoir failli concéder le break sur une superbe frappe enroulé de Nicolas Pépé (81′). Tavares, puis Yambéré ne seront pas loin d’égaliser (84′). Pierre-Mauroy va trembler jusqu’au bout, jusqu’à cette frappe de Tavares, mis en orbite par Jeannot, mais magnifiquement sortie par Maignan (89′) ! Avec cette défaite, le DFCO voit le top 10 s’éloigner définitivement et devra aligner un treizième succès face à Angers pour espérer finir, au mieux, 11ème. Mais en début de saison, tous les supporters auraient bien signé pour cette place… Alors rendez-vous à Gaston-Gérard samedi soir pour une belle fête du football en perspective !

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article