Le Fenris viennent à bout de Montbelliard

Pour le compte de la 4e Journée du Championnat Régional 1 de foot US,  les FENRIS de DIJON  se déplaçaient à Montbéliard pour y affronter les Princes dans un match qui avait tout du match piège.. En effet, 15 jours seulement après la sévère défaite à Besançon qui avait laissé des traces (3 joueurs cadres blessés et une vraie déception psychologique), il fallait relever la tête pour les FENRIS face à Montbéliard, maintenant sérieux outsider dans la course à la finale depuis leur victoire face à Chalon sur Saône. C’est chose faie non sans mal (16-20). Récit de la rencontre par le coordinateur des lignes arrières dijonnaise Thomas Gachon.

 

Un match qui s’annonçait compliqué à négocier pour les Dijonnais, devant faire face à une cascade d’absences en tout genre (forfaits de dernière minute, blessures, raisons professionnelles…), c’est donc en effectif réduit (à peine 20 joueurs) que la meute des FENRIS se déplaçait dans le Doubs face à des Princes revanchards et désireux de prouver surtout face à leur public, que le score du match aller à Dijon était une erreur de parcours.

 

Les Princes ont inscrit le premier touchdown du match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Les Princes tirent les premiers

Sous un soleil estival les dijonnais commencent en attaque, mais après 4 jeux, la défense Montbéliarde tient le choc et force les dijonnais à se dégager. La défense des Loups rentre alors sur le terrain et après 2 premiers jeux bien maîtrisés, elle se laisse surprendre sur une 3e tentative et concède un premier first down qui va donner confiance aux Princes, ceux ci vont alors construire calmement leur série offensive jusque dans la red zone dijonnaise ou un jeu plein de sang froid et d’improvisation de leur Quaterback va leur permettre d’ouvrir le score sur une petite passe en coin d’enbut. TOUCHDOWN! Transformation à 2 points ratée. PRINCES 06 – FENRIS 00. Piqué au vif, la meute dijonnaise se reprend immédiatement sur le drive suivant, après quelques courses au centre pour fixer la défense doubiste, le Quaterback#15 Alexis Jacques se connecte avec sa cible longue portée préférée Cédric Blanc, le WR#13 capte le ballon en terre promise! TOUCHDOWN!! Transformation à 2 points ratée. PRINCES 06 – FENRIS 06

 

Gros match pour Maxime  Paoli côté Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Les Fenris prennent le score

S’en suivra un drive offensif stérile de la part des Princes, la défense dijonnaise restant concentrée sur son sujet, forçant les locaux à se dégager au pied. Le drive offensif dijonnais suivant sera par contre quasi parfait, alternant courses et passes avec brio, notamment l’action offensive du match à mettre au crédit du receveur dijonnais Maxime Paoli WR#88 avec un joli tracé Slant et un catch acrobatique à une main donnant une première tentative importante à l’escouade du coach Briola. 13 jeux seront néanmoins nécessaires pour percer le coffre fort doubiste, ça sera l’oeuvre du serrurier Maxime Paoli WR#88 (encore lui) sur un tracé croisé et un bel effort après réception pour plonger dans le coin de la endzone et permettre aux Loups de prendre l’avantage. TOUCHDOWN! Transformation à 2 points magnifiquement ratée par le TE#85 Victor Goudot (jusque là parfait). PRINCES 06 – FENRIS 12. L’attaque Princes n’aura alors que quelques minutes avant la mi temps pour tenter de revenir au score, il n’en sera rien, leur dernière tentative de passe sera tuée dans l’œuf par un joli sack du DE#52 Dorian Lambert.

 

Les Princes ont vraiment mené la vie dure aux Fenris © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Le quaterback dijonnais sacké

En 2e mi temps, on reprend les même et on recommence. Malgré un bon drive, les Princes vont craquer sur un mauvais snap qui envoie la balle loin dans le champ arrière et mettant en difficulté leur Quaterback qui sera jeté au sol concédant une perte de quasiment 25 yards et perdant même le contrôle du ballon au profit du LB#20 Aurélien Bidon! L’attaque Dijonnaise rentre en jeu et commence son drive. Hélas elle n’arrivera pas à concrétiser et sur la 4e tentative, le Quaterback dijonnais s’ajuste mal avec son receveur et la défense Doubiste intercepte le cuir! Une perte de balle de chaque coté! On repart à zéro. Nouveau drive PRINCES et nouvel échec face à la défense dijonnaise, mais les locaux réussiront un magnifique coup de pied de dégagement qui va directement placer l’escouade dijonnaise dans ses propres 5 yards… C’est là le premier tournant du match puisque sur les jeux qui s’en suivront, la défense Princes va perforer la poche de protection de bloqueurs dijonnais et sacker Alexis Jacques dans sa propre zone d’enbut, encaissant un « Safety » qui leur rapporte 2 points ET la possession du ballon… Coup dur pour Dijon…PRINCES 08 – FENRIS 12

 

Les Princes repassent devant

Double coup dur, puisque sur le drive suivant, alors que les Princes remontent bien le terrain et que la défense dijonnaise arrive à les contenir a environ 10 yards de la zone d’enbut, une 4e tentative audacieuse des Princes va permettre à leur Quaterback de se connecter avec son Tight End qui va résister aux plaqueurs dijonnais pour plonger dans la zone d’enbut et marquer!! La transformation à 2 points sera elle aussi marquée par une course en force du Quaterback Doubiste. PRINCES 16 – FENRIS 12

 

Dijon aura finalement le dernier mot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Le dernier mot pour Dijon

Le mach rentre dans le money time! Et après un drive infructueux de part et d’autre, les dijonnais repartent en attaque avec un drive bien construit par le coach Briola et son Quaterback Jacques. Plusieurs courses extérieures font avances l’escouade Dijonnaise, notamment le RB#18 Vincent Guillaumot et le RB#30 Jeremy Cichoszewki (dont c’était le premier match) qui vont s’employer à avaler les yards solidement protégés par une ligne de bloqueurs à l’efficacité retrouvée. Les Princes resserrent leurs défense et se dépeuplent derrière, moment choisi par Alexis Jacques pour profiter d’un avantage sur pénalité pour refaire sortir de sa boite ce diable de Crédic Blanc WR#13 sur une passe longue, ce dernier ne se fait pas prier et inscrit son second TOUCHDOWN de l’après midi!! La transformation à 2 points sera elle aussi réussie par le TE#85 Victor Goudot (qui cette fois ci ne tremblera pas). Les FENRIS repassent devant à quelques minutes de la fin du match!! PRINCES 16 – FENRIS 20!!

 

Explosion de joie

La fin sera haletante puisque un seul touchdown suffirait aux locaux pour repasser devant!! Mais la défense Dijonnaise ne craquera pas, solidement ancrée autour d’un Pierre Luc Tainturier LB#2 des grands soirs (7 placages, 1 sack), elle ne concédera pas ce Touchdown fatidique qui lui coûterait le match et ce malgré les effort du QB des Princes multipliant les passes dans les derniers instants! Le ballon revient dans les derniers instants aux Dijonnais et l’escouade offensive FENRIS laisse le chronomètre se dérouler jusqu’à la fin!

Une victoire au forceps pour les Dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Coup de sifflet final et explosion de joie de la meute Dijonnaise tant ce succès fut dur à arracher des mains des PRINCES qui se seront battus jusqu’au bout devant leur public!

 

Ce match ne fut pas forcément la victoire la plus belle dans le score affiché, mais elle fut la plus belle au niveau mentalité et abnégation, l’intensité mise par les dijonnais ainsi que l’engagement et le dépassement de soit, physiquement et mentalement ont fait de ce match un excellent retour aux affaires pour la meute des FENRIS après la déconvenue Bisontine. C’est de bonne augure pour la fin du championnat puisqu’il reste encore deux matchs avant l’éventuelle finale à Dijon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.