Les Fenris tombent à Besançon

Ecrit par Nicolas Goisque Le 13 mars 2018 à 17:46

C’était le choc de la 3e journée dans le championnat BFC de Football Américain, les deux seules équipes invaincues se retrouvaient à Besançon ou les locaux, les Bisons, recevaient les Fenris de Dijon pour un duel au sommet. Deux équipes à fort potentiel qui trustent maintenant le haut de cette poule depuis 2 ans et qui entretiennent une vrai rivalité sportive. Le match était donc une première indication quand au futur classement de cette poule et chaque équipe avait en tête de marquer les esprits. La sentence est malheureusement sans appel pour les Dijonnais (23-0). Résumé avec le concours de Thomas Gachon des Fenris

 

Ce match n’aura finalement été qu’une formalité pour les Bisons, puisque tout suspens fut tué en première période avec 20 points d’avance pour les locaux dans un match qui fut à sens unique.

 

Les Fenris ont très vite perdu leur leader défensif © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Un blessé de marque côté Dijon

Les Fenris commencent en attaque, mais la jeune escouade offensive Dijonnaise manque encore d’automatisme et d’agressivité, malgré deux gains courts, les visiteurs rendent la balle aux locaux sur la ligne médiane, on ne le sait pas encore à ce moment précis, mais ce sera la plus grande avancée des Dijonnais dans cette première période….Les Bisons partent donc en attaque et mettent en place leur jeu de course bien huilé et rapidement exécuté. Le premier tournant du match se produit au bout de 3 jeux, puisque les Dijonnais perdent sur blessure le LB#10 Nicolas Bridant, MVP défensif du match face à Montbéliard, un joueur solide au placage et un des plus expérimentés de l’escouade défensive. Malgré cela, la défense des Fenris plie mais ne rompt pas et force les Bisons à concrétiser sur un Field Goal, encaissant les 3 premiers points de la partie.Bisons 3 – Fenris 0

 

Le jeun e Alexis Jacques a concédé deux interceptions © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Deux interceptions fatales

Deuxième drive et scénario identique, l’attaque dijonnaise piétine et pire encore, le jeune Quaterback Alexis Jacques concède sa première interception de la saison sur un jeu « playaction » bien lue par la défense dijonnaise, rendant le cuir dans sa propre moitié de terrain aux Bisons, qui n’en demandaient pas tant. Galvanisés par leur premier drive offensif, les locaux repartent à l’assaut de la défens dijonnaise qui là encore va plier mais ne pas rompre, le Kicker Bisontin #10 Ufuk Sensoy place encore un joli coup de pied pour augmenter le score de 3 nouveaux points.Bisons 6 – Fenris 0 Et c’est sur le coup d’envoi suivant que la fin du premier quart est sifflé. Les Fenris repartent donc en attaque, bien décidé à recoller au score, c’est alors que se produit le deuxième tournant du match, puisque le Quaterback Dijonnais va subir sa 2e interception de la soirée après une incompréhension avec son Tight end, c’est le Defensive Back #31 Valentin Roesch qui profite de l’aubaine et s’en va retourner l’offrande jusqu’à la zone d’enbut et assomme littéralement les dijonnais. Touchdown! Transformation réussie au pied par Sansoy. Bisons 13 – Fenris 0

 

Deuxième période équilibrée

Le reste du 2e quart temps sera plus « équilibré » même si les Dijonnais ne réussissent pas à développer leur jeu d’attaque face à une défense Bisontine bien concentrée. Le 3e coup du sort frappe les dijonnais juste avant la mi temps et sur un coup de pied de dégagement cafouillé et mal expédié, le running back/retourneur Bisontin #20 Francozer Mokoyoko va passer en revue toute l’équipe dijonnaise pour aller marquer en soliste, scellant tout espoir de remontée des Fenris. Touchdown! Transformation réussie au pied par Sansoy. Bisons 20 – Fenris 0. 

Les Fenris ont fait jeu égal en seconde période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Et c’est sur ce score que la mi temps est sifflée.La deuxième mi temps sera beaucoup plus équilibrée, les Dijonnais jouant en n’ayant plus grand chose a perdre et mettant davantage d’agressivité dans leur jeu, ils posent beaucoup plus de problème aux locaux, bloquant à plusieurs reprises les velléités offensives Bisontines et récupérant deux ballons sur 4e tentative… Mais l’attaque ne parvient pas à percer le coffre fort des Bisons et concède, elle aussi, deux nouvelles pertes de balles sur Interception. Suite à l’une d’elle, les Bisons parviennent encore à placer leur kicker Sansoy à portée de tir, notamment grâce à un match XXL de leur RB#20 Francoze Mokoyoko inarrêtable balle en main. Sansoy place donc les seuls 3 points de la 2e mi temps sur un coup de pied de but. Bisons 23 – Fenris 0

 

Inexpérience offensive

Le dernier sursaut dijonnais ne suffira pas, puisque sur le dernier drive l’attaque dijonnaise se mettra trop tardivement au boulot et après une série offensive enfin bien maîtrisée, ils échoueront à 1 m de l’enbut Bisontin avant que la fin du match ne soit sifflé… Cruelle déception pour les Dijonnais qui n’arriveront même pas à sauver l’honneur dans cette rencontre. Score Final 23-00 en faveur des Bisons. Sur le constat du match: malgré quelques absences et 3 blessures majeures en cours de jeu, le score est logique tant l’équipe dijonnaise a manqué d’agressivité et de combativité dans le jeu face à des Bisons costaud et sur de leur jeu. La fluidité de leur jeu et la maîtrise de leur système offensif ont constamment mis sous pression la défense dijonnaise qui malgré tout n’a jamais rompue. Mais l’inexpérience offensive des Fenris n’aura pas permis de laisser les Dijonnais dans le match suffisamment longtemps, rendant la balle trop souvent aux Bisons.

Les Dijonais ont manqué d’expérience offensive © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Le match s’est aussi joué sur des détails, les équipes spéciales ont souris aux locaux, avec pas moins de 17 points inscrits sur coups de pied ou retour de coup de pied… L’expérience a clairement été en faveur des locaux qui prennent leur revanche sur la finale de l’an dernier dans un match maîtrisé de bout en bout. Reste aux Fenris à travailler encore et encore pour le match retour à Dijon fin Avril avant de peut être recroiser une 3e fois cette même équipe en Finale du championnat. En attendant la Meute Dijonnaise devra se défaire des Princes à Montbéliard le 25 Mars puis des Centurions le 8 avril à Chalon sur Saône pour espérer aborder cette rencontre retour avec optimisme. »

 

 

 

Calendrier, résultats, news,... toute l’info des FENRIS sur la page du club !

 

Commentez cet article