Rachid HIBAOUI, un bel exemple d’intégration par le sport

Licencié au Judo Dojo de Bourgogne, Rachid HIBAOUI a malgré sa cécité,  franchi brillamment toutes les étapes parmi les valides pour obtenir sa ceinture noire 1er dan !

 

Encouragé par son père et son frère, eux-mêmes judokas ceinture noire, il a voulu réussir « comme les autres ». Il a été accueilli au Judo Dojo de  Bourgogne, par son professeur, Sébastien RICCIARDI, 4e dan, qui ne le traite pas différemment des autres judokas. Grâce à l’excellente ambiance au sein du Club, son intégration dans le groupe s’est faite très facilement et jamais son handicap n’a posé problème.

 

Rachid à droite avec son père et son frère © JDDB

 

Toujours souriant et plein d’humour, il a beaucoup travaillé sa technique et sa condition physique avec tous et toutes ses partenaires de club. Il ne s’est jamais découragé et ne s’est jamais senti en difficulté du fait de son handicap. Les adversaires qu’il a rencontrés au cours des compétitions pourraient d’ailleurs en témoigner ! D’ailleur Rachid ne compte pas en rester là, puisque dès le mois prochain, il va commencer les compétitions en vue du 2ème dan, toujours dans le circuit « valides » !

 

Rachid et ses camarades de club ©JDDB

 

La ceinture noire lui a été remise officiellement le 9 février dans le dojo du Palais des Sports, en présence de Jean-Yves PIAN, Conseiller Municipal délégué aux Sports de la Ville de DIJON, Robert LACROIX, Président de l’OMSD et Lucien LAMY, Président du Comité 21 ainsi que de son professeur, Sébastien RICCIARDI, de son partenaire technique, Samuel SERBER et de tous ses camarades de Club.

 

Rachid avec son entraîneur à gauche et son partenaire technique  à droite © JDDB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.