Ligue 1. DFCO-OGCN : Renversant !

Ecrit par Bastien Cordier Le 12 février 2018 à 12:23

Les spectateurs se souviendront longtemps de cette centième à Gaston-Gérard ! Auteur d’une première période indigeste, le Dijon Football Côte d’Or s’est parfaitement repris en deuxième mi-temps. Avec cette victoire 3 buts à 2, le DFCO fait un pas de plus vers le maintien et compte 31 points avec un match en moins (qui se jouera le 20 février à Troyes). 

 

Une première période compliquée.

Julio Tavares, double buteur de la soirée. (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

Que les spectateurs ont souffert en cette première période ! Les Niçois pressent haut et ne laissent pas l’occasion aux Dijonnais de ressortir de leur première moitié de terrain. Dès la sixième minute, Balotelli dépossède Amalfitano du ballon et s’en va défier Reynet qui sortira la balle du pied. Quelques ballons passeront dans la surface dijonnaise sans qu’un pied Niçois puisse les reprendre, soulageant les Rouges. Balotelli donnera des frissons aux spectateurs après un coup-franc plongeant que personne ne réussira à reprendre. Le ballon finira à gauche des buts de Baptiste Reynet. Nice continue son haut pressing, annihilant toute vélléité des hommes d’Olivier Dall’Oglio. Les Rouges se montrent trop peu dangereux et Nice a le monopole du ballon et des occasions. Reynet sera plus prompt à sortir que Pléa sur le ballon (32′), Said répliquera par une frappe qui passera bien à côté du cadre de Bénitez (37′) qui aura passé 45 premières minutes plutôt tranquilles. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge.

 

La deuxième période sera plus mouvementée !

Le banc dijonnais peut exulter, ils seront allés la chercher cette victoire ! (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

La lumière viendra lors de la seconde mi-temps. Et il va s’en passer des choses ! Dès la rentrée des vestiaires, parfaitement lancé par Sliti dans la profondeur, Tavares piquera son ballon au-dessus de Bénitez mais celui-ci finira sur la transversale (47′) ! La réaction niçoise est immédiate, Tameze obligera Reynet à la parade sur une frappe contrée à l’entrée de la surface (48′). Les occasions se multiplient de part et d’autre : Tavares sera tout proche de reprendre un ballon de Rosier alors que Balotelli se créera une superbe occasion qu’il ne parviendra pas à concrétiser. Srarfi sera contré par Djilobodji et Yambéré alors que Mario Balotelli ne trouvera pas le cadre. La lumière viendra à l’heure de jeu lorsqu’Amalfitano lancera proprement Tavares qui, cette fois, ne se fera pas prier pour glisser le ballon sous Bénitez (1-0, 61′). Cinq minutes plus tard, Nice recollera au score par une belle frappe de Lees-Melou (1-1, 66′), puis, les Aiglons prendront l’avantage par Pléa qui glissera son ballon sous le ventre de Reynet (1-2, 68′). Pléa qui ira chambrer le public dijonnais, mais que le karma rattrapera par la suite. Les Rouges n’abdiquent pas et M. Rainville sifflera un pénalty (pas si évident) pour une poussette sur Yambéré. Tavares se chargera de le transformer parfaitement (2-2, 78′). Il inscrit son neuvième but de la saison et s’offre un doublé ! Les Niçois accusent le coup, tandis que le coaching d’Olivier Dall’Oglio s’avérera payant. Récemment entré en jeu, Jeannot met Kwon en orbite qui se jette pour reprendre la balle et donner à nouveau l’avantage aux Dijonnais (3-2, 85′) ! Le stade Gaston-Gérard exulte. Le DFCO compte donc 31 points et est 12è avec un match en moins.

 

La polémique de la soirée.

Mario Balotelli au cœur de la polémique du soir.
(C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

Nous sommes à la 72è minute. Balotelli loupe une retournée qui avait au moins eu le mérite d’être tentée. La tribune Rougeot hue alors le buteur Niçois qui se retourne et demande au public de se taire. M. Rainville, sans doute encore échaudé par l’attitude de Pléa peu auparavant va lui mettre un carton jaune. L’Italien se plaint alors de cris racistes, peu après, le speaker fera une annonce demandant aux supporters de cesser immédiatement les insultes racistes à l’encontre des joueurs. Selon l’OGC Nice, Mario Balotelli aurait été une nouvelle fois victime d’insultes racistes. Problème, en réécoutant les enregistrements sonores, les officiels n’ont rien entendu, pas plus que les joueurs présents sur le terrain, ou les supporters en tribune. Le joueur lui-même n’a pas donné suite. La lumière reste à faire sur cet incident, et si les faits venaient à être avérés, nul doute que les sanctions devraient être prises en conséquence…

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article

 
Le dimanche 27 mai 2018 à 12:02

NEWSLETTER Vidéo


Le mardi 22 mai 2018 à 21:31

Stages roller d’été avec AM Sports


Le mardi 22 mai 2018 à 16:29

Le DFCO termine 4e de la Danone Nations Cup


Le mercredi 16 mai 2018 à 14:14

Projet « Sport Adapté » avec Pluradys


Voir toutes les brèves...