Battues à Pontarlier, les gazelles reçoivent Bobigny

Ecrit par Nicolas Goisque Le 10 février 2018 à 13:30

Dimanche dernier les gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne re jouaient à Pontarlier un match qui avait été interrompu par la neige quelques semaines auparavant. Pas loin de l’emporter, les Dijonnaises se sont finalement inclinées. Jordan Gaudiller le coach dijonnais revient sur cette défaite et espère une revanche pour ses filles face à Bobigny. N’hésitez pas à vous rendre en nombre à Bourillot, les cadettes jouant de surcroît en lever de rideau de cette rencontre face à la Valette.

 

Blessée à Pontarlier la capitaine dijonnaise Aline Bonnet est diminuée @Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Jordan Gaudiller :

 

« Nous débutons ce match à Pontarlier avec un handicap de 4 points (score 7 à 3 qui était celui au moment de l’interruption). La rencontre commence avec une forte intensité, les plaquages sont rugueux et les rucks disputés. Les filles de Pontus obtiennent deux pénalité qu’elles ne transforment pas. Elles marquent cependant le premier essai (score 12 à 3). Nous revenons petit à petit dans la partie. Les filles de Pontarlier commence à fatiguer. Nous marquons un superbe essai sur un mouvement collectif. (Score 12 à 7. Nous avons la main sur le match, et parvenons à prendre l’avantage avec un nouvel essai et une pénalité  (score 12 à 15). Le match est en bonne voie mais un fait de jeu va faire basculer la rencontre. Sur un bel enchaînement de passes,  notre ailière Andréa Sellenet déborde sur l’aile et joue un duel. L’adversaire administre un plaquage haut (c’est mon avis).

 

Notre fille reste au sol et sera emmenée à l’hôpital (contracture cervical). Le temps de prise en charge a coupé le rythme et  les filles de Pontarlier ont pu récupérer physiquement. Pas de carton ni même de pénalité. Nous repartons seulement sur une touche pour l’adversaire alors que notre joueuse est à l’hôpital. Les filles de Pontarlier parviennent à reprendre le score 19 à 15. Nous résistons et parvenons à récupérer le point de bonus défensif. Nos filles ont réalisé un gros match, si nous n’étions pas parti avec un score à notre désavantage nous aurions fait match nul 12 à 12 ce qui aurait été une belle performance. Il ne faut pas oublier que nous sommes promus, nous apprenons à répondre à l’exigence de la fédérale 1, chaque petite erreur se paie cache. Nous pouvons être fier de nos gazelles, de leurs engagements, leur mentalité et leur combativité étaient irréprochables. Notre groupe grandit de jour en jour.

 

Manon Schouller fait l’affiche du match mais ne sera pas présente

Cascade de blessures

Pour dimanche on a une revanche à prendre.  Au match aller on a assisté au match de top 8 avant nous,ce qui nous a un peu impressionné. Du coup on est pas rentré dans le match correctement. Mais après cette entame de jeu on a pu les mettre en difficulté. A nous d’entamer le match tambour battant et prendre notre revanche. 

Un match qui sera forcément compliqué face au leader d’autant qu’outre Andréa Sellenet, les gazelles doivent faire face à une cascade de blessures : Mélitine Masson (croisés) a terminé sa saison, tout comme Manon Schouller qui doit être opérée du doigt prochainement. Marine Arbel (genou) est forfait tandis que la capitaine Aline Bonnet (Plexus) est diminuée et Laétitia Vicogne (doigt) est très incertaine cela fait quand même beaucoup.

Commentez cet article