Ligue 1. DFCO-FCM : Dijon pas encore assez tueur.

Ecrit par Bastien Cordier Le 16 janvier 2018 à 12:37

Après avoir ouvert le score très rapidement en première période, le Dijon Football Côte d’Or s’est fait avoir à son propre jeu à force de reculer. Logiquement, l’égalisation messine est venue en toute fin de match, et le DFCO aurait même pu s’incliner dans les derniers instants de la rencontre…

 

L’heure, c’est l’heure !

Benjamin Jeannot n’a pas su se montrer réellement convaincant samedi © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Effectivement, il ne fallait pas arriver en retard au stade Gaston-Gérard samedi soir au risque de louper un but ! Et c’est par l’intermédiaire de Tavares que le DFCO a inscrit le but la plus rapide de la saison après seulement trente secondes de jeu. Servi en profondeur par Sliti, Tavares élimine Niakhaté d’un grand pont puis s’en va tromper Kawashima d’un joli plat du pied (1-0, 1′). Metz réagit immédiatement par Niana qui se jette sur un centre venu du côté droit, Rosier, bien revenu dans l’axe, enverra finalement la balle au-dessus de ses propres buts pour éviter une égalisation rapide. Les débats s’équilibrent rapidement et peu d’occasions franches sont à se mettre sous la dent. Peu avant la mi-temps, Sammaritano, très en vue samedi soir, tentera sa chance mais sa frappe sera captée sans mal par le portier messin. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score d’un but à zéro.

 

Une fin de match mal gérée.

Rosier poursuit son ascension et a été l’auteur d’un bon match face à Metz. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Au retour des vestiaires, le DFCO se montre entreprenant, poussé par une volonté de se mettre rapidement à l’abri. Tavares déborde côté droit et sert Sammaritano. Sa reprise du bout du pied sera repoussée par Kawashima sur le poteau ! Sliti suit parfaitement et trouve Haddadi en retrait, mais sa tentative sera sans danger (48′). Dijon domine ce premier quart d’heure de la seconde période, mais ses tentatives se révèlent infructueuses. Peu à peu, les hommes d’Olivier Dall’Oglio vont reculer après deux échecs sur des balles de break, et il sera heureux (et incroyable) de voir les centres de Dossevi et de Rivière ne pas trouver preneur… Le DFCO se montre dangereux en contre mais c’est Metz qui bénéficie des occasions les plus franches. Milicevic sera à la conclusion d’une contre-attaque que Baptiste Reynet repoussera de la cuisse (81′). Metz pousse et égalise logiquement en fin de rencontre par Nolan Roux après une perte de balle de Balmont (1-1,88′). Ce même Nolan Roux sera tout proche de s’offrir un doublé mais rate l’immanquable alors que le cadre était pourtant parfaitement ouvert devant lui ! Frustré, Djilobodji sera expulsé logiquement pour un tacle par derrière et laissera ses partenaires peu avant la fin du match. Avant deux déplacements délicats à Paris demain soir, et à Strasbourg, le DFCO aurait eu le bonne idée de gagner…

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article