Coupe de France. RCSA-DFCO : Dijon sort dès son entrée en lice.

Ecrit par Bastien Cordier Le 9 janvier 2018 à 15:02

Jusqu’au bout des prolongations, le Dijon Football Côte d’Or aura pu y croire mais s’est finalement incliné 3 buts à 2 au terme d’un match plein de suspens. Si le début de match fut laborieux pour les hommes d’Olivier Dall’Oglio, la suite de la rencontre s’est bien mieux déroulée, mais deux buts strasbourgeois en deux minutes dans les prolongations auront eu raison des Rouges.

 

Un début de match brouillon.

Saïd aura été peu en vue face à Strasbourg. (C) NICOLAS GOISQUE

L’année 2018 commence comme l’année 2017 avait terminé : par une défaite. Lors des vingt premières minutes, Dijon n’y est pas et laisse le ballon aux strasbourgeois qui multiplient les situations devant le but de Benjamin Leroy, sans pour autant se montrer réellement inquiétants. C’est pourtant Rosier qui allumera la première mèche avec une frappe puissante mais non-cadrée (6′). Leroy s’illustrera à plusieurs reprises pour maintenir le DFCO à flot après plusieurs pertes de balle de la défense dijonnaise. L’occasion la plus franche sera strasbourgeoise lorsque Bahoken, après un premier arrêt du portier dijonnais, viendra buter sur Amalfitano revenu défendre sur sa ligne (26′). Quatre minutes plus tôt, c’est Tavares qui, pourtant dans une position favorable, dévissait totalement sa frappe. Dijon termine plus fort que le RCSA et aurait même pu mener au score si Haddadi avait mieux négocié sa frappe devant le but qui semblait grand ouvert. .

 

Un début de seconde période tout aussi compliqué.

Djilobodji et Tavares, tout deux buteurs face à Strasbourg. (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

Au retour des vestiaires, le DFCO se laisse à nouveau déborder par Strasbourg. Dijon va d’ailleurs payer la note lorsque Liénard adresse tranquillement un centre à Gonçalves qui ne se fait pas prier pour reprendre et donner l’avantage aux siens (1-0, 60′). En bonne équipe à réaction, par l’intermédiaire de Sliti fraîchement entré en jeu, le DFCO va égaliser par une tête de Djilobodji, laissé totalement seul sur un corner (1-1, 66′). Dijon aurait pu mener par Kwon six minutes plus tard mais le portier strasbourgeois, en forme, détournera les frappes pour permettre à son équipe de rester debout. Place donc aux prolongations.

 

Dijon craque.

Il faudra retrouver un bon rythme dès samedi face à Metz. (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

Les débuts sont compliqués pour les hommes d’Olivier Dall’Oglio. A peine la reprise sifflé, Dijon va encaisser un but d’abord par Blayac (92′, 2-1), au terme d’un cafouillage dans la défense, puis par Da Costa (3-1, 93′) d’une magnifique frappe alors que la défense ne lui monte pas dessus. On craint alors de voir le Racing dérouler, le mental étant touché du côté de Dijon, mais ce ne sera pas le cas. Le DFCO reviendra même dans la partie par une superbe talonnade Tavares dans un angle pourtant complètement fermé (3-2, 102′). Les Strasbourgeois auront même la réussite de leur côté lorsque Tavares heurtera le poteau d’une belle tête à la 120ème minute… Les Rouges sortent donc dès leur entrée en lice et ne trouve toujours pas la solution à l’extérieur. Il faudra maintenant bien négocier le match à domicile contre Metz. 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article