Dijon UC athlétisme : Bilan 2017 et perspectives 2018

Ecrit par Nicolas Goisque Le 2 janvier 2018 à 15:46

Le Directeur technique du Dijon Université Club Athlétisme Yves Gatti nous fait parvenir avec le président Alain Bulot,  un bilan 2017 de l’activité de son club ainsi que les perspectives pour l’année 2018. Un écrit articulé  autour de 4 thèmes principaux : La formation -Le haut niveau -Le rôle social – et L’ouverture vers l’extérieur

 

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 
La formation

Chacun a pu progresser quelque soit son niveau et sa catégorie. Il existe une palette très large de groupes d’entraînement de l’éveil athlétisme aux masters et une relation étroite DUC Athlétisme, école d’application de L’UFRSTAPS DIJON à l ‘Université de Bourgogne avec une cinquantaine d’étudiants en formation sur le club.

 

© SDR

 
Le Haut niveau

2017 a été une année exceptionnelle avec la présence du club aux Universiades avec la médaille d’argent d’Alexis Miellet , aux Championnats d’Europe Espoirs avec la place de finaliste de Margaux Nicollin, les sélections en équipe de France de cross de Fabien Palcau et Alexis Miellet, titre de Champions d’Europe à la clef ainsi que le titre de Champions de France espoirs sur 4×100 des garçons et médaille de bronze des filles. A ce bilan exceptionnel peut s’ajouter un nombre record de qualifiés aux différents Championnats de France ainsi que le maintien du club dans le Top 20 des clubs Français.

 

Des bénévoles du DUC © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 
Le rôle social

Le club compte près de 800 licenciés à nouveau sur l’année 2016/2017 dont 50% de jeunes de moins de 18 ans. C’est un brassage social et culturel exceptionnel autour de valeurs humaines prônant le respect des différences et l ‘intérêt porté aux autres. Nous effectuons des accompagnements de plus en plus fréquents de cas particuliers difficiles. Plus de 20 bénévoles  sont mobilisés pour faire vivre ces valeurs chaque soir d’entraînement ce qui représente plus de 8000 heures année.

 

La section locale à Is sur Tille © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

L’ouverture vers l’extérieur

Le DUC propose un appui technique à deux sections locales en milieu rural, Sombernon et Is sur Tille. Il a une implication importante dans les actions de la ville en participant aux opérations « vacances pour ceux qui restent  » et « intervention en milieu scolaire « ; ainsi qu’ une participation à la réflexion sur les installations sportives de Dijon métropole. Notre  présence est  effective au niveau de toutes les structures fédérales allant de la Fédération au Comité et nous apportons une aide technique au sport universitaire dans l’organisation des compétitions et des déplacements ainsi qu’une participation aux entraînements du Centre de haut niveau universitaire. Notre  soutien  est le même pour le sport scolaire dans l’organisation des compétitions avec  un appui important aux établissements porteurs de sections sportives.

 

La délégation du DUC aux championnats de France espoirs à Albi © DUC

 

 

L’année 2017 laisse entrevoir de belles perspectives pour l’année 2018.

La formation doit rester le marqueur du club avec une volonté d’améliorer encore les structures d’entraînement ainsi que l’encadrement humain. Cette exigence doit permettre à des athlètes extérieurs de voir dans le club une chance de progresser encore;ce sera notre réponse aux moyens très importants qu’ont la plupart des clubs d’élite. Les relations avec l’Université et L’UFRSTAPS doivent être maintenus afin de proposer aux étudiants un lieu de stage sur le campus.

 

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 
Le haut niveau devra émerger de cette politique de formation et de l’apport d’athlètes extérieurs sensibles aux conditions d’entraînement. Une réflexion doit être menée cette année sur un accompagnement plus personnalisé de notre haut niveau club; des partenaires privés pourront être associés à cette démarche sans oublier la politique d’ensemble. Les sélections en équipe de France jeunes restent notre créneau préférentiel par la présence de Dijonnais dans les grands championnats continentaux et planétaires. Le maintien du club dans les 20 meilleurs clubs français au « scratch « est un objectif prioritaire dans un contexte financier et de regroupements de clubs, difficile. Le nombre record cette année de qualifiés aux Championnats de France Élite doit être encore amélioré en 2018.

 

L’équipe vice championne de France de cross country © DUC

 
Le rôle social du club est historique et le restera avec un nombre de licenciés important dans toutes les catégories d’âge. Une vie associative riche portée par 200 heures de bénévolat par semaine devra garantir les valeurs humaines de respect de tous et d’attention portée aux autres que nous défendons.

 

Des bénévoles © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 
L’ouverture vers l’extérieur sera toujours une nécessité. Les sections locales sont une très bonne solution pour animer les déserts athlétiques, notre appui sera total pour tout projet issu du terrain. Nous continuerons à apporter notre aide au niveau des structures fédérales (missions d’élus, structure d’appui de centres d’entraînement, participation aux encadrements de stages et à la politique de formation fédérale ). L’UNSS et la FFSU pourront continuer à compter sur notre appui pour mener à bien leurs politiques. Un créneau spécifique d’entraînement sera consacré aux établissements, collèges et lycées, souhaitant développer des sections sportives dans le cadre des politiques fédérale et de l’éducation nationale. La Ville de Dijon, notre autre partenaire institutionnel avec l’Université pourra compter de nouveau sur nous pour le développement de l’athlétisme et le rayonnement de la métropole sur le plan national et international.

 

Jacques Larcier et des jeunes de la section de Sombernon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

 

Commentez cet article