Le CDB à l’épreuve de l’armada brestoise

Ecrit par Nicolas Goisque Le 8 novembre 2017 à 12:05

Après son résultat encourageant à Besançon de samedi dernier, le Cercle Dijon Bourgogne reçoit ce soir au palais des sports (20h30) l’une des très grosses cylindrées de la Ligue Féminine de Handball, le Brest Bretagne Handball, taillé pour jouer les premiers rôles dans l’hexagone et conquérir des succès européens. Une fois de plus, Dijon fera office de petit poucet dans cette rencontre. Parviendra-t-il à terrasser l’ogre?

 

Cet épisode du David contre Goliath semble être un éternel recommencement pour les filles de Christophe Maréchal cette année. Et force est de constater que Goliath a globalement plutôt le dessus depuis le début des aventures 2017-2018. Une nouvelle fois le formidable coeur et les tripes costaudes des coéquipières de Joanna Lathoud ne seront pas de trop pour espérer faire vaciller le navire brestois.

 

Cléopâtre Darleux fait partie des nombreuses « stars » brestoises © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Constellation de stars

Avec 18 joueuses professionnelles sous contrats dont 11 internationales, Brest, à l’image de Metz fait figure d’épouvantail dans ce championnat. Vice championnes de France en titre, les Bretonnes occupent à la veille de la trêve internationale, la seconde place du présent exercice avec un bilan de 7 victoires, 2 nuls (à Besançon et à Nice) et d’une défaite chez elles, lors de la dernière journée face à Metz. Il est bien difficile de sortir une Brestoise du lot tant le danger et la solidité sont partout présentes. Lançons nous, côté internationales françaises on retrouve Cléopatre Darleux dans les buts, Alison Pineau en demi centre, Astride N Gouan au pivot, Pauline Coaténéa et Marie Prouvensier (« vieille connaissance ») sur l’ aile droite, Marion limal à l’arrière gauche….. Comme si cela ne suffisait pas le groupe de Laurent Bezeaux a enregistré à l’intersaison les arrivées de l’ailière gauche suédoise Louise Sand et de sa compatriote Filippa Idehn dans les buts, de l’arrière gauche serbe Jovana Stoiljkovic, redoutable tireuses et de sa compatriote Sladjana Pop Lazic au pivot…. N’en jetez plus !! Eh bien si tiens, prenez encore la « vétérante » Sophie Herbrecht ou l’emblématique Espagnole Marta Mangué, on frôle l’overdose et on vous assure qu’on a pas tout dit !! Bref je ne titre pas mission impossible mais je ne me risquerais pas au jeu des probabilités

 

Le CDB avec ses armes comme d’habitude !

Face à cela Dijon opposera comme d’habitude un groupe de 13 joueuses au maximum dont quasiment une moitié issue du centre de formation. Alors bien sur pour espérer quelques chose, il faudra une énorme solidarité avec  une défense au moins aussi féroce que celle proposée à Besançon afin de limiter la pluie de tirs et d’aider les gardiennes à réaliser les arrêts nécessaires.

La solidarité dijonnaise ne sera pas de trop face à Brest © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Il faudra aussi utiliser à 100% toutes les munitions récupérées dans ce secteur. En attaque placées, Dijon risque une fois de plus de souffrir face à des gabarits plus solides, plus grands…. Il faudra être patient et prendre son temps pour tenter d’ouvrir des brèches dans ce mur de l’Atlantique et si l’échec est là malgré tout, le repli défensif ne sera pas de trop !! Encore un programme de tout repos ! Un repos que quoi qu’il arrive, les Dijonnaises auront bien mérité après une première moitié de saison pour le moins mouvementée.

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article

 
Le jeudi 16 novembre 2017 à 16:06

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le mercredi 8 novembre 2017 à 17:25

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:18

Le DFCO Tour fait escale à Is Sur Tille le 8 novembre


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:01

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Voir toutes les brèves...