Francis Mourey puissance 5 sur le cyclo-cross de Dijon

Ecrit par Nicolas Goisque Le 2 novembre 2017 à 13:27

De retour sur le site du parc de la combe à la serpent après une parenthèse de plusieurs années sur le campus de l’université de Bourgogne, le cyclo-cross international de Dijon a encore connu un beau succès cette année, favorisé par une météo favorable et un plateau de grande qualité. En l’absence de Clément Venturini, se consacrant désormais plus à la route, Le déjà quadruple vainqueur de l’épreuve et nonuple champion de France, Francis Mourey, n’a laissé à personne le soin de l’emporter, devenant ainsi seul recordman du nombre de victoires à Dijon. 

 

Le pensionnaire de la formation Fortunéo Oscaro a pourtant eu fort à faire, Steve Chainel (Chazal Canyon) lui donnant du fil à retordre jusque dans les derniers mètres. Mourey savourait sa victoire face à une forte concurrence, au micro du speaker officiel, vantant la qualité du circuit et l’organisation sans faille du Sprinter Club Olympique Dijon.

 

Le trio de tête avec Steve Chainel qui devance ici Fabien Canal et Francis Mourey © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Les favoris répondent présents

La journée avait débuté bien avant 15h15 et le baisser de drapeau libérant la trentaine de coureurs élites participant à la course vedette. Plus de 200 coureurs, des plus jeunes catégories avec les poussins, jusqu’au plus âgées avec les masters se sont ainsi mesurés sur les pentes de la combe (voir résultats ICI). Beaucoup de ce petit monde était encore présent mélangé à la foule venue nombreuse malgré des conditions d’accès pas évidentes pour assister au spectacle qu’allaient livrer les meilleurs spécialistes de la discipline. Sans surprise, dès les premiers mètres on voyait se projeter en tête les ténors et notamment un trio composé de Steve Chainel, Fabien Canal (armée de terre) et Francis Mourey. Le champion Olympique 2000 de VTT, Miguel Martinez (Montrichard cyclisme), natif de Fourchambault (58) ne pouvant que suivre à bonne distance en compagnie de Clément Russo (Ec St Etienne Loire). Les trois compères de tête assuraient rapidement le podium enchaînant à vive allure,  les côtes sévères, les montées d’escalier, les sauts de planches, profitant des descentes pour récupérer sur ce parcours exigeant.

 

Mourey à l’expérience.

Les deux plus jeunes, Fabien Canal et Steve Chainel faisaient le plus souvent la course en tête Mourey suivant « tranquillement » juste derrière. Le militaire était le premier à sauter à environ deux tours de l’arrivée victime d’une glissade dans l’un des nombreux dévers. « S’il avait plu cela aurait été une sacrée paire de manche commentait d’ailleurs Francis Mourey après course). Canal laissait donc le duo Chainel Mourey se disputer la victoire. Au micro du speaker Mourey raconte la suite : « Je savais qu’il fallait aborder le dernier tour en tête et c’est ce que je suis parvenu à faire ».

Francis Mourey l’emporte devant Steve Chainel © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Le Doubiste se présentait ainsi en tête à l’entrée de la ligne droite finale et parvenait à contenir Steve Chainel pourtant sur ses talons. Il reconnaîtra toujours au micro que ses deux adversaires étaient sans doute fatigués par la préparation des championnats d’Europe (ils représenteront tous deux la France ce dimanche sur le circuit de Tabor en république tchèque et avaient été autorisés à courir à Dijon ». Les deux « Dijonnais  » pensionnaires du SCO Dijon, Anthonin Didier et Benjamin Pascual terminent aux 8ème et 14ème places après avoir manqué son départ pour le premier, et avoir été ralenti par une chute devant lui pour le second. Avec cette cinquième victoire (après 2005, 2010,2011 et 2013) Mourey devient seul recordman du nombres de victoires devant Clément Venturini et Jérôme Chevalier (4 chacun) et ce n’est peut-être pas terminé !!

 

 

 

 

Commentez cet article