Débuts en fanfare pour Clénay

Ecrit par Nicolas Goisque Le 11 octobre 2017 à 11:41

Clénay ? Mais oui vous savez ce petit village d’irréductibles gladiateurs Bourguignons qui depuis des années défient les cadors du futsal hexagonal. Après avoir connu les joies de la D1 durant deux saisons (de 2013 à 2015), le club a connu quelques turbulences, est devenu au passage le Clénay Futsal Club Val de Norges et entamait ce samedi face à Reims. sa saison 2017-2018 avec un nouveau président à sa tête, Christian Gourier. Un président qui a assisté à un festival, les Gladiateurs s’imposant 13-3 au final.

 

les photos du match ICI

 

De l’époque D1, il reste quelques grognards tel que Théo Zuddas, Rémy Gourier et bien sûr, le « chouchou » local, le Zizou clénois, Jérémy Mouillon. Autour de ces piliers la jeunesse prometteuse a fait son apparition avec des Bilal Ouarki ou encore le gardien Steeven Caron, international jeune. Avec l’arrivée cette année, entre autres, de Nordine Tayeb vainqueur l’an dernier de la Super Five Ligue de foot 5 avec Double A Dijon, Clénay nourrit des ambitions à l’aube de cette nouvelle saison.

 

Broux offre sur un plateau le 5ème but de Clénay à Ouarki © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Tom Broux inscrit le troisième but Clénois sur une belle frappe © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

Clénay tue le suspense.

Autant dire que ce premier match, face au promu rémois était un premier test. L’espace loisir était comme d’habitude plutôt bien garni quand les deux équipes entraient dans l’arène accompagnées par les jeunes du club local. Le public qui n’allait pas tarder à vrombir, puisqu’après quelques minutes d’observation, l’inévitable Mouillon ouvrait la marque d’une belle frappe excentrée laissant sans réaction le portier champenois Théo Cechetti (1-0, 4′). Clénay allait ensuite accélérer après 8 minutes de jeu inscrivant trois buts coup sur coup entre la 8ème et la 12ème minute de jeu avec un doublé de Bilal Ouarki tout d’abord parfaitement servi par Tom Broux , puis sur un nouveau service caviar d’Arnaud Grinand. Entre les deux c’est Broux qui d’une belle frappe au raz du poteau avait mis le n°3. Sonné Reims réagira bien, sur un pénalty de Djalel Bougoufa et une deuxième réalisation de Jawed Nachit, mais à la pause la messe est déjà dite (7-2, 20′) Ouarki ayant réussi le triplé, Tayeb et Gourier ayant complété le festival. 

 

Déja 4 buts pour Jérémy Mouillon qui entame parfaitement sa saison tout comme son club © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

But rémois de Djalel Bougoufa © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

Mouillon puissance 4

9 buts en 20 minutes !!! quel spectacle, et la seconde période sera du même acabit. Reims tentera de jouer en supériorité numérique en faisant sortir son gardien, mais Grinand punira alors par un but en cage vide. Coussaîla Boulkroune, le rémois se fera expulser sur un deuxième carton jaune récolté sans doute sévèrement pour simulation suite à un contact avec le gardien bourguignon Aurélien Daurelle. Jérémy Mouillon auteur d’un triplé en seconde période, portant son total à 4 unités sur ce premier match, fera gronder de bonheur tous ses fans, Steeven Caron prendra place dans les buts clénois pour la fin de match et aura l’occasion de montrer ses qualités immenses sur deux trois actions. Reims ne sortira pas bredouille du 2ème acte avec une réalisation de Mickael Soares. Nordine Tayeb marquera encore et avec un score de pétanque (activité  très prisée des joueurs clénois), Clénay s’offrira une première victoire indiscutable pour parfaitement lancer sa saison.

 

 

 

Commentez cet article